Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi 13 juin 2008

Poème d'anniversaire

Il y a quelques temps, sous le coup de l'inspiration, j'avais écrit un poème sur ma grand-mère. Et comme le 13 juin, elle a 80 ans, je me suis décidée à le lui faire lire, après l'avoir un peu modifié, avec le recul.

Aujourd'hui, je l'ai fait lire à ma mère pour avoir son avis, et je l'ai vue fondre au fil de la lecture, elle était émue à en pleurer. Alors moi, évidemment, j'avais la larme à l'oeil aussi...

C'est pas si souvent que j'ai vu ma maman pleurer, et puis là c'était pas de la tristesse ni rien, juste de l'émotion... C'est à la fois formidable et effrayant d'arriver à toucher les gens avec juste quelques mots jetés sur le papier...

Bon, je vous parlerai de la réaction de ma grand-mère quand je le lui aurai donné. Ca y est elle l'a lu, et ça lui a vraiment plu, elle était ravie, c'est LE cadeau qu'il fallait lui faire. Je crois que je le lui donnerai pour qu'elle le lise seule. Ce serait gênant pour nous deux si j'étais là. On est pudiques sur ces choses-là, dans la famille.

En attendant, je vous offre ce poème, il est bien sûr très personnel mais après tout, c'est fait pour ça un blog, pouvoir parler de trucs personnels avec des inconnus, à l'abri derrière son écran d'ordi, non?

_         _
(       ' '       )
'.           .'
'  .  '

Pour tes 80 ans, j'ai voulu marquer le coup
Mais je te connais bien, alors je sais
Que pour n'importe quel cadeau, tu dirais
Que t'as besoin de rien, que ça vaut pas le coup

Alors voilà!

J'ai la réputation qui me colle à la peau
De savoir m'y prendre pour aligner des mots
Et pourtant même dans ce petit poème
Ils ne peuvent pas dire à quel point je t'aime

*-*-*

Elle parle, je prends des notes
Au fil de sa mémoire
Grande histoire, anecdotes
Moment précieux et rare

Elle raconte et revit
Elle tremble et sourit
Je vois ses yeux s'embuer
Sous le poids du passé

Elle vibre, se souvient
Un instant, redevient
La fillette d'avant-guerre
La jeune femme de naguère

Je la regarde et elle est belle
Elle a vécu, elle a souffert
Elle a aimé, et été mère
Sa vie est un arc-en-ciel

Des images surgissent
Pensionnat de Chavagnes
La vie à la campagne
Et la perte d'un fils

D'anecdote en anecdote
Derrière l'allure rigolote
Se dessine une vie
Avec du rose, et du gris

La vie au pensionnat
Les sorties du jeudi
Bague qu'elle n'embrassat pas
Tours au cachot, punie

Retour du père prisonnier
Pendant de longues années
Et le joug des allemands
Et aussi, les bons moments

Tout défile en accéléré
Au ralenti, quelques frayeurs
Et puis, très vite, le bonheur
"Tu sais, il faut en profiter"

Et puis les années d'après
Et la rencontre avec Pépé
Et le mariage, et les enfants
Et l'enfance sage de Maman

Et puis voilà, elle a fini
"A quoi se résume une vie"
"Encore une journée de foutue"
Oui, mais seulement pour aujourd'hui

*-*-*

Je voulais juste te remercier
Pour ces souvenirs partagés
Pour tout ce que tu m'as donné
Je t'aime Mémé.

_         _
(       ' '       )
'.           .'
'  .  '

Dites-moi ce que vous en pensez!

pme et article de MOI

vendredi 13 juin 2008 Publié dans Dans ma vie..., Poèmes | Tags : poème, anniv, anniversaire, émouvant, émouvoir, poésie | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

Juste pour faire la pub de mon blog qui désespère d'avoir quelques visiteurs !

Slam, poèmes et écriture sans prétention vous attendent sur

http://slamenchante.hautetfort.com/

A bientot j'espère

Écrit par : Louis | jeudi, 12 juin 2008

Vraiment trés joli poème !!
Les phrases sont bien tournées et on ressens ce que tu veux faire passer...

mon blog ==>> http://ptitesatane.skyblog.com

Écrit par : stef | vendredi, 13 juin 2008

Et voilà un autre poème qui m'a beaucoup touchée... C'est bien conté, c'est le résumé d'une vie, émouvante comme il faut, et on sent que tu es vraiment sincère, que tu aimes vraiment beaucoup ta grand-mère... Bref, j'ai trouvé ce poème très touchant avec cette intimité dont tu parles qui transparait dans le texte... T_T

T'as un vrai talent avec les mots, on sent le feeling! o.O Par contre il y a des erreurs de métrique qui sont un peu dommage je trouve, mais ça c'est mon côté classique =)

Continue en tout cas!!!

Écrit par : Meili | samedi, 26 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.