Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche 07 juin 2009

J'ai vu... Home (Yann Arthus-Bertrand)

Film diffusé dans plus de 130 pays à partir du 5 juin, sous toutes formes de supports (écrans géants dans les grandes villes, comme sur le Champ de Mars à Paris, prime-time sur des chaînes nationales comme France 2, cinémas, internet, DVDs...), Home est une sorte de documentaire écologique sur fond d'images aériennes magnifiques (vous connaissez sans doute déjà Yann Arthus-Bertrand par sa Terre vue du ciel...).

Car si le propos et la "visibilité" de la dégradation de l'environnement attristent et/ou mettent en colère, le pari relevé par ce film est de tout esthétiser, que ce soient les images d'une nature pure, brute, ou celles, terribles, qui la montrent abîmée. La déforestation, la fonte des glaces, ces réalités sont sublimées par un cadrage artistique, et en deviennent plus criantes. Certaines images m'ont littéralement fait pleurer.

La voix-off de Yann Arthus-Bertrand, sur ces images, se veut pédagogique, explique les bases scientifiques de l'étude du climat (cycle du carbone et de l'eau, importance des végétaux & minéraux), énonce des chiffres effarants, faciles à retenir (voir le site www.home-2009.com) tout en restant à l'échelle humaine: Home est écologiste mais aussi humaniste, rappelle que nous sommes peu de choses (apparus il y a 200 000 ans, alors que vie en a 4 milliards) mais nous montre aussi les belles initiatives, ce qui lui permet de se terminer sur une note d'espoir, avec la bien jolie formule "il est trop tard pour être pessimistes".

Home.jpg

Pour moi qui connais bien le sujet (étudié en SVT obligatoire et de spécialité), ce sont les images qui sont les plus intéressantes, mais je crois très fort en l'importance de la répétition des évidences essentielles, puisqu'il y a encore de nombreuses personnes -même dans les pays riches- qui ne savent pas ; et en l'impact de ces images superposées à ces propos, puisque comme le dit très bien Yann Arthus-Bertrand, "ce que nous savons, maintenant il faut le croire".

J'espère que cet évènement planétaire aura un impact fort politiquement, puisque ce sont les Etats qui peuvent prendre les grandes décisions, celles qui agissent à grande échelle. C'est bien de trier ses déchets, mais ne nous leurrons pas, il faut des actions moins démagogiques et plus ambitieuses pour vraiment changer quelque chose. A vous alors de faire pression sur vos représentants de la façon que vous jugerez appropriée, en commençant par exemple par signer des pétitions (comme celles de Greenpeace, disponibles sur Internet)...

écrit par moi le 6-07-09 - image trouvée sur Yahoo

Autres articles plus ou moins sur le sujet de l'environnement:
Le beau genre humain (dégats de l'homme en général)
Conte de fée moderne (antennes GSM)

dimanche 07 juin 2009 Publié dans J'ai vu j'ai lu j'ai entendu... | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Écologie discount et abstentionniste en freelance
Entre le commerce de la fin du monde et une tendance à la culpabilité sélective, il y a les divertissements apolitiques.
Quand on confond prises de consciences et caprices de saisons, on fait d’un film d’un soir, une cause nationale, voire obligatoire.
Entre les opinions biodégradables et les chèques en blanc, autant parier sur le hasard, mais pas sur l’avenir.
La suite ici
http://tiny.cc/itGbf

Écrit par : walkmindz | lundi, 08 juin 2009

Les commentaires sont fermés.