Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi 31 janvier 2011

Description de passage 25 - Le parfait inconnu

Abdel est né et a grandi au Maroc. Il est arrivé en France à seize ans, en 1997, et a passé cinq ans en Espagne. Il a appris l’espagnol sur place, en plus de l’arabe et du français – mais comme il ne parle pas anglais, il considère que ça ne vaut pas grand-chose, en France en tout cas.

Il a travaillé pendant des années en interim et CDD – bien payé, mais pas moyen d’obtenir un crédit. Maintenant, il manipule des palettes. Son dos en pâtit, mais au moins c’est un CDI.

Il arrive dans mon compartiment de train presque une demi-heure après le départ. Il s’installe à côté de moi alors que les deux autres passagers se sont assis le plus loin possible ; il me souhaite un bon appétit quand je sors mon sandwich, alors que les autres n’ont même pas croisé mon regard.

Il commence à me parler de façon très naturelle. Assez fort, et je crois que ça énerve un peu nos compagnons de voyage. Il est parfois un petit peu lourd, mais surtout spontané. Il parle avec ses mains, et à plusieurs reprises mime un mot qu’il a sur le bout de la langue – de façon diablement efficace. On échange quelques mots en espagnol, et puis on se tutoie.

Il me parle de la vie d’avant, du régime alimentaire de ceux qui travaillaient la terre, de leur façon de vivre tous ensemble. De l’Espagne et des Espagnols, de leur habitude de sortir le soir, des plages et des bazars de son oncle à Almeria. Des impôts et des cotisations pour la retraite, des 300€ en moins sur son salaire tous les mois, tout ça pour peut-être mourir un an après la retraite… De notre cher Président et de son langage très classe.

Lorsque l’on arrive à sa gare, il me recommande de faire attention à moi, de garder la pêche et de ne jamais perdre espoir. Il me serre la main chaleureusement et dit qu’on se reverra peut-être.

J’ai passé une demi-heure avec Abdel aujourd’hui. Un parfait inconnu. Dont je connais à présent le prénom, l’histoire, certaines opinions. Si je le croise à nouveau, je le reconnaîtrai. Un vrai contact humain au milieu de non-rencontres, de fantômes au regard fuyant, là et ailleurs à la fois.

Nous sommes tous de parfaits inconnus avant de nous connaître. Il ne tient qu’à nous de ne pas le rester.

400 mots - le 11 janvier 2011

lundi 31 janvier 2011 Publié dans Descriptions de passage | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi 24 janvier 2011

Second semestre

Aujourd'hui est le premier jour du second semestre... Retour à Paris pour un bon moment.

J'ai tout de même pu passer pas mal de temps chez moi en famille, depuis le début des vacances de Noël, avec juste trois allers-retours à Paris pour mes partiels: oral d'anglais le 4 janvier, écrits les 10 et 11 (droit civil, géopo européenne, géopo américaine, géopo britannique, histoire politique), oral d'espagnol le 20 janvier.

A part les fêtes de fin d'année en famille et les révisions pour les partiels, j'ai beaucoup regardé la télé, pas mal écrit, marché et couru. J'ai vu de la famille et des amis, pas autant que je l'aurais voulu, mais c'est mieux que rien. J'ai pu m'occuper de mes animaux, notamment ma toutoune que j'ai emmenée plusieurs fois chez le véto.

Je me suis aussi occupée de mes demandes de stage pour les grandes vacances - il m'en faut 6 semaines en tout, je vais essayer de les placer dès la fin des cours à la mi-mai, en négociant des absences pour mes partiels, dont je ne connais pas encore les dates, ce qui me libérerait pour de bon fin juin, début juillet, et me laisserait de vraies vacances d'été. Pour l'instant, aucun retour, je croise les doigts.

Mes prochaines vacances sont en février, mais ne durent qu'une semaine. Puis un mois et demi de cours, deux semaines de vacances en avril, et enfin moins de trois semaines de cours.

