Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 27 avril 2016

Astuces culinaires pour gourmets économes (2)

Après mes astuces culinaires pour gourmets pressés et le premier numéro pour gourmets économes, consacré aux aliments presque périmés et aux dates de péremption, voici d'autres petits trucs pour économiser de l'argent et éviter le gaspillage alimentaire, notamment grâce à la congélation.

Acheter ou cuisiner les aliments en quantité et les congeler

Si vous avez un congélateur, n’hésitez pas à profiter des promotions sur de grosses quantités de produits frais : viande, poisson, légumes... tout cela peut se congeler et se conserver plusieurs mois. Mon conseil : séparez-les en petites portions pour les décongeler et les utiliser plus facilement. Si vous avez le temps de les cuire ou même de les cuisiner avant, c’est encore mieux : vous pourrez les sortir du congélateur et les réchauffer, prêts à servir !

Vous pouvez également cuisiner en portions importantes pour en congeler une partie, des plats comme le hachis parmentier, les tomates farcies, les quiches et les pizzas par exemple. Cela permet de vider votre frigo d'aliments bientôt périmés, tout en vous constituant des réserves de plus longue durée.

Attention à bien inscrire la date de congélation de chaque aliment sur son emballage, et évitez de les garder plus de six ou neuf mois (un an maximum).

Autres aliments très pratiques à avoir au congélateur et qu’il suffit d’ajouter sur un plat bien chaud, ou de laisser décongeler quelques minutes :

- du gruyère râpé (ou tout autre fromage râpé) pour vos pâtes, vos gratins...
- des herbes aromatiques coupées (persil, ciboulette...)
- de petites lamelles ou des dés de poivrons pour vos salades et poêlées.
- des fruits comme l'ananas ou la mangue en petits dés, ou encore les framboises et les fraises, que l'on peut saupoudrer sur une coupe de glace ou un dessert (tiramisu aux fruits par exemple).

Le pain aussi peut se congeler, mais attention, pas très longtemps, il perd vite son goût et devient dur même décongelé. Règles à suivre :

- l’emballer dans un plastique ou une boîte hermétique.
- le décongeler au four s’il est entier (mais il faut alors le consommer entièrement très vite), au grille-pain s’il est en tranches. Mon conseil est de le couper en tranches avant congélation, ainsi on peut le sortir en portions individuelles au quotidien !

Même les produits laitiers (lait, crème, beurre, et même yaourts et fromages) peuvent se congeler en suivant quelques règles :

- Les congeler dans un récipient qui tient bien compte du fait qu’ils vont probablement gagner en volume en se solidifiant, surtout pour les plus liquides comme le lait.

- Pour éviter le développement de vilaines bactéries, il faut une décongélation très progressive, au frigo et surtout pas à température ambiante ou en les chauffant.

- Le lait et le beurre ne posent pas de problème, ni le fromage râpé. Pour la crème, il faudra simplement la mélanger après décongélation pour lui rendre une meilleure texture, et vous pourrez l’utiliser quasi normalement (peut-être pas pour une chantilly cela dit…). Pour les yaourts et les fromages surtout à pâte molle, ils seront difficiles à utiliser tels quels, mais pourront sans problème servir à cuisiner : gâteau ou glace au yaourt, sauce au roquefort, cake au fromage...

N’oubliez jamais la règle d’or de la congélation : ne recongelez jamais, jamais des aliments décongelés sans les avoir fait (re)cuire. Sinon gare aux intoxications alimentaires ! Et une fois décongelés, consommez-les sans faute dans les jours qui suivent.

Et vous, quelles sont vos astuces
pour conserver vos aliments plus longtemps ?

Les commentaires sont fermés.