Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi 11 décembre 2008

De Troie à Rome...

J'inaugure une nouvelle catégorie: Clés de l'histoire et fil de la mythologie. Ici, je parlerai d'histoire et de mythologie (très surprenant vu le titre ;p)...

Le thème d'aujourd'hui est: de Troie à Rome...

C'est quoi l'histoire?

Tout commence au mariage de Pélée et Thétis sur le mont Olympe, résidence des dieux grecs, qui sont tous invités à la cérémonie, mise à part Eris, déesse de la discorde. Celle-ci, vexée, décide de se venger en faisant ce qu'elle fait le mieux: semer la discorde. Elle jette au milieu des invités une pomme d'or gravée "à la plus belle": c'est la pomme de discorde (= motif de désaccord).
Les déesses revendiquent toutes cette pomme mais bientôt, les trois seules concurrentes sérieuses sont Héra (Junon chez les Romains), Aphrodite (Vénus chez les Romains) et Athéna (Minerve chez les Romains).
Pour les départager, Hermès (Mercure chez les Romains) choisit Pâris, qui se trouvait sur le mont Ida, comme arbitre. Héra lui promet un royaume s'il la déclare gagnante, Athéna lui promet la sagesse et la valeur guerrière, et Vénus, l'amour de la plus belle femme de Grèce. Pâris choisit cette dernière.

Jugement du Mont Ida.jpg
Le jugement du Mont Ida (Pâris et les trois déesses)

Or la plus belle femme de Grèce, Hélène, est déjà mariée, et pas à n'importe qui: Ménélas, son époux, est roi de Sparte. Pâris l'enlève (de gré ou de force, selon les versions) et la ramène chez lui, à Troie, dont il est prince: le roi Priam est son père, Hector est son frère.
Ménélas réunit les rois des cités grecques, dont son frère Agamemnon, roi de Mycènes (ou d'Argos, selon les sources) et ils décident d'attaquer Troie ensemble. Ulysse et Achille sont les héros les plus connus du côté grec, Ulysse étant roi d'Ithaques et le héros de l'Odyssée d'Homère (Ulysse se dit Odysseus en grec), et Achille étant le fils de Thétis et Pélée (les mêmes au mariage desquels apparut la pomme de discorde) et invincible depuis que sa mère l'avait plongé dans le Styx, sauf au talon par lequel elle le tenait (d'où l'expression talon d'achille = point faible).
Après des péripéties qui mirent les Grecs en mauvaise situation, Ulysse eut l'idée de construire un grand cheval de bois laissé aux Troyens comme une offrande, et à l'intérieur duquel se cachaient des guerriers grecs qui purent ainsi pénétrer dans la ville et gagner la guerre (d'où l'utilisation de l'expression cheval de troie de nos jours, notamment en informatique).

Cheval de Troie.jpg
Le Cheval de Troie (la ruse d'Ulysse)

Troie fut détruite et Hélène rendue à Ménélas, Pâris vengea la mort de son frère Hector en tuant Achille (d'une flèche dans le talon).
Peu survécurent, mais Enée, fils du troyen Anchise (qui descendrait de Tros, héros fondateur de Troie) et de la déesse Aphrodite, réussit à fuir avec quelques survivants. Les dieux lui ordonnèrent de fonder une "nouvelle Troie" en Italie, ce qu'il fit dans le Latium après des étapes, notamment à Carthage et en Sicile.
Il épousa la fille d'un roi du Latium, Lavinia, dont il eut un fils, Silvius, et fonda la ville de Lavinium. Son fils Iule (ou Ascagne), né d'un précédent mariage, fonda la ville d'Albe.

Enée portant Anchise.jpg
Enée portant Anchise, trop faible pour fuir Troie

Longtemps plus tard, Rhéa Silvia, descendante d'Enée par Silvius, est contrainte à devenir vestale (prêtresse de la déesse Vesta) par son oncle Amalius qui a usurpé le trône d'Albe à Numitor, son frère et le père de Rhéa Silvia. Sa fonction oblige celle-ci à la chasteté, mais le dieu Mars la séduit et elle accouche de jumeaux, Romulus et Rémus. Amalius la fait emmurer vivante et jette les nouveaux-nés dans le Tibre (fleuve).
Mais ceux-ci en sortent indemnes et sont recueillis par une louve qui les allaite comme ses propres petits, avant d'être élevés par le berger Faustulus et son épouse.

Romulus et Rémus.jpg
Romulus et Rémus nourris par la louve

Plus tard, apprenant qui ils sont, Romulus et Rémus tuent Amalius et rendent Albe à leur grand-père, Numitor.
Romulus et Rémus décident alors de fonder leur propre ville. Pour décider de celui qui la gouvernera, ils consultent les auspices: chacun sur un mont, ils comptent les vautours qui passent. Mais l'interprétation du présage pose problème, et ils se battent. Puis, selon les versions, Rémus meurt dans la bagarre, ou Romulus le tue de rage quand Rémus franchit le sillon que vient de tracer son frère pour délimiter sa ville.
C'est donc Romulus qui fonde la ville de Rome, le 21 avril 753 avant J-C, selon la légende (cette date est le début du calendrier romain).

Selon la légende, la famille des Iulii, dont faisait partie Jules César, descendrait de Iule, et donc d'Aphrodite elle-même (puisqu'Enée, le père de Iule, est le fils d'Aphrodite) et d'un héros fondateur de Troie, Tros (puisqu'Anchise, le grand-père de Iule, descend de Tros). Romulus et Rémus descendent eux aussi de la déesse et du héros, mais par leur ancêtre Silvius, autre fils d'Enée.

Qui a écrit là-dessus à l'antiquité?
Homère: l'Iliade, la guerre de Troie (Troie = Ilion) ; l'Odyssée, l'errance d'Ulysse (Ulysse = Odysseus)
Virgile: l'Enéide, le parcours d'Enée.
Tite-Live: Histoire romaine.
Plutarque: Vies parallèles.

Qui a écrit là-dessus récemment?
La guerre de Troie n'aura pas lieu (Jean Giraudoux) -> pièce de théâtre satirique
Ilium et Olympos (Dan Simmons) -> romans de science-fiction

Quels films en sont inspirés?
Troie (2004) par Wolfgang Petersen, avec Brad Pitt, Orlando Bloom, Diane Kruger.
Hélène de Troie (1956) par Robert Wise, avec Rossana Podesta.
La guerre de Troie (1961) par Giorgio Ferroni.

Sites internet sources:
www.histoire-fr.com
Wikipedia

compilation des informations et rédaction par MOI - images trouvées sur le net, sans férences

Commentaires

Euh voilà, votre article est bien bon, je viens de découvrir votre blog et l'ai complètement dévoré. Je vais avoir besoin d'un peu de temps pour bien assimiler le tout quand même.

Écrit par : villa cap benat | mercredi, 14 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.