Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi 14 janvier 2010

Citations: la mort

cimetière.jpg

« Ce que nous pensons de la mort n'a d'importance que par ce que la mort nous fait penser de la vie. » (Charles de Gaulle)

« Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris. » (Georges Wolinski)

« Au fond, personne ne croit à sa propre mort, et dans son inconscient, chacun est persuadé de son immortalité. » (Sigmund Freud)

« Il faut vouloir vivre et savoir mourir. » (Napoléon Bonaparte)

« Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort. Et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. (Tolkien)

« La fin de l'espoir est le commencement de la mort. » (Charles de Gaulle)

sélection par moi - image de fotolia

Commentaires

Immortalité, jeunesse éternelle, oeuvres de l'esprit, symboliques, …

Et ici et maintenant ?


La longévité de la vie ne cesse, depuis des siècles, de progresser. Et si ce mouvement était infini ?

C'est la question d'un sondage iconoclaste trouvé sur Pnyx, http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/31

Superbement illustré par "Passacaglia della Vita", attribuée à Stefano Landi, et ici interprétée par l'Arpeggiata (Christina Pluhar, Marco Beasley, Johanette Zomer, Stephan van Dyck, Alain Buet).

Ainsi, au XVIIème, Landi disait: "Bisogna morire" ("Il faut bien mourir").

Depuis, la longévité humaine a triplé !

Cette progression linéaire est-elle infinie ? A votre avis ?

Écrit par : OrangeOrange | vendredi, 15 janvier 2010

Je ne crois pas possible que cette "progression" de l'espérance de vie soit infinie. Les cellules de notre corps ont une "date de péremption", et à moins de toutes les remplacer, ce que je ne pense pas souhaitable, nous ne pouvons que repousser la mort et améliorer la vie...

Je crois qu'une vie sans mort ne serait pas si idyllique qu'on pourrait le croire... La mort est ce qui nous force à vivre de façon plus intense, à entreprendre des choses, à vivre au jour le jour comme à faire des projets. Si nous n'avions pas cette certitude devant nous, nous aurions tout notre temps et paradoxalement, je crois qu'on cesserait d'avancer...

Écrit par : mari6s | vendredi, 15 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.