Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi 11 août 2011

Fanfic: Regarde-nous

500 mots.

Auteur : mari6s.

Fandom : Battlestar Galactica 2003.

Ship : Kara & Lee.

Chanson : « Regarde-nous » (Emma Daumas).

Disclaimer : j’emprunte deux personnages à l’univers de Battlestar Galactica pour quelques minutes, mais pas d’inquiétude, je les rendrai en bon état. La chanson appartient quant à elle à Emma Daumas.

 ___________________________________

Qu’est-ce qui fait de moi tes peurs et ton repère
Quand la nuit persiste obstinément ?

Dans l’obscurité de l’espace, sous les tirs ennemis, c’était toujours Kara qu’il cherchait du regard, son repère, elle qui jurait n’avoir pas peur de la mort. Lee, lui, avait peur d’elle. Peur de la perdre, terriblement – il ne comptait plus les occasions où il avait cru la perdre, et une petite voix lui soufflait que cela finirait par arriver, un jour ou l’autre.

Qu’est-ce qui fait de moi ce que je n’ose pas faire
Quand je m’invente à contre-courant ?

Mais aussi peur de la réaction de Kara, s’il osait tenter sa chance. Les rares fois où il avait esquissé un pas vers elle, elle s’était empressée de le renvoyer dans les cordes. Violemment.

Mais regarde-nous, on se perd on se retrouve
A s’y méprendre, on se ressemble.

Ce petit jeu durait depuis des années. Ils se rapprochaient jusqu’à ce que Lee croie pouvoir l’effleurer – et parfois, il se persuadait qu’elle aussi y croyait – puis quelque chose les séparait, encore. Ils se ressemblaient peut-être trop, tous deux aussi bousillés l’un que l’autre, avec leurs foutus mécanismes de défense…

Mais regarde en nous, on s’épuise on se rend fous
On se défend contre l’absence et le vide en nous.

Avec ce vide que rien ne semblait pouvoir combler, aussi. Pendant un temps, Lee avait cru que c’était l’absence de Zack qui les rapprochait. Mais c’était plus compliqué, plus profond que ça. Ils ne le géraient pas de la même manière : Lee trouvait des causes à défendre, et Kara foutait le bordel. Il créait, elle détruisait. Mais au fond, ce vide faisait partie d’eux deux.

Qu’est-ce qui fait de toi la fumée qui me gêne
On connaît bien l’art de la dérive…

Kara était son point de repère, oui. Mais elle était aussi, souvent, comme un poids mort qu’il devait traîner derrière lui. Il le faisait de plus ou moins bonne grâce, et parfois il avait assez de ses propres problèmes. C’est étrange de voir une pilote aussi douée pour garder le cap dans son Viper partir à la dérive dès que ses pieds touchaient le sol…

Qu’est-ce qui fait de toi dans chacun de mes gènes
L’essentiel dans tout ce qui m’arrive ?

Mais pourtant, c’était bien un repère pour Lee. Elle avait été là lors de la plupart des évènements importants de sa vie, depuis qu’il l’avait rencontrée. Et quand par extraordinaire elle n’était pas à ses côtés, c’était comme si quelque chose manquait.

Ce délicieux supplice de se cacher au fond de sa cage
On se fuit, on survit, il serait temps de tourner la page

Ils avaient tous deux tenté de tourner la page. Mais au fond, ils n’avaient fait que se mentir, se cacher, se fuir. Blessant Dee et Sam par la même occasion… Ils pouvaient survivre l’un sans l’autre. Mais une fois que l’on a goûté au frisson qu’ils ressentaient l’un auprès de l’autre, survivre ne pouvait plus suffire.

 

___________________________________

Pour voir mes autres fanfictions, cliquez ici.

 

écrit par mari6s - merci de ne pas l'utiliser sans inclure un lien vers mon blog et/ou ma page Fanfiction.net

jeudi 11 août 2011 Publié dans Fanfics | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.