Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi 18 janvier 2010

Poème de fées: La Belle et la Bête

En avril dernier, j'avais composé une série de poèmes inspirés de contes de fées, que je n'avais pas publié sur ce blog. Le principe était de faire une relecture personnelle de ces histoires, parfois humoristique, parfois tragique... En voici un premier, intitulé La Belle et la Bête, où j'ai mis en valeur ce qui me semble être la morale de l'histoire...

Je suis belle, et personne ne va jamais plus loin
Je ne fais qu'attirer tous les regards en coin
Ils croient tous me connaître, mais ils ne savent rien
C'est mon nom, mon fardeau : je suis Belle, point.

Mais Belle aimait son père plus encore que ses livres :
Je renonce à ma vie pour que lui, il survive
Je me laisse enfermer dans un triste domaine
Dont le maître est aussi laid que moi, je suis belle

Je l'avoue, comme les autres, j'ai d'abord peur de lui
Je le condamne pour son apparence, moi aussi
Mais il suffit d'un regard posé sur son âme
Pour que naisse en mon cœur une très douce flamme 

Pour beaucoup, notre union semble contre-nature :
Trop de différences créent entre nous un mur ;
Mais nos tares se ressemblent et bientôt, se complètent
Il voit plus loin que Belle, je vois plus que la Bête. 

Ecrit les 14 et 15-04-09 - avec l'aide et les conseils de mon père.

Donnez-moi votre avis!

lundi 18 janvier 2010 Publié dans Poèmes | Tags : belle, bête, la belle et la bête, conte de fée, poème | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

c'est poètique

Écrit par : werty | mardi, 28 février 2012

splendide merci

Écrit par : chaker | mercredi, 27 février 2013

Les commentaires sont fermés.