Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche 05 septembre 2010

Le meilleur épisode de... Dr House

J'ai hésité entre deux épisodes, tous deux plutôt tragiques, pour ce prix de "meilleur épisode de Dr House": les 4.15 et 4.16, Dans la tête de House et Dans le coeur de Wilson (House's Head & Wilson's heart), où House tente de retrouver la mémoire après un accident de bus avant lequel il avait remarqué un symptôme chez l'un des passagers, qu'il espère pouvoir sauver, et où l'on apprend finalement qu'il s'agit d'Amber, qui était déjà condamnée avant qu'House la diagnostique ; et le 5.24, Parle avec elle (Both sides now), où pendant tout l'épisode l'on croit que House s'est désintoxiqué avec l'aide de Cuddy et qu'ils ont couché ensemble, alors que ce n'était qu'une hallucination supplémentaire de House qui pendant tout ce temps continuait à se droguer... Ces épisodes sont très réussis en matière de suspense et de surprise finale.

J'ai finalement choisi Parle avec elle pour plusieurs raisons: d'abord, c'est un épisode unique (bien que dépendant du reste de la saison, et plus particulièrement du 5.23, Ecorchés vifs (Under my skin)) ; ensuite, la surprise finale est bien plus forte dans cet épisode ; et enfin, toute la partie avant la révélation finale est très intéressante par rapport au comportement de House.

ATTENTION: la suite est pleine de SPOILERS.

°0O0°

house.jpg

Dans Ecorchés vifs (5.23), House avoue à Wilson qu'il a des hallucinations depuis quelques temps déjà, hallucinations qui lui donnent des conseils sur la marche à suivre dans le diagnostic et le traitement de ses patients. Il lui dit d'abord qu'elles prennent la forme de Kutner, avant de confesser qu'il s'agit en fait d'Amber. Wilson vérifie donc toutes ses décisions tout en tentant de déceler la source de ces hallucinations: apnée du sommeil, SEP, ou... la Vidodine?

A la fin de cet épisode, House va parler à Cuddy et, après avoir fait une remarque très désobligeante sur sa relation avec sa fille, il finit par lui demander de l'aide pour arrêter la Vicodine, seule cause possible restante pour ses hallucinations ; en effet, il avoue, lucide, qu'il trouvera toujours un moyen de frauder en cure de désintox, alors que Cuddy, elle, le connaît assez pour déjouer ses manipulations. Elle décide donc de passer la nuit chez lui pour l'aider et l'empêcher de rechuter malgré ses cures de manque ; elle vide toutes les réserves où il cache de la Vicodine et le calme pendant ses crises de manque. A la fin de la nuit, il s'estime sorti d'affaire et alors que Cuddy allait partir, ils s'embrassent et ferment la porte derrière eux.

Parle avec elle commence avec le réveil de House, seul dans son lit ; Cuddy n'est plus là. Notre misanthrope préféré est inhabituellement joyeux, et retrouve le tube de rouge à lèvres de sa patronne dans sa salle de bains.

Mais quand il arrive à l'hôpital, Cuddy semble décidée à faire comme si de rien n'était. Et la réaction de House, qui décidément ne fait rien comme tout le monde, est d'agir en parfait salopard pour la forcer à avouer qu'elle tient à lui... Le titre de l'épisode, Parle avec elle, vient de l'injonction qui lui est faite plusieurs fois par Wilson, à qui il a avoué ce qu'il s'est passé ; en bref, "arrête de faire le con et parle avec elle"...

Il finit par le faire. Et même là, on ne comprend pas tout de suite. Elle est en colère - mais cela pourrait tout simplement venir du fait qu'il a crié à tout l'hôpital qu'il avait couché avec elle... Ils parlent de "ce qu'il s'est passé hier soir" sans préciser... Puis House lui demande si elle a deux tubes de rouge à lèvres: il en a gardé un, pourtant elle porte la même couleur sur ses lèvres. Et, enfin, Cuddy récapitule ce qu'il s'est passé la veille au soir: House est venu lui parler, a insulté ses sentiments pour sa fille, et elle est partie. C'est à cause de cette remarque qu'elle est tellement en colère contre lui. "Non, ça ne s'est pas passé comme ça"... Et si, pourtant. Tout le reste n'était qu'une hallucination. Pendant qu'il croyait que Cuddy l'aidait à se sevrer, il continuait en fait à ingurgiter de la Vicodine. Pendant toute cette journée où il se croyait enfin clean, il manipulait en permanence un tube... de Vicodine - pas de rouge à lèvres. L'absence d' "Amber" n'était qu'une façon pour son inconscient de le duper, de lui faire croire que tout allait bien.

Elle est terrible, cette fin-là. House réalise alors qu'il a vraiment besoin d'aide, et la saison se clôt sur son entrée dans un hôpital psychiatrique.

°0O0°

C'est un des meilleurs épisodes de l'histoire de la télé, en terme de suspense. Dans la plupart de ceux où il s'agit de réalité parallèle, d'hallucination, etc, on comprend dès le tout début que quelque chose ne tourne pas rond, et même si on ne sait pas exactement quoi, on ne prend pas ce qui se passe tout à fait au sérieux - on attend l'explication.

Mais là, les scénaristes ont le coup de génie: jouer sur ce que le spectateur attend. Sur ce qu'il sera ravi de croire. En l'occurrence, que Cuddy et House aient enfin agi en fonction de leurs sentiments l'un pour l'autre... Et la façon dont chacun se comporte après coup (Cuddy qui disparaît le matin puis évite d'en parler, House qui lui fait des coups tordus) ne fait que rendre le tout plus probable aux yeux du spectateur: qu'attendre de moins de la part de personnages qui se tournent autour depuis tant d'années?

Le ressort de la sobriété de House est aussi assez efficace: cela fait tellement longtemps que le spectateur espère vaguement qu'il arrête de se détruire...

Mais il n'y a pas que ça: il faut avouer que les détails de la mise en scène sont parfaitement orchestrés. L'idée du tube de rouge à lèvres/tube de Vicodine est une vraie perle!

Bref, Parle avec elle est pour moi le meilleur épisode de Dr House.

dimanche 05 septembre 2010 Publié dans Le meilleur épisode de... | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Saison 6 épisode 22

Écrit par : Lucie | jeudi, 17 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.