Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 29 novembre 2014

Citations : Tant de livres à lire

« Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme.  L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui. Chaque fois qu’un livre change de mains, que quelqu’un promène son regard sur ses pages, son esprit grandit et devient plus fort. »
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

« Elle, la voleuse de livres dépourvue de mots.
Mais croyez- moi, les mots allaient venir et, lorsqu'ils arriveraient, Liesel les prendrait dans sa main, comme les nuages, et elle exprimerait la substance, comme la pluie. »
(Markus Zusak, La Voleuse de livres)

« Nous lisons pour savoir que nous ne sommes pas seuls. »
(William Nicholson)

« Il y a des livres à l'écriture magnifique mais qui racontent des histoires pas terribles. Lisez parfois pour l’histoire. Ne soyez pas comme les lecteurs snobs qui s’y refusent. Lisez parfois pour les mots, la langue. Ne soyez pas comme les lecteurs timorés qui s’y refusent. Mais lorsque vous trouvez un livre qui a à la fois une belle histoire et de beaux mots, conservez-le précieusement. »
(Stephen King)

« Bea dit que l'art de lire est en train de mourir lentement, que c'est un rituel intime et que le livre est un miroir et que nous pouvons seulement y trouver ce que nous portons déjà en nous, que nous mettons dans la lecture l'esprit et l'âme et que ce sont des choses chaque jour plus rares. »
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

« Vous pourriez raconter une histoire qui s'installera tout au fond de l'âme de quelqu'un, qui deviendra leur sang, leur identité et leur raison d'être. Cette histoire les bouleversera, les motivera, et qui sait ce qu’ils feront grâce à elle, grâce à vos mots. C’est votre rôle, votre don. »
(Erin Morgenstern, The Night Circus)

« Évidemment, c’est très impoli de ma part. Je suis en train de gâcher non seulement le dénouement du livre, mais la fin de ce passage particulier. Je vous ai annoncé deux événements, parce que mon but n’est pas de créer un suspense. Le mystère m’ennuie. Il m’assomme. Je sais ce qui se passe, du coup vous aussi.  Non, ce qui m’agace, me trouble, m’intéresse et me stupéfie, ce sont les intrigues qui nous y conduisent. Il y a tant de choses à considérer. Il y a tellement d’histoire. »
(Markus Zusak, La Voleuse de livres)

Les livres sont des miroirs, et l'on n'y voit que ce qu'on porte en soi-même. »
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, zafon, zusak, nicholson, morgenstern, stephen king, voleuse de livres, ombre du vent, book thief, shadow of the wind, night circus

“Every book, every volume you see here, has a soul. The soul of the person who wrote it and of those who read it and lived and dreamed with it. Every time a book changes hands, every time someone runs his eyes down its pages, its spirit grows and strengthens.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

“She was the book thief without the words.
Trust me, though, the words were on their way, and when they arrived, Liesel would hold them in her hands like the clouds, and she would wring them out like rain.”
(Markus Zusak, The Book Thief)

“We read to know we're not alone.”
(William Nicholson)

“There are books full of great writing that don't have very good stories. Read sometimes for the story. Don't be like the book-snobs who won't do that. Read sometimes for the words – the language. Don't be like the play-it-safers who won't do that. But when you find a book that has both a good story and good words, treasure that book.”
(Stephen King)

“Bea says that the art of reading is slowly dying, that it's an intimate ritual, that a book is a mirror that offers us only what we already carry inside us, that when we read, we do it with all our heart and mind, and great readers are becoming more scarce by the day.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

“You may tell a tale that takes up residence in someone's soul, becomes their blood and self and purpose. That tale will move them and drive them and who knows that they might do because of it, because of your words. That is your role, your gift.”
(Erin Morgenstern, The Night Circus)

“Of course, I'm being rude. I'm spoiling the ending, not only of the entire book, but of this particular piece of it. I have given you two events in advance, because I don't have much interest in building mystery. Mystery bores me. It chores me. I know what happens and so do you. It's the machinations that wheel us there that aggravate, perplex, interest, and astound me. There are many things to think of. There is much story.”
(Markus Zusak, The Book Thief)

“Books are mirrors: you only see in them what you already have inside you.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, zafon, zusak, nicholson, morgenstern, stephen king, voleuse de livres, ombre du vent, book thief, shadow of the wind, night circus

Autres sélections de citations sur les livres:

Tant de livres à écrire
Censure & autodafés

Toutes les traductions françaises (ainsi que la version anglaise de L'Ombre du vent, dont la version originale est en espagnol) sont les versions officielles lorsqu'elles existent. De moi, il reste celle de William Nicholson, de Stephen King et d'Erin Morgenstern. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

mercredi 26 novembre 2014

En six mots (six-word memoirs) : Where is my mind?

