Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 13 juillet 2013

J’ai vu… Miss Fisher enquête, saison 1

Une série australienne à la télé française, c’est assez rare pour être salué ! Et en prime time en plus… Et c’est un petit bijou que nous servent les Australiens : les aventures de Phryne (prononcer frayni) Fisher, détective privée à Melbourne dans les années 20. Le personnage et ses enquêtes sont adaptés à partir des romans de Kerry Greenwood, avec un certain nombre de différences d’après ce que j’ai pu voir en lisant le premier volet de la série.

miss fisher.jpg

Phryne a vécu une enfance pauvre, mais son père a hérité d'un titre de noblesse après la mort de plusieurs membres de la famille, faisant d’elle l’Honorable Phryne Fisher. Sa sœur Janie a disparu enfant, et c’est la prochaine libération du kidnappeur supposé qui la ramène en Australie après un long séjour en Europe. Se trouvant toujours au mauvais endroit, au mauvais moment, et avec les mauvaises personnes, la jolie garçonne se lance dans une carrière de détective privé, se faisant une place aux côtés de l’inspecteur Jack Robinson et du brigadier Collins, malgré les réticences du premier. Elle entraîne à sa suite sa bonne catholique Dot, deux chauffeurs de taxi communistes, Bert et Cec, sans oublier un certain nombre de jeunes hommes séduisants que l’inspecteur a le plus grand mal à interroger avant qu’elle les mette dans son lit. Mais elle reste hantée par son passé…

Voilà pour un résumé général sans trop vous en dire pour éviter de gâcher les belles surprises que cette série vous réserve. Vous l’aurez compris, je suis séduite, et j’attends avec impatience la saison 2. La plupart des enquêtes sont fort bien ficelées (bien que j’aie quelques réserves quant aux deux derniers épisodes qui ont de petites faiblesses narratives) et les personnages, très attachants. La mise en scène et les cadrages sont excellents, inventifs sans pour autant voler la vedette à l’histoire.

missFisher_cast.jpg

Dès sa première enquête (Cocaïne Blues), Phryne s’intéresse à un avorteur sanguinaire et à un réseau de trafic de drogue, sans oublier un danseur russe au charme redoutable...

Si vous avez raté le passage de cette série sur France 3, je vous conseille chaleureusement de trouver des DVD ou un site de streaming (légal bien sûr ;p).

Les commentaires sont fermés.