Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi 13 octobre 2008

Poème: Peindre le ciel en rouge

Crainte, pire que tout, de se faire remarquer

Sortir, même un peu, de la normalité

Cool attitude pour seul but dans la vie

Formatage avancé même pour les envies

 

Suivre les tendances et toutes les modes

Comme un recueil de lois, une sorte de code

Oublier ce qu’on est, ce que l’on croit

Tout ça pour devenir un autre que soi

 

N’exister que dans le regard des autres

Extérieur à ses actes, c’est pas de ma faute

Ne pas réfléchir, surtout ne pas penser

Abolir toute forme d’originalité

 

Paraît qu’le ciel est bleu, ainsi soit-il

On fait les rêves des autres, farniente sur une île

Et si moi je veux peindre le ciel en rouge ?

Et si moi je rêve de vacances qui bougent ?

 

Moi, je ne veux pas croire ce que je vois

Moi, je ne veux qu’apprendre à devenir moi

Ne nommer amis que ceux qui me connaissent

Ne jamais accepter ni prétexte ni laisse.

ciel rouge.jpg

 

 

poème de moi, écrit le 10-10-08 - photo de Fotolia

lundi 13 octobre 2008 Publié dans Poèmes | Tags : poème, poésie, originalité, normalité, cool, formatage | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

J'aime tout particulièrement ce à quoi tu as comparé le fait d'être fidèle à soi-même: peindre le ciel en rouge. C'est une métaphore originale, pertinente, frappante et surtout très jolie.
J'aime beaucoup tes poèmes de toute façon (même si je suis amoureuse du classicisme et de la parfaite mesure des vers, tes poèmes ont une...'poésie' vraiment très certaine)

Écrit par : Meili | lundi, 03 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.