I like people, in small doses.

              The interpreter got lost in translation.

                                In Absolute terms, everything is Relative.

Rarely ever fully here and now.

I'm defying my very own preconceptions.                       

Cultivating mild madness to deter depression.

gabrielle, ragusi, where, is, my, mind, where is my mind, deviantart
Image: © Gabrielle Ragusi 2013      

 Mes autres six-word memoirs : ici.

                   Déjà publiés sur ce blog :
                               Divers
                            Deuils & épreuves

                         Colère
                      Regrets
                 Météo
          Happiness Prescription

     Away from Home
Décisions & actions

                            D'autres arrivent bientôt ;)

mercredi 26 novembre 2014 Publié dans En six mots, Mes écrits | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 22 novembre 2014

Si j'ai un jour des enfants...

Quand j’étais enfant, je remplissais des carnets avec mes idées pour l’avenir, comme la promesse de ne pas oublier que j’avais été petite quand je serais grande (en général motivée par l’horrible injustice d’une punition ou d’une interdiction formulée par mes parents :p), des idées de ce que je ferais faire à mes élèves quand je serais maîtresse d’école (le programme a un peu changé entre-temps), mais aussi des projets concernant mes futurs enfants : les prénoms que je leur donnerais (il ne m’était pas venu à l’idée que leur papa aurait son mot à dire), la façon dont je les élèverais. Une façon finalement d'avoir l'impression de contrôler l’avenir.

baby, bébé, shoe, chaussure, pregnant, enceinte, mère, maman, mom, mum, mother, to-be, parent
Baby Shoes par Meagan

Et à présent… Il n’y a pas une semaine qui passe sans que je me demande face à tel ou tel problème de société comment je me débrouillerai si j’ai un jour des enfants – la phrase, selon le moment et selon l’humeur, passe du « quand j’aurai des enfants » au « si j’ai des enfants ».

Le changement climatique, l’inégalité de répartition des richesses qui se creuse – est-il bien responsable de donner naissance à un enfant dans ce contexte ? L’omniprésence des nouvelles technologies, objets connectés, tablettes numériques dès l’école primaire sans tenir compte des conséquences cognitives ou physiques (vue, canal carpien, dos…), des robots vendeurs dans les magasins – comment préserver ses enfants de tout ça ? Ils me trouveront ringarde et seront jaloux de leurs copains qui ont leur propre iPad à six ans, tant pis. Les produits chimiques partout, les additifs dans la nourriture toujours plus artificielle, les vaccins pleins de métaux lourds – comment choisir lesquels sont vraiment nécessaires face aux risques, et comment les obtenir sans qu’ils soient mélangés avec cinq autres, pourquoi pas bientôt dix ? Le système scolaire allergique à la différence, le formatage des rôles homme/femme jusque dans les jouets et les livres pour enfants, les corps retouchés qui s'affichent partout – comment les élever pour qu’ils deviennent eux-mêmes avec le moins de complexes possibles sans en créer de nouveaux par mon intervention ?

generation, génération, father, child, baby, bébé, père, enfant, parent
Generations par Gilad Benari

Tous ces problèmes me font peur par eux-mêmes, pour moi, pour la race humaine en général, mais c’est quand je pense à mes éventuels futurs enfants que je me dis qu’il y a peut-être quelque chose d’héroïque à la chose la plus naturelle du monde : la perpétuation de l’espèce.

On me dit que je me pose trop de questions, mais c’est le cas sur bien des sujets et ce n’est pas comme si je pouvais appuyer sur le bouton « off ». Mais bon, contrairement à l’enfant que j’étais, j’aurai le cas échéant le papa de mes enfants pour endosser la moitié de cette responsabilité ;)

samedi 22 novembre 2014 Publié dans Mes écrits, Réflexions | Commentaires (0) |  Facebook | |

mercredi 19 novembre 2014

Poème : Left behind

Un poème écrit le 30 octobre 2014. Il s'agit d'un sujet qui me touche personnellement et auquel j'ai malheureusement été confronté plusieurs fois de plus ou moins près. Par rapport à l'autre poème que j'avais écrit en 2011 (Trop facile), il est plus apaisé, moins dans la confrontation. Sans doute parce que j'ai pas mal travaillé là-dessus depuis, et essayé notamment de comprendre un peu ce que je sais que je ne comprendrai jamais vraiment.

