Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 24 décembre 2014

Citations : Noël

« Lorsque nous remémorons les Noëls passés, ce sont en général les choses les plus simples, et pas les grandes occasions, qui nous évoquent le bonheur le plus vif. »
(Bob Hope)

« Celui qui n’a pas Noël dans le cœur ne le trouvera jamais au pied d’un arbre. »
(Roy L. Smith)

« Ce que j’aime bien avec Noël, c’est que c’est un passage obligé, comme une tempête, et que nous le traversons tous ensemble. »
(Garrison Keillor)

« Noël m’apparaît comme une fête indispensable ; il nous fait une période dans l’année pour déplorer toutes les imperfections de nos relations humaines : c’est la célébration de nos échecs, triste mais réconfortante. »  
(Graham Greene)

« Pourquoi Noël arrive-t-il toujours quand les magasins sont bondés ? »
(Paulo Vincente)

« Alors le Grinch eut une idée qu’il n’avait pas envisagée !
Et si Noël, se dit-il, n’était pas dans les magasins
Et si Noël… peut-être… allait un peu plus loin ! »
(Dr. Seuss, Le Grincheux qui voulait gâcher Noël)

christmas, noël, holiday, season, xmas, fêtes, esprit, épreuve, grinch, hope, smith, keillor, greene, vincente, seuss, dr. seuss
Image de semota

“When we recall Christmas past, we usually find that the simplest things - not the great occasions - give off the greatest glow of happiness.”
(Bob Hope)

“He who has not Christmas in his heart will never find it under a tree.”
(Roy L. Smith)

“A lovely thing about Christmas is that it's compulsory, like a thunderstorm, and we all go through it together.”
(Garrison Keillor)

“Christmas it seems to me is a necessary festival; we require a season when we can regret all the flaws in our human relationships: it is the feast of failure, sad but consoling.”
(Graham Greene)

“Why does Christmas always happen when the stores are crowded?”
(Paulo Vincente)

“Then the Grinch thought of something he hadn't before!
What if Christmas, he thought, doesn't come from a store.
What if Christmas... perhaps... means a little bit more!”
(Dr. Seuss, How the Grinch Stole Christmas!)

_____________________________________________________________

Toutes les traductions (anglaise pour la citation de Paulo Vincente, françaises pour le reste) sont de moi, sauf celle de Roy L. Smith qui est la version couramment utilisée en français. Je suis surtout contente du Grinch, où j'ai réussi tant bien que mal à garder du rythme et des rimes. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

mercredi 10 décembre 2014

Citations en image : Incombustibles

incombustible, idea, idée, peur, fear, burn, brûler, feu, flamme, livre, book, fire, mot, word, line, ligne, autodafé, censure
© photo de Sarah Luke modifiée par mari6s

samedi 29 novembre 2014

Citations : Tant de livres à lire

« Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme.  L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui. Chaque fois qu’un livre change de mains, que quelqu’un promène son regard sur ses pages, son esprit grandit et devient plus fort. »
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

« Elle, la voleuse de livres dépourvue de mots.
Mais croyez- moi, les mots allaient venir et, lorsqu'ils arriveraient, Liesel les prendrait dans sa main, comme les nuages, et elle exprimerait la substance, comme la pluie. »
(Markus Zusak, La Voleuse de livres)

« Nous lisons pour savoir que nous ne sommes pas seuls. »
(William Nicholson)

« Il y a des livres à l'écriture magnifique mais qui racontent des histoires pas terribles. Lisez parfois pour l’histoire. Ne soyez pas comme les lecteurs snobs qui s’y refusent. Lisez parfois pour les mots, la langue. Ne soyez pas comme les lecteurs timorés qui s’y refusent. Mais lorsque vous trouvez un livre qui a à la fois une belle histoire et de beaux mots, conservez-le précieusement. »
(Stephen King)

« Bea dit que l'art de lire est en train de mourir lentement, que c'est un rituel intime et que le livre est un miroir et que nous pouvons seulement y trouver ce que nous portons déjà en nous, que nous mettons dans la lecture l'esprit et l'âme et que ce sont des choses chaque jour plus rares. »
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

« Vous pourriez raconