Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 25 janvier 2014

KKK n°6 : Conseils de mise en page et de typographie

Voici quelques conseils de mise en page et de typographie. Pour vos CV ou vos lettres officielles, la présentation compte souvent autant que le contenu. Autant mettre toutes les chances de votre côté !

Tout d’abord, je vous conseille d’utiliser quasi systématiquement l’alignement Justifié (par opposition à l’alignement à Gauche, à Droite, et Centré), beaucoup plus élégant pour lettres, brochures, enfin tout ce qui a des paragraphes. Cela dit, dans une lettre, on inscrit habituellement le nom et le titre du destinataire en aligné à droite, et l’alignement centré peut être utile pour les titres.

justifié.jpg

Les alinéas (touche à gauche de votre clavier) peuvent aussi être utiles pour marquer les débuts de paragraphes ou de groupes de paragraphes sur le même thème.

alinéa tab.jpg

Quant aux polices de caractère et aux couleurs, mieux vaut opter pour la sobriété, ce qui n’empêche pas un peu d’originalité. Mais en règle générale, il ne faut pas plus de deux polices différentes dans un même document, et pas plus de trois couleurs. Selon les contextes on peut s’autoriser plus ou moins de fantaisie, mais en gardant à l’esprit que la priorité reste la lisibilité.

Un peu plus subtil : les espaces. Vous l’ignorez peut-être, mais il existe deux types d’espaces : sécables et insécables. Les espaces sécables sont les espaces « classiques », entre deux mots, deux phrases, etc. Les espaces insécables séparent deux choses qui « vont ensemble » pour éviter qu’elles se retrouvent sur deux lignes différentes : un nombre et l’unité qui va avec (5 €, 15 %), ainsi que certains éléments de ponctuation et le mot qui les précède.

afficher tout caractères masqués.jpg

Si vous cliquez dans Word sur Afficher tout (voir ci-dessus), les caractères masqués vont s’afficher : le même symbole que pour la fonction Afficher tout indique les fins de paragraphes, on aura aussi la visualisation des sauts de page et de section, mais ce qui nous intéresse ici sont les symboles marquant les espaces :

espace sécable négatif.jpg espace insécable négatif.jpg
Espace sécable et insécable

Lorsque vous appuyez sur la touche Espace de votre clavier, cela donne un espace sécable – et si vous voulez un espace insécable, il faut faire Control Majuscule Espace (Ctrl Maj Espace).

clavier ctrl maj espace.jpg

Normalement, Word se débrouille tout seul pour placer des espaces insécables avant la ponctuation, tant que vous avez paramétré le français comme langue (voir image ci-dessous).

langue word.jpg

Cela dit, il existe une règle simple pour vérifier, notamment si vous utilisez un autre logiciel comme le Bloc-Notes : en français, tous les signes de ponctuation composés de deux éléments ( : ; ? ! ) sont précédés d’une espace (insécable), tandis que les signes composés d’un seul élément ( , . ) sont collés au mot qui les précède. Cas particulier : les guillemets – les guillemets français sont séparés du texte, à l’extérieur par des espaces sécables, et à l’intérieur, par des espaces insécables ; et les guillemets anglais ne sont séparés que du texte extérieur.

Exemples :
guillemets français négatif.jpgguillemets anglais négatif.jpg

Si vous écrivez en anglais, il n’y a aucune espace insécable avant la ponctuation ( , . : ; ? ! ).

Mais dans les deux langues, les espaces insécables sont de rigueur entre un nombre et son unité. Ce n’est pas une affaire d’État, me direz-vous, mais c’est quand même dommage lorsqu’une ligne se finit par un nombre et qu’on ne découvre de quoi il s’agit qu’à la ligne du dessous. L’information est mieux mise en valeur si l’on répond aux deux questions « combien ? » et « de quoi ? » en un seul bloc. Word ne fait pas ce travail-là pour vous, il ne met d’ailleurs automatiquement aucune espace avant les monnaies, pourcentages, etc.

Nota bene pour ceux qui écrivent en anglais : les sommes d’argent sont précédées, et non pas suivies, par le symbole de la monnaie. Par exemple, on écrit « fifty dollars » (espace insécable) en toutes lettres mais « $50 » (sans espace).

Et sur Internet, me direz-vous ? Il est difficile de suivre ces règles dans les e-mails, posts de forums et articles de blogs. Personnellement, je rédige d’abord sur Word, ou alors je remplace les espaces insécables par des espaces sécables (« classiques ») pour obtenir le même aspect visuel, même si l’on risque ainsi de voir séparer deux éléments qui vont de pair. Lorsque l’on peut travailler en code HTML (articles de blogs, de sites web) on peut insérer une espace insécable dans le code :  

Enfin, n’oubliez pas le passage obligé qu’est le correcteur orthographique. Même si vous n’en avez pas sur votre ordinateur, il existe des outils gratuits sur Internet, plus ou moins efficaces, comme bonpatron.com ou www.scribens.fr.

Pour un récapitulé des principales erreurs de grammaire et d'orthographe à éviter, vous pouvez consulter les autres numéros de Koman Ktu Koz sur CléetFil : cleetfil.hautetfort.com/koman-ktu-koz.

samedi 25 janvier 2014 Publié dans Koman ktu koz? | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.