Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi 23 août 2011

Poème: Le temps qui fuit

Petite fille qui joue sans trêve
Qui s’invente des mondes et des rêves
Et qui parfois pleure dans son lit
Sentant déjà que le temps fuit

Tant d’heures et de minutes d’angoisse
A revenir sur le passé
Et le futur, anticiper
Dans un présent morose, coincée

Quand parfois le temps ralentit
C’est pour la torturer d’ennui
Elle s’invente monts et merveilles
Pour trouver la paix, le sommeil

Le temps la tue puis la fait naître
Il finit par faire apparaître
Les solutions du libre-arbitre
Le temps et elle enfin sont quittes

écrit le 28/06/2011

mardi 23 août 2011 Publié dans Poèmes | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.