Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 24 février 2016

J'ai vu... Occupied

La Norvège occupée par la Russie... avec la bénédiction de l'UE. Science-fiction ?

occupied, arte, norvège, russie, pétrole

Cette série norvégienne d'anticipation est rudement bien menée. Dans un futur relativement proche, la Norvège élit un premier ministre écologiste. Malgré les pressions extérieures, celui-ci applique aussitôt son programme : l'arrêt immédiat de la production de pétrole et de gaz, qu'il compte remplacer par des centrales nucléaires au thorium, considérées comme plus sûres, moins polluantes et à terme plus productives.

Mais c'est sans compter la détermination de l'Union européenne, qui n'a jamais fait l'effort d'une transition énergétique et se retrouve donc sans essence pour ses millions de véhicules, sans gaz pour le chauffage d'innombrables foyers. Le premier ministre cherchant à leur forcer la main, ils se sentent contraints à faire appel à la Russie, dont la puissance militaire lui permettra de prendre le contrôle des plateformes pétrolières et gazières afin qu'elles irriguent à nouveau l'Europe. Note importante : dans l'univers de la série, les États-Unis sont sortis de l'OTAN et se refusent désormais à toute intervention dans les affaires des autres pays.

Le gouvernement norvégien se retrouve donc face à un choix : résister à une puissance qui ne peut que les écraser, ou appliquer une politique contraire à leurs principes et au programme qui les a fait élire. Le tout étant d'éviter que la population comprenne à quel point les Russes contrôlent le pays...

occupied, arte, norvège, russie, pétrole

Impressionnant et addictif. Les personnages que la série suit vont rarement dans la direction à laquelle on pouvait s'attendre, ou du moins pas longtemps. Leur développement psychologique est solide, et les interactions diplomatiques sont terrifiantes de réalisme et d'hypocrisie.

L'intrigue nous conduit à réfléchir non seulement aux choix que nous ferions dans la peau de ces personnages, mais aussi à la gouvernance, aux ingérences et aux « doigts dans l'engrenage » de notre monde actuel. Pas si invraisemblable que ça...

Commentaires

Une série à l'odeur tenace de Présent!

Écrit par : alezandro | samedi, 27 février 2016

alezandro : Bien résumé !

Écrit par : mari6s | mercredi, 02 mars 2016

Les commentaires sont fermés.