Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 09 juillet 2014

Puzzle de chansons n°20 : Demons and voices in the darkness are my friends

Hello darkness, my old friend, I've come to talk with you again. I’m friends with the monster that’s under my bed, get along with the voices inside of my head, does that make me crazy? Possibly… I remember when, I remember, I remember when I lost my mind, it was subtle at first but the danger was clearly in sight. There’s a certain kind of madness that just cannot be explained, under sympathetic sadness, beastly anger left untamed. There must be some kind of way outta here, said the joker to the thief. There's too much confusion, I can't get no relief. Valium said to me, I'll take you seriously, and we'll come back as someone else who's better than yourself, but I don’t need a pill to make me numb. You’re trying to save me, stop holding your breath, the demon is an old friend you cannot free me of. Oh I know these habits hurt important parts of you, but am I wrong, for trying to reach the things that I can't see?

Monster_Under_The_Bed_by_Isynia_Artessa.jpg The Sound of Silence (Simon & Garfunkel)

The Monster (Rihanna & Eminem)

Crazy (Gnarls Barkley)

Forest Whitaker (Bad Books)

Madness (Maria Mena)

All along the Watchtower (Bob Dylan)

Give Me Some Love (James Blunt)

The Great Escape (P!nk)

The Monster (Rihanna & Eminem)

Madness (Maria Mena)

Back in your Head (Tegan & Sara)

Am I Wrong? (Nico & Vinz)

image par Isynia-Artessa

Adaptation en français :

Bonsoir ténèbres mes vieux amis, me revoilà pour vous parler. Je me lie d’amitié avec le monstre sous mon lit, je m’entends à merveille avec les voix dans ma tête, cela veut-il dire que je suis folle ? Peut-être bien… Je me rappelle quand, je me rappelle, je me rappelle quand j’ai perdu l’esprit, au début c’était subtil mais le danger se faisait clairement sentir. Il y a une certaine folie qui ne s’explique pas, sous une tristesse compatissante, une colère bestiale indomptée. Il doit bien y avoir un moyen de s’en sortir, dit le bouffon au voleur. Tout est tellement confus, rien n’arrive à me soulager. Le valium m’a dit qu’il me prendrait au sérieux, et que je deviendrais quelqu’un d’autre qui ferait mieux que moi, mais je n’ai pas besoin d’une pilule pour m’anesthésier les émotions. Tu voudrais me sauver, ne te fais pas d’illusions, ce démon est un vieil ami dont tu ne pourras pas me libérer. Oh et je sais que ces manies te blessent là où ça fait mal, mais ai-je vraiment tort d’essayer d’atteindre ce que je ne vois pas ?

mercredi 09 juillet 2014 Publié dans Puzzles de chansons, Puzzles musicaux | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.