Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 03 janvier 2015

Citations & Réflexion : la lutte des classes & l'espérance de vie

On n’est pas tous égaux devant la Faucheuse. Ce n’est pas nouveau, les plus pauvres ont toujours eu les tâches les plus pénibles et les conditions de vie les plus exposées aux éléments ainsi qu’à la transmission de maladies de par la promiscuité. Mais récemment, l’espérance de vie des plus pauvres a commencé à reculer dans plusieurs pays comme l’Allemagne (moins deux ans de 2001 à 2010 pour les hommes qui gagnent moins des trois quarts du revenu moyen) ou les États-Unis (moins cinq ans de 1990 à 2008 pour les femmes blanches sans diplôme, trois ans pour les hommes). En France, si l’on n’observe pour l’instant pas d’augmentation de l’écart entre classes sociales, il n’en reste pas moins que l’espérance de vie stagne, l’espérance de vie en bonne santé diminue, et que les ouvriers vivent déjà en moyenne six ans de moins que les cadres. Au Royaume-Uni, l’écart est de huit à dix ans entre les zones les plus pauvres et les plus riches ; aux États-Unis, plus de douze ans.

Outre les raisons évoqués plus haut, les scientifiques mettent en cause les conséquences du stress lié à la difficulté à joindre les deux bouts, les coûts des soins, ainsi que la malbouffe : les pauvres doivent souvent se contenter de nourriture industrielle et peu variée, puisque les aliments plus sains sont généralement plus chers (fruits et légumes, aliments bio, etc.).

longevity, gap, income, life, expectancy, espérance, vie, longévité, revenu, écart, inégalitélongevity, gap, income, life, expectancy, espérance, vie, longévité, revenu, écart, inégalité

Je me suis penchée sur le sujet en septembre dernier lors de mon stage à Courrier International, lorsque j’ai traduit un article sur le « longevity gap », littéralement l’écart d’espérance de vie. Vous pouvez trouver l’article original ici ; l’article traduit n’est par contre accessible en entier qu’aux abonnés de Courrier.

Cela m’a rappelé le thème du film In Time (traduction française bizarre : Time out, commenté ici) : dans un futur relativement proche, les progrès de la science permette d'arrêter de vieillir à 25 ans. Mais après ça, on n'a plus qu'un an de temps en réserve, et il faut en gagner en permanence puisque le temps a remplacé l'argent. Lorsque le compteur que l'on porte au bras arrive à zéro, on meurt. C'est une critique du capitalisme métaphorique... mais peut-être pas tellement, quand on voit toutes les évolutions de la médecine (nanotechnologies, etc.) qui pourraient permettre aux plus riches de vivre cent-vingt ans voire plus. Voici donc une petite sélection de citations sur ces thèmes.

clock, counter, compteur, montre, in time, time out, justin, timberlake, amanda, seyfried, vert, green

« La croissance pour la croissance, c’est l’idéologie de la cellule cancéreuse. »
(Edward Abbey)

« Je m’oppose à un ordre social qui permet à un seul homme qui ne fait absolument rien d'utile d'accumuler une fortune de plusieurs millions de dollars, tandis que des millions d'hommes et de femmes qui travaillent chaque jour de leur vie obtiennent tout juste assez pour une vie de misère. »
(Eugene V. Debs)

« Qu’arrive-t-il aux gens qui vivent dans une société où tout le monde en position de pouvoir ment, vole, triche et tue, quand nous savons tout ça au fond de notre cœur, mais regarder ces mensonges en face a des conséquences tellement monstrueuses que nous continuons à espérer que peut-être cette fois l'administration, le gouvernement, les entreprises et les médias sont réglos avec nous.
Les Américains me rappellent les rescapés de violences domestiques.
Il y a toujours l’espoir que ce soit la toute, toute dernière fois qu'on nous recassera les côtes. »
(Inga Muscio)

« La pauvreté est un voleur.  Non seulement elle diminue les perspectives d’avenir d’une personne, mais elle lui vole aussi des années de sa vie. »
(Michael Reisch, professeur en justice sociale à l’université du Maryland)

« Que se passera-t-il lorsque de nouvelles découvertes scientifiques rallongeront la durée de vie potentielle des humains, exacerbant ces injustices à une échelle bien plus large ?  L’ultime lutte des classes pourrait bien ne pas être axée sur la question de l’argent en soi, mais plutôt sur l’opposition d’une espérance de vie de 60 ans contre 120 ans ou plus.  Tout le monde acceptera-t-il sans broncher que les nantis vivent deux vies alors que les plus démunis en ont à peine une ? »
(Linda Marsa, « The longevity gap », Aeon)

« Vous pourriez bouleverser l’équilibre d’une génération. Peut-être deux. Mais ne vous faites aucune illusion, à la fin rien ne changera. Parce que tout le monde veut vivre éternellement. Tout le monde pense qu’il a une chance d’accéder à l’immortalité même si tout tend à prouver le contraire. Tous croient qu’ils seront l’exception. Mais la vérité, c’est que pour quelques immortels, beaucoup doivent mourir. »
(Time Out, en version originale In Time)

Voilà pour moi la citation la plus puissante du film, qui se transpose très bien dans notre monde avec l’argent à la place du temps. Cela explique pourquoi des ouvriers ou des chauffeurs de taxi vote pour des partis qui diminuent les impôts des plus fortunés, pour que « quand ils seront riches » ils n’aient pas à verser une partie de leur fortune à l’État, alors même qu’ils pourraient bénéficier aujourd’hui d’un système de redistribution plus juste...

clock, counter, compteur, montre, in time, time out, justin, timberlake, amanda, seyfried, vert, green, zero, zéro, zeroes, timed out, dead

“Growth for the sake of growth is the ideology of the cancer cell.”
(Edward Abbey)

“I am opposing a social order in which it is possible for one man who does absolutely nothing that is useful to amass a fortune of hundreds of millions of dollars, while millions of men and women who work all the days of their lives secure barely enough for a wretched existence.”
(Eugene V. Debs)

“What happens to people living in a society where everyone in power is lying, stealing, cheating and killing, and in our hearts we all know this, but the consequences of facing all these lies are so monstrous, we keep on hoping that maybe the corporate government administration and media are on the level with us this time.
Americans remind me of survivors of domestic abuse.
This is always the hope that this is the very, very, very last time one's ribs get re-broken again. ”
(Inga Muscio)

“Poverty is a thief. Poverty not only diminishes a person’s life chances, it steals years from one’s life.”
(Michael Reisch, professor of social justice at the University of Maryland)

“What will happen when new scientific discoveries extend potential human lifespan and intensify these inequities on a more massive scale? It looks like the ultimate war between the haves and have-nots won’t be fought over the issue of money, per se, but over living to age 60 versus living to 120 or more. Will anyone just accept that the haves get two lives while the have-nots barely get one?”
(Linda Marsa, “The longevity gap”, Aeon)

“You might upset the balance for a generation. Two. But don’t fool yourself, in the end, nothing will change. Because everyone wants to live forever. They all think they have a chance at immortality even though all the evidence is against it. They all think they will be the exception. But the truth is, for a few to be immortal, many must die.”
(In Time)

samedi 03 janvier 2015 Publié dans Citations, extraits de chansons, Réflexions | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.