Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 29 mars 2017

Citations : Métaphoriquement vôtre

« La lettre que j’attends sera de la couleur des voiliers éteints. »

(André Breton, Poèmes, « Dernière levée »)

« Le président a aspergé son prédécesseur de compliments. »

(Philippe Alexandre, Paysages de campagne)

« La terre soupirait lentement avant d’entrer dans l’ombre. »

(Albert Camus, Noces)

« Elle semblait […] une de ces femmes dont l’esprit est aligné comme un jardin français. »

(Guy de Maupassant, Bel-Ami)

« Son langage s'attachait aux textures et aux échos, à la couleur des voix, au rythme des pas. »

(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

« Je veux changer ma ponctuation. Je rêve de points d’exclamation, mais je me noie dans les points de suspension. »

(Isaac Marion, Vivants)

 ***

“The letter I’m waiting for will have the colors of faded sailboats.”

(André Breton, Poèmes, « Dernière levée »)

“The President splashed his predecessor with compliments.”

(Philippe Alexandre, Paysages de campagne)

“The earth whispered slowly before entering the shadows.”

(Albert Camus, Nuptials)

“She seemed […] one of those women whose mind is correctly laid out like a French garden.”

(Guy de Maupassant, Bel-Ami)

“Her words evoked textures and echoes, the colour of voices, the rhythm of footsteps.”

(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

“I want to change my punctuation. I long for exclamation marks, but I'm drowning in ellipses.”

(Isaac Marion, Warm Bodies)

***

Les citations appartiennent à leurs auteurs respectifs, et les traductions sont de moi (mari6s) sauf pour Maupassant vers l'anglais et pour Zafón vers l'anglais et le français (citation originale espagnole ci-dessous), traductions effectuées pour ce blog sans rémunération quelle qu'elle soit. Si mes versions vous plaisent, vous pouvez les réutiliser dans les mêmes conditions non lucratives, à condition de me citer comme traductrice et d'inclure un lien vers mon blog.

“Su idioma eran las texturas y los ecos, el color de las voces, el ritmo de los pasos.”

(Carlos Ruiz Zafón, La Sombra del Viento)

mercredi 29 mars 2017 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

Écrire un commentaire