Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 19 octobre 2013

Bouillon de culture 26 : Médisances

Diffamation

Sens : allégation qui porte atteinte à la réputation de quelqu’un (notion légale). Pas forcément mensongère, contrairement à la calomnie.

Exemple : Je vous ferai poursuivre pour diffamation !

Étymologie : du latin diffamatio, de dis- et fama (renom, réputation).

En anglais : defamation, to defame.

Dérivés : diffamer, diffamatoire

Sur la même racine : fame en anglais, mal famé.

Dénigrement

Sens : dépréciation, rabaissement, réduction de la réputation de quelqu’un.

Exemple : Ne te laisse pas dénigrer sans rien faire !

Étymologie : du latin denigrare (teindre en noir), plus précisément denigrare famam (noircir la réputation), de niger-nigra-nigrum (noir).

En anglais : denigration, to denigrate.

Dérivés : dénigrer.

Sur la même racine : noir, nègre, négrier.

Libelle

Sens : écrit le plus souvent court, injurieux, diffamatoire ou calomnieux. Désigne aussi le genre littéraire correspondant.

Exemple : Il fut calomnié par de nombreux libelles.

À ne pas confondre avec : libellé (rédaction d’un acte légal, d’une demande).

Étymologie : latin libellus (petit livre, pamphlet).

En anglais : libel signifie « écrit diffamatoire », notamment aux yeux de la loi (tandis que slander désigne la diffamation orale).

Dérivés : libelliste (auteur de libelles)

Esclandre

Sens : comportement bruyant et scandaleux.

Exemple : Son arrivée inopportune provoqua un esclandre.

Synonyme : tapage.

Étymologie : latin chrétien scandalum, du grec σκανδαλον (piège, ce qui fait tomber dans le péché, scandale).

En anglais : slander désigne la diffamation orale, notamment aux yeux de la loi (tandis que libel signifie « écrit diffamatoire »).

Sur la même racine : scandale, scandaleux, scandaliser.

Calomnie

Sens : critique ou accusation mensongère portée pour nuire à la réputation de quelqu’un.

Exemple : Il est victime de la calomnie.

Étymologie : latin calumnia (fausse accusation)

Dérivés : calomnier, calomniateur, calomnieux.

En anglais : calumny, to calumniate, calumniator, calumnious.

Sur la même racine : challenge, qui en anglais a commencé par vouloir dire « faute », « fausse accusation », puis « accuser », « contester », puis « objection » en droit, et « défi » dans le contexte d’incitation à se battre (duels etc.). Le sens de « défi », « tâche difficile » est très récent (1954).

Sources : Wiktionnaire, CNTRL, Online Etymology Dictionary.

Les commentaires sont fermés.