Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 09 mars 2016

Song Battle n°4 : Répondez-moi - Alabama Pines

Je ressuscite cette rubrique qui consiste à mixer les paroles de deux chansons qui semblent se répondre, cette fois avec un mélange français - anglais. Un peu étrange peut-être, mais les similitudes entre Répondez-moi (Francis Cabrel) et Alabama Pines (Jason Isbell - paroles en italique) m'ont frappée en les réécoutant récemment, et n'ont eu de cesse de me tourner dans la tête jusqu'à ce que j'arrive à ce résultat :

crowd, blur, pedestrian, crossing, passage, piéton, flou, foule, bondé, rue, street, city, ville
image de connel disponible notamment sur fotolia

I moved into this room, if you could call it that, a week ago.
Je vis dans une maison sans balcon, sans toiture

Y a même pas d'oiseaux, même pas la nature
C'est même pas une maison

I can't get to sleep at night. The parking lot's so loud and bright.
Mon cœur a peur de s'enliser dans aussi peu d'espace

Condamné au bruit des camions qui passent

Pour s'effleurer la main, il faut des mots de passe
I hardly even know my name anymore.
When no one calls it out, it kinda vanishes away.

J'ai laissé en passant quelques mots sur le mur
Du couloir qui descend au parking des voitures
Quelques mots pour les grands, même pas des injures
Si quelqu'un les entend
Répondez-moi
Somebody take me home through those Alabama pines.

Mais le matin vous entraîne en courant vers vos habitudes
Et le soir, votre forêt d'antennes est branchée sur la solitude
Somebody take me home through those Alabama pines.
Et que brille la lune pleine, que souffle le vent du sud

I've been stuck here in this town, if you could call it that, a year or two.
La dernière des fées cherche sa baguette magique

Mon ami le ruisseau dort dans une bouteille en plastique
Les saisons se sont arrêtées aux pieds des arbres synthétiques
Il n'y a plus que moi

Et moi, je vis dans ma maison sans balcon, sans toiture
No one gives a damn about the things I give a damn about.
Y a même pas d'oiseaux, même pas la nature

The liberties that we can't do without seem to disappear, like ghosts in the air.
C'est même pas une maison

When we don't even care, it truly vanishes away.

© Composition réalisée par moi (mari6s) sans rémunération quelle qu'elle soit, à partir des deux chansons citées ci-dessus, dont les droits appartiennent à leurs auteurs, compositeurs et interprètes respectifs. Si vous le citez, merci de préciser que j'en suis l'auteure, ainsi que les droits cités précédemment, et d'inclure un lien vers mon blog.

mercredi 09 mars 2016 Publié dans Puzzles musicaux, Song battles | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.