Objectifs prioritaires: ne pas attraper de rhume ; faire du sport si la météo le permet ; réserver des créneaux horaires pour l'étude du russe et l'écriture. Avec quelques visites de ma famille pour garder le moral, ainsi que des sorties cinéma et musée.

lundi 24 janvier 2011 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi 17 janvier 2011

Le bonheur c'est les autres

Sartre avait en partie raison en affirmant que "l'enfer, c'est les autres". Même si je considère souvent que l'enfer, c'est plutôt notre façon de voir les autres - les laisser, ou pas, faire de notre vie un enfer.

Mais le bonheur aussi passe par les autres. Se renfermer sur soi-même et vivre seul apporte peut-être une certaine tranquillité. Mais pas le bonheur. Le bonheur, contrairement à ce qu'en disaient les Anciens, n'est pas pour moi que l'absence de malheurs (l'ataraxie).

Alors qu'est le bonheur pour moi? Pas non plus une succession d'évènements formidables et extraordinaires, d'aventures dignes du cinéma. Là encore, c'est sans doute plutôt la façon de réagir à ce qui se passe, la capacité à saisir les bons moments, même tout simples, et à ne pas se faire un monde des mauvais moments inévitables.

Alors qu'entends-je par "le bonheur c'est les autres"? On peut certes exercer cette "interprétation positive" lorsque l'on est seul. Mais pour moi, le bonheur n'a aucun sens quand on ne le partage pas.

A chaque moment où j'ai été heureuse, j'étais entourée par des gens importants à mes yeux. Et quand je suis heureuse seule, la première chose à laquelle je pense, c'est qu'il faut vite en parler à mes proches pour partager ce bonheur et le ressentir vraiment...

De fait, on dépend des autres pour être heureux. En tout cas, c'est comme ça que je vois les choses... Raison de plus pour s'entourer de gens qui nous font du bien, qui nous font partager leurs bonheurs et qui se réjouissent des nôtres!

Et oui, en ce moment, je vous livre plutôt des réflexions assez positives ;). Ce n'est pas que je sois moins révoltée, simplement cela fait du bien de réaliser que je peux moi aussi être "douée pour le bonheur", finalement. Et je crois qu'un peu d'optimisme ne peut faire de mal à personne!

lundi 17 janvier 2011 Publié dans Réflexions | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi 10 janvier 2011

Design poème: This is not a sad song

Poème This is not a sad song.jpg
créé à partir de motifs téléchargeables sur ShabbyPrincess.com

lundi 10 janvier 2011 Publié dans Dessins et graphismes, Poèmes | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi 03 janvier 2011

Extraits de chansons - youth

Once in a while I act like a child to feel like a kid again
It gets like a prison in the body I'm living in
Cause everone's watching and quick to start talking, I'm losing my innocence
Wish I were a little girl without the weight of the world
(Pretend, Lights)

I promise you that it won't always feel this bad
There are so many things I want to say to you
You're the girl I used to be
You little heartbroken thirteen year old me
(Conversations with my 13 year old self, P!nk)

Sometimes you close your eyes
And see the place where you used to live
When you were young
(When you were young, The Killers)

If you could have one minute alone
With yourself when you were young
Do you think you would lie
Do you think you would lie
(More than alive, Hayden)

Mes extraits de chanson préférés

Traduction:

Une fois de temps en temps j'agis comme une enfant pour me sentir jeune à nouveau
Ce corps dans lequel je vis se transforme en prison
Car tout le monde regarde et est prompt à parler, je perds mon innocence
Je voudrais être une petite fille et ne plus porter le poids du monde

Je te promets que tout n'ira pas toujours aussi mal
Il y a tant de choses que je veux te dire
Tu es la petite fille que j'étais
Toi la petite moi de 13 ans au coeur brisé

Parfois tu fermes les yeux
Et tu vois l'endroit où tu vivais avant
Quand tu étais jeune

Si tu pouvais avoir une minute seul à seul
Avec toi-même quand tu étais jeune
Crois-tu que tu mentirais
Crois-tu que tu mentirais

lundi 03 janvier 2011 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 01 janvier 2011

JOYEUX NOEL & BONNE ANNEE!!!

J'espère que Papa Noël a été généreux avec vous, et vous souhaite une excellente année 2011 pleine d'épanouissement et de bonheur!

Bises,
Marianne

samedi 01 janvier 2011 Publié dans Dans ma vie..., Par rapport au blog | Commentaires (0) |  Facebook | |