Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi 02 mai 2008

Futur(s) métier(s)... Choisir une vie(?)...

L'orientation. Mot qu'on nous bassine depuis le collège. Pensez à votre orientation, choisissez votre orientation. Ils vous stressent le plus possible, vous disent que c'est important mais ne vous donnent aucune vraie clé pour choisir, et surtout, ne vous laissent pas le temps d'y penser tranquillement.

Ah ça, si vous voulez des infos sur les différentes filières, ou des tests sur vos "affinités", vous êtes servi. Mais des infos concrètes sur les métiers, vous savez, ces activités sur lesquelles les filières débouchent? Ah ben là bonne chance.

Demander à des élèves dont une bonne moitié n'a aucune idée du métier qu'ils feront, de choisir une filière, c'est délirant. Et pourtant...

--°--

Et puis merde! C'est quoi cette idée tordue comme quoi on devrait choisir UN métier? D'où ça vient, hein?

Moi, franchement, j'ai du mal à envisager ma vie avec un seul et même métier. Un seul et même point de vue, une seule et même expérience. Bon sang! Moi qui ne tiens pas en place, moi qui me lasse dès que j'ai fait le tour de quelque chose? Quel cauchemar!

13439290.jpgC'est peut-être parce que mes parents n'ont jamais eu ce préjugé. Ils ont pas mal bougé. L'idée de "faire carrière" m'est totalement étrangère. Votre métier vous déprime? Ben changez-en, patates! Bon, je sais que c'est pas toujours si facile, mais ces profs en dépression, ces gendarmes qui se tirent une balle dans la tête... Manque total d'imagination. Il y a tant d'autres solutions.

Y a quelques semaines, je discutais avec ma grand-mère et je sais pas comment le sujet a débarqué sur le tapis, mais on a parlé de mon avenir et tout. Quand je dis que je veux devenir traductrice, elle me réponds que j'ai "le temps pour changer d'avis". Le genre de phrase qu'on me sort depuis que je voulais devenir instit, en CE1, et qui a le don de m'énerver. Je réponds que oui, j'ai le temps de changer, probablement pas avant mes études, mais pendant ma carrière. Elle me regarde comme si je lui avais annoncé que j'avais un cancer ou que la fin du monde était pour la semaine prochaine: "comme tes parents, alors?" Ben ouais, comme mes parents, je crois pas qu'ils en soient malheureux! Ca leur réussit plutôt bien.

Pour elle évidemment, ça paraît étrange et donc effrayant, parce qu'à son époque, ça ne se faisait pas. Mais au bout du compte à notre époque non plus. La plupart des gens s'enferment dans une case et n'en bougent plus. C'est pas une critique, je suppose que pour certains la "vocation" unique existe, alors s'ils la trouvent, après tout... Mais moi, je crois pas être du genre à avoir une vocation. Non. Je préfère pas, d'ailleurs. Une vocation, une carrière a vite fait de passer devant tout ce qui est important pour moi, la famille, les amis, la vie en dehors. Je suppose qu'il faut des gens comme ça, qui font passer leur boulot avant le reste. Mais je ne les envie pas.

Dans l'esprit des gens, le changement de métier reste rattaché à l'idée d'échec. Ce n'est pas du tout le cas aux Etats-Unis, par exemple, où quelqu'un qui s'adapte est plutôt bien considéré... Mais ici, les gens vous regardent souvent bizarrement quand vous parlez de bouger. Que vous déménagiez à l'autre bout du pays pour votre boulot, ça ne les choque pas, mais que vous envisagiez de ne pas vous fixer sur un métier, si...

--°--

Quels métiers voudrais-je exercer, alors? Je sais pas. Pour l'instant, la traduction me tente, et puis être écrivain, sans forcément en gagner ma vie, ça me plairait pas mal. Bah, j'arrêterai jamais d'écrire de toute façon.

Et un jour peut-être, je serai... Je sais pas moi. Y a rien qui m'attire vraiment. Je verrai. J'ai tant de vies qui m'attendent, j'espère bien en cueillir quelques unes!

--°--

texte de MOI

vendredi 02 mai 2008 Publié dans Dans ma vie..., Réflexions | Tags : choisir, vie, métier, futur, avenir, orientation | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Je trouve ton point de vue très intéressant... même si pour ma part je n'ai pas changé d'idée de métier depuis toute petite.

Écrit par : Imaginea | mardi, 06 mai 2008

Les commentaires sont fermés.