Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi 15 décembre 2009

Le meilleur épisode de... Esprits Criminels

Esprits Criminels (en VO, Criminal Minds) suit les enquêtes d'une équipe de profileurs, la Behavioral Analysis Unit (Unité d'Analyse du Comportement) du FBI, sur tout le territoire américain (et parfois même au-delà). L'une des marques de fabrique de la série est l'énonciation de citations, au moins une par épisode.

L'épisode dont je vais vous parler n'est peut-être pas le meilleur de toute la série - il est difficile d'en juger sur autant d'épisodes, et puis il faudrait que je revisionne toute la série d'affilée pour vous donner mon avis... Mais en tout cas, c'est pour moi le meilleur de la saison 1. Trêve de suspense, c'est le 14ème épisode de la série, j'ai nommé Requiem (en VO: Riding the lightning).

criminal minds.jpg

Cet épisode, contrairement à la plupart dans cette série, ne commence pas avec un enlèvement ou un meurtre. L'équipe toute entière fait route vers le pénitentier d'Etat de Floride, où sont incarcérés Jacob et Sarah Jean Dawes, un couple de tueurs ayant sévi 15 ans plus tôt. En effet, ils vont être exécutés très bientôt, et l'on vient de retrouver un 13ème corps de jeune fille enterré sous la maison de la mère de Sarah Jean, alors qu'on avait toujours cru qu'il n'y avait que 12 victimes. Le but des profileurs est donc d'éviter que le secret du nombre de victimes et de leur nom ne meure avec le couple...

Or, si Jacob reste pendant les interrogatoires tout à fait fidèle à sa réputation de psychopathe ("sexuel! psychopathe sexuel", comme il tient lui-même à le préciser), Sarah Jean fait une toute autre impression à Gideon, l'un des personnages principaux. Cette femme, censée avoir rabattu de jeunes filles pour son mari, et tué leur fils de 2 ans, Riley, qui les aurait retardés dans leur cavale, semble certes hantée, mais pas coupable de telles actions...

On retrouve donc ensuite le bon vieux thème de la course contre la montre pour annuler une exécution, cher à nos amis américains, et qui fonctionne ici très bien, avec des ressorts assez originaux. Et une fin magnifique.

CriminalMinds.jpg

D'un point de vue visuel, Requiem est assez semblable au reste de la série, qui garde un cadrage et une lumière plutôt classiques tout en en jouant pour créer des ambiances à part. J'ai particulièrement apprécié la façon de filmer Sarah Jean, toute en subtilité ; ainsi que les scènes d'exécution, à la fois terribles et très esthétiques.

Les citations de cet épisode sont intéressantes: on commence dans le couloir de la mort avec "Quelque soit celui qui verse le sang de l'homme, par l'homme son sang sera versé. (Genèse, chapitre 9, verset 6)", citation qui justifie la condamnation du couple et qui semble alors relativement à sa place (opinions personnelles mises à part), puisqu'on part de l'idée qu'ils sont tous les deux coupables d'atrocités.
Puis, en approchant de la fin de l'épisode, on a "Albert Pine a dit: Ce que nous faisons pour nous-mêmes disparaît avec nous ; ce que nous faisons pour les autres et le monde est immortel et demeure." Citation très juste en elle-même, et qui reflète bien l'épisode dans son ensemble.

Enfin, sans vouloir gâcher le suspense à ceux qui n'ont pas encore vu l'épisode, les toutes dernières images, qui sont en fait la suite des toutes premières (dit autrement, tout l'épisode n'était en fin de compte qu'un flash-back), sont absolument superbes. La musique et la façon de filmer complètent à merveille le très beau concept ; je dirais même qu'elles le transcendent...

criminal minds poster 2.jpg

mardi 15 décembre 2009 Publié dans Le meilleur épisode de... | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.