Sensibiliser les gens à ce sujet qui reste tabou me paraît très important pour que l'on soit plus attentifs à certains signes et que l'on ait des conversations difficiles (pas facile d'entendre ou de faire entendre certains sentiments) mais qui peuvent sauver des vies.

suicide, awareness, prévention

You don’t feel the pain anymore
You don’t feel the void, the sadness
They had filled everything and more
Emptying you with every breath

You don’t feel the pain but we do
And the void and the sadness
The ones left behind, behind you
Trying to fill the emptiness

You don’t feel the pain, or the sun
And those left behind will wonder
What they missed, what they could’ve done
Questions haunting them forever

You don’t feel the pain anymore
And the world goes on without you
A worse place than it was before
For those left behind, behind you

© mari6s
Si vous me citez, merci de préciser que je suis l'auteure et d'inclure un lien vers mon blog.

mercredi 19 novembre 2014 Publié dans Mes écrits, Poèmes | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 15 novembre 2014

Stars des archives n°23

Un poème : Brave

Une sélection de six-words : Regrets

Une description de passage : Les carrefours de la vie

Une réflexion : Mean little voice

Une sélection de citations : Censure et autodafés

Un puzzle musical : n°17 Breaking the Rules of the Game Together

Un bouillon de culture : Conditions

Un j’ai vu j’ai lu j’ai entendu : Veronica Mars

Une fiche de mes listes : Last Week Tonight with John Oliver

Un dessin : Triptyque Réécrire le monde – Repeindre la réalité – Rebroder la vie

Un graphisme : He who dares not grasp the thorn…

Une sélection de photos : Photos de nature

samedi 15 novembre 2014 Publié dans Blog, Stars des archives | Commentaires (0) |  Facebook | |

mercredi 12 novembre 2014

En six mots (six-word memoirs) : Décisions & actions

My bravest action, a bad example?

Not accepting responsibility for inspiring decisions.

My inner feminist's mad at me.

Why would I not interrupt him?

Agreeing to disagree isn't that easy

Too picky?! You're not picky enough!

plage au crépuscule - silhouette s'étirant.jpg

Mes autres six-word memoirs : ici.

Déjà publiés sur ce blog :
Divers
Deuils & épreuves

Colère
Regrets
Météo
Happiness Prescription

Away from Home

D'autres arrivent bientôt ;)

mercredi 12 novembre 2014 Publié dans En six mots, Mes écrits | Tags : six-word, six-words, memoir, six mots, six-word memoir | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 08 novembre 2014

Citations : Tant de livres à écrire

“If there's a book that you want to read, but it hasn't been written yet, then you must write it.”
(Toni Morrison)

“Writing is a socially acceptable form of schizophrenia.”
(E.L. Doctorow)

“We write to taste life twice, in the moment and in retrospect.”
(Anaïs Nin)

“By now, it is probably very late at night, and you have stayed up to read this book when you should have gone to sleep. If this is the case, then I commend you for falling into my trap. It is a writer's greatest pleasure to hear that someone was kept up until the unholy hours of the morning reading one of his books. It goes back to authors being terrible people who delight in the suffering of others. Plus, we get a kickback from the caffeine industry...”
(Brandon Sanderson)

“You must stay drunk on writing so reality cannot destroy you.”
(Ray Bradbury)

“There is nothing to writing. All you do is sit down at a typewriter and bleed.”
(Ernest Hemingway)

“This is how you do it: you sit down at the keyboard and you put one word after another until it’s done. It's that easy, and that hard.”
(Neil Gaiman)

“You have to write the book that wants to be written. And if the book will be too difficult for grown-ups, then you write it for children.”
(Madeleine L'Engle)

“Make up a story... For our sake and yours forget your name in the street; tell us what the world has been to you in the dark places and in the light. Don't tell us what to believe, what to fear. Show us belief's wide skirt and the stitch that unravels fear's caul.”
(Toni Morrison)

“We who make stories know that we tell lies for a living. But they are good lies that say true things, and we owe it to our readers to build them as best we can. Because somewhere out there is someone who needs that story. Someone who will grow up with a different landscape, who without that story will be a different person. And who with that story may have hope, or wisdom, or kindness, or comfort. And that is why we write.”
(Neil Gaiman)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, gaiman, morrison, bradbury, nin, l'engle, hemingway, sanderson, doctorow

« S’il y a un livre que tu souhaites lire mais qui n’a pas encore été écrit, alors c’est à toi de l’écrire. »
(Toni Morrison)

« L’écriture est une forme socialement acceptable de schizophrénie. »
(E.L. Doctorow)

« On écrit pour goûter la vie deux fois : dans l’instant et rétrospectivement. »
(Anaïs Nin)

« À l’heure qu’il est, on doit être au milieu de la nuit et vous avez veillé pour lire ce livre au lieu de dormir.  Si c’est le cas, alors je vous félicite d’être tombé dans mon piège. Il n'y a pas plus grand plaisir pour un écrivain que d'apprendre que quelqu'un est resté éveillé jusqu’à des heures qui n’ont pas de nom pour finir l'un de ses livres. On en revient à la nature détestable des écrivains, qui se délectent des souffrances d’autrui. Et puis il faut dire que l'industrie du café nous graisse la patte... »
(Brandon Sanderson)

« Il te faut rester ivre d'écriture pour éviter que la réalité ne te détruise. »
(Ray Bradbury)

« Écrire n’a rien d’exceptionnel. Il suffit de s’asseoir devant une machine à écrire, et de saigner. »
(Ernest Hemingway)

« Voilà comment ça marche : on s’assoit devant un clavier et on met un mot après l'autre jusqu’à la fin. C'est aussi simple que ça, et aussi difficile. »
(Neil Gaiman)

« Il faut écrire le livre qui veut être écrit. Et si ce livre est trop difficile pour les adultes, alors on l'écrit pour les enfants. »
(Madeleine L'Engle)

« Invente une histoire… Dans notre intérêt et dans le tien, oublie ton nom dans la rue ; raconte-nous comment tu as vu le monde dans les lieux les plus sombres et en pleine lumière. Ne nous dis pas ce qu'il faut croire, ce qu'il faut craindre. Montre-nous les larges jupons de la confiance et le fil qui défait le tricot de la peur. »
(Toni Morrison)

« Nous, qui créons des histoires, savons que nous gagnons notre vie en racontant des mensonges. Mais ce sont de bons mensonges qui énoncent des vérités, et nous devons à nos lecteurs de les bâtir du mieux que nous pouvons. Car quelque part dans ce monde, quelqu'un a besoin de cette histoire. Quelqu’un qui grandira dans un paysage différent, qui sans cette histoire sera une autre personne. Et à qui cette histoire pourrait apporter espoir, sagesse, affection ou réconfort. » Voilà pourquoi nous écrivons. »
(Neil Gaiman)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, gaiman, morrison, bradbury, nin, l'engle, hemingway, sanderson, doctorow

Toutes les traductions vers le français sont de moi. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

mercredi 05 novembre 2014

Dessin : La mythologie au féminin - Chimères

Cette série, que j'appelle affectueusement les « nénés mythologiques » (surnom inventé par mon frère lorsque je l'ai consulté sur les dessins, en raison de la nudité partielle qui est simplement motivée par le fait que je trouvais artificiel d'ajouter une feuille de laurier ou un bout de tissu judicieusement placé), est née pendant l'été 2014. Je comptais attendre les versions finies et peintes pour les publier, mais comme cela tarde un peu je me suis dit que les croquis seraient déjà mieux que rien... et l'occasion pour vous de me donner votre avis !

J'ai commencé par une sirène, puis j'ai eu envie de revisiter d'autres chimères au féminin, avec une « centaurette » (j'attends vos suggestions pour un plus joli nom) et une « minogazelle ». Je compte à terme en dessiner d'autres, inspirées du griffon, du loup-garou, de la vouivre, de la harpie et/ou du sphinx, en fonction de l'inspiration. Je veux aussi les reproduire sur un plus grand support et les mettre en couleur, probablement à l'aquarelle.

DSC09114.JPG

centaure, centaur, centaurette, femme, woman, female

minotaur, minotaure, female, femme, woman, gazelle, antilope, antelope

Images © mari6s

samedi 01 novembre 2014

En six mots (six-word memoirs) : Away from Home

Living out of a suitcase again.

Looking forward to real-life, non-Skype arguments.

Midnight: lost roomie. Found buying candy.

Pretty sure that's not his hand.

So damn hot ideas are melting.

At least mosquitoes think I'm sweet...

 Fotolia_7576552_S.jpg

 Mes autres six-word memoirs : ici.

Déjà publiés sur ce blog :
Divers
Deuils & épreuves

Colère
Regrets
Météo
Happiness Prescription

D'autres arrivent bientôt ;)

samedi 01 novembre 2014 Publié dans En six mots, Mes écrits | Tags : six-word, six mots, six-word memoir, memoir | Commentaires (0) |  Facebook | |