Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 30 janvier 2010

Poème de fées: Blanche-Neige

Voici un autre extrait de ma série de poèmes inspirés de contes de fée (déjà en ligne: La Belle et la Bête, que vous pouvez trouver dans la catégorie Poèmes de mon blog). Ici, c'est la légende de Blanche-Neige que j'ai ressortie du placard:

Livide, comme gelée de l'intérieur
J'ai longtemps ignoré ce qu'était le bonheur
Ma chevelure est noire d'un deuil porté trop tôt
Puisque mon père a dû pleurer sur mon berceau

Je n'ai jamais connu cette femme si belle
Qui, par sa mort, m'a condamnée à être celle
Que le Miroir, inéluctablement, désigne
Et dont la Reine honnie veut effacer tout signe 

Mais Blanche, fragile, je survis à la forêt
Fuyant à toutes jambes ma sombre destinée
Et après les épreuves, j'y trouve une famille
Sept drôles de bonshommes, pour une drôle de fille

Mais mon triste sort semble m'avoir poursuivie
Et la Reine cruelle se ronge de jalousie
Je suis assez naïve pour accepter son fruit
Mais il me trouve si pure qu'il épargne ma vie 

Un simple baiser de mon âme sœur
Suffit alors à ranimer mon cœur
Mais pour tout vous dire, nous n'eûmes pas d'enfants
Nos sept nains à charge, c'est déjà suffisant ! 

A partir du 14-04-09, avec les conseils successifs de mes parents et de mon amie Liny.

Dites-moi ce que vous en pensez!

samedi 30 janvier 2010 Publié dans Poèmes | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.