Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 28 mai 2008

Description de passage 6: Arrivée à Paris

Comme promis voici une description d'ambiance inspirée de mon passage à Paris mardi 20 et mercredi 21...

Tours immenses, titanesques. Cheminées d'usines crachant des volutes de fumée blanche. Inévitables tags maculant à peu près tous les supports imaginables. Chaleur, attente.

Nous entrons dans Paris-même, c'est à dire quittons le périph et ses bouchons, vers 17h.

1871927134.jpg

Nous passons par une sorte de petit Chinatown, où toutes les boutiques ont, au moins en plus de leur enseigne française, une inscription en lettres chinoises, et où les restaurants chinois, thaï, etc, foisonnent.

Dans les rues, on voit surtout des asiatiques, quelques noirs. Très peu de blancs ou de beurs.

1964643790.jpg

Puis on passe dans une zone qui représente plus l'idée de Paris que se font les gens, même si ce n'est pas encore Montmartre ou les Champs Elysée: des bistros à la française, des immeubles un peu plus chics, moins HLM... Quelques sièges d'entreprises.

Toujours le même flot dans les rues, des gens pressés qui se croisent, le plus souvent sans s'accorder un regard. L'ambiance était plus chaleureuse dans "Chinatown".

Diversité évidente à l'oeil nu, vêtements chics ou sportifs, MP3 sur les oreilles, beaucoup de vélos, couleurs de peau en arc en ciel. Un étudiant avec un énorme carton à dessin vert, une fille avec un étui à guitare en bandoulière, des cadres sur leur 31 avec une mallette et pendus à leur téléphone portable...

Je découvre les rangées de Vélibs, que je n'avais encore vus qu'à la télé. Et je redécouvre les tramways, dont les voies croisent les routes "normales"... Une jeune femme traverse en trombe devant notre voiture pour en rattraper un...

579434242.jpg

Puis, parmi les nombreux noirs en costume chic ou en survèt, plus nombreux que dans ma petite ville de province en tout cas, j'aperçois un homme en costume traditionnel de je ne sais trop où, une sorte de vêtement qui fait à la fois tunique à manches longues et pantalon large resserré en "boules" sur les pieds, bleu turquoise avec des broderies dorées. Ca lui donne une sacrée prestance et il se balade comme ça naturellement. J'en croiserai quelques autres dans ce genre lors de mon court séjour. Je trouve ça chouette.

Question conduite par contre, je n'aimerais pas apprendre à conduire dans ces rues, j'ai assez de mal avec le code sans en rajouter... Conduite sportive, surtout chez les deux-roues... Coups de klaxon à répétition (personne a dû leur dire que c'est pour prévenir d'un danger, pas pour signaler "j'aime pas la façon dont t'as fait cette manoeuvre"...), ah oui, et aussi les taxis qui s'arrêtent tout d'un coup...

275718473.jpg 

Le lendemain, scène d'anthologie de début d'embouteillage sur une voie d'entrecroisement, je crois que ça s'appelle comme ça, deux routes qui se rejoignent, continuent un peu en parallèle avant de se séparer à nouveau. Bref, c'est le plus grand souk que j'aie jamais vu, personne ne suit la priorité, dès que quelqu'un laisse passer une voiture tous ceux qui la suivent essaient de se faufiler aussi, y a même un camion qui fait pareil, et qui se retrouve en plein milieu des deux voies, bloqué, bloquant tout le monde par la même occasion...

Texte de MOI - Image 1 de Fotolia, autres images trouvées par Yahoo

A suivre: descriptions de passage sur Montmartre, le Sacré Coeur, la Place du Tertre, ce genre de choses...

Et n'oubliez pas de me laisser un commentaire!

Les commentaires sont fermés.