Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi 28 février 2015

Astuces culinaires pour gourmets pressés

Quelques petites astuces pour cuisiner vite mais bien avec quelques ingrédients simples à toujours avoir chez soi, qu'on soit étudiant, parent qui rentre tard du travail, ou simplement pressé. Pour ne pas sacrifier le goût !

Soupe au tapioca

Faire bouillir de l’eau avec du bouillon de légumes, de poule ou de bœuf. Ajouter le tapioca en pluie à feu doux et mélanger régulièrement jusqu’à ce que le tapioca soit transparent et ait suffisamment gonflé.

Pâtes aux œufs et lardons

Faire revenir des lardons à la poêle. Mettre de l’eau à bouillir avec un bouillon-cube ou du sel et faire cuire des pâtes. Une fois les lardons cuits, casser deux ou trois œufs dans la poêle et les laisser cuire comme des œufs au plat. Servir les pâtes dans une assiette (ou un tupperware) et les œufs aux lardons au-dessus, le jaune encore liquide agrémente les pâtes.

Galettes de maïs fourrées

Acheter des galettes de maïs de type El Paso à avoir toujours au frigo ou au congélateur (pour les congeler, placer une feuille de papier ou d’alu entre chaque galette pour éviter qu’elles restent fixées ensemble) et à préparer à la poêle, fourrées comme une crêpe salée ou une galette bretonne : œufs, lardons, jambon, sauce tomate ou crème, champignons, fromages, gruyère râpé…

Riz à la poêle

Pour gagner du temps et éviter de salir une casserole, vous pouvez faire cuire le riz à la poêle, avec la viande ou le poisson qu’il doit accompagner. Il sera aussi plus croquant. Il suffit de mettre un peu d’huile dans la poêle, à feu moyen, et d’y ajouter le riz avec un bouillon-cube bien écrasé et réparti. Une fois que le riz a commencé à chauffer, ajouter un demi-verre d’eau environ, remuez régulièrement, et continuez à ajouter de l’eau jusqu’à ce que le riz ait suffisamment gonflé à votre goût. Surveillez bien la cuisson pour éviter que le riz n’accroche s’il n’y a plus d’eau.

Les commentaires sont fermés.