Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 01 mai 2010

Premieres impressions a New York City

Tout d'abord, excusez l'absence d'accents: je compose cette note depuis un clavier americain, et trouve deja assez laborieux de ne pas taper des q a la place des a, des w a la place des z, etc.

Apres deux nuits passees dans le Queens chez une amie de ma cousine, son mari et ses deux enfants, je pose maintenant mon baluchon a Manhattan, chez un couple d'amis d'une cousine plus lointaine et leur fille Charlotte, qui a mon age. Apres la mesaventure d'un lecteur MP3 perdu dans un taxi, mais vite recupere, je suis prete a profiter de la fin de mon sejour.

Impressions de New York... Eh bien malgre le 'choc' que l'on m'avait annonce, je ne me suis pas sentie vraiment submergee en sortant de la gare, ni apres. Pas de frenesie si inhabituelle, des rues pas vraiment plus bruyantes ou animees que dans n'importe quelle autre tres grande ville...

Des gens plus presses, cependant. Meme les vendeuses de Macy donnent un peu l'impression de vouloir se debarrasser du client le plus vite possible ; cela dit, dans certains quartiers au contraire les gens prennent leur temps - je pense a Greenwich Village, par exemple - et dans tous les cas, le New Yorkais moyen reste plutot plus ouvert et chaleureux que le Parisien moyen. Demander son chemin n'a rien d'un chemin de croix, et me voyant etudier une carte dans un Starbucks a Chinatown, un type m'a meme demande ou je voulais aller et m'a donne des indications et conseils, sans que j'aie rien demande.

Apres le "m'am" de Washington et Philly (contraction de "madam" et formule de politesse adressee a tout individu de sexe feminin de plus de 15 ou 16 ans), on m'appelle maintenant "honey", "hon" ou "sweety" ;p.

Question prix, attention! Beaucoup de choses sont plus cheres qu'ailleurs, surtout a Manhattan, a commencer par MacDo, Starbucks... Cela dit, on peut trouver de bonnes affaires a Chinatown: vetements, bijoux, accessoires... Et si vous voulez faire du shopping a Macy's sans carboniser votre budget, mon conseil est de ne meme pas monter dans les etages: au rez-de-chaussee vous trouverez des vetements et sacs en solde, alors autant eviter la tentation des nouvelles collections!
Le budget musees peut aussi monter en fleche, car alors qu'a DC et Philly la plupart des musees sont gratuits, a New York c'est un peu different. Assurez-vous de savoir de quoi il s'agit avant de payer l'admission: type d'expos (pour que ca vous interesse vraiment) et taille du musee (histoire de ne pas payer un prix exorbitant pour juste moins d'une heure de visite).

samedi 01 mai 2010 Publié dans USA | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.