Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 25 janvier 2012

Bulletin d'information de Thyroïdland

Mes deux dernières séries d'analyses sont extrêmement encourageantes!

Je vous rappelle que j'ai des anticorps "rebelles" qui attaquent ma thyroïde et l'empêchent de produire autant d'hormones qu'elle le devrait, et que les lésions peuvent devenir permanentes si on n'inverse pas le processus assez rapidement (dans les mois ou quelques années qui viennent).

Depuis plus de 6 mois je suis au régime sans gluten et sans lait, avec en plus divers compléments alimentaires (oméga 3, zinc, sélénium, etc), et depuis 4 mois je suis aussi un traitement homéopathique de fond pour traiter ma thyroïde et mon "terrain" propice aux maladies auto-immunes. Le tout en essayant de réduire mon stress, qui a une influence importante sur la thyroïde. Pour plus de détails, faites un tour dans la section "Dans ma vie" de ce blog.

En septembre dernier, mes anticorps anti-thyroglobuline étaient à 3000 UI/mL (unités internationales par millilitre, si vous voulez tout savoir) - ils avaient atteint le même niveau en 2007 puis étaient redescendus et remontés. Fin décembre ils avaient diminué de moitié, et au 20 janvier ils étaient à 1000!

Quant à mes anticorps anti-thyropéroxydase (atchoum!), ils étaient à 189 UI/mL en septembre (et étaient montés jusqu'à 300 en 2007). En décembre, ils étaient descendus à 95, et maintenant à 94.

Cela reste bien au-dessus de la normale: 115 pour les globu et 34 pour les péroxy. Mais c'est la baisse la plus rapide que j'aie connue depuis l'apparition du problème (même s'il est difficile de savoir jusqu'où ils étaient montés avant le diagnostic), et puis certains médecins considèrent que les normes sont un peu strictes.

Dans tous les cas, c'est agréable de savoir que je peux avoir une influence sur ma chère petite thyroïde, car c'est l'impuissance qui m'était la plus insupportable. Bon, je continue à paniquer dès que j'attrape un rhume et il faut de fait que je fasse attention, mais j'ai eu une grosse rhino-laryngo-bronchite fin décembre juste avant mes analyses et ça ne s'est pas ressenti ni sur celles-là, ni sur les dernières.

Donc je vais persévérer dans mes efforts (bien que j'aie fait quelques écarts sur le régime alimentaire pendant les fêtes: de la vraie chantilly, un p'tit chocolat, un bout de pain de campagne et du pain surprise...) en espérant que ça va continuer au même rythme! Pendant ce temps les hormones sont stables et ont même remonté un peu, donc je suis aux anges!

mercredi 25 janvier 2012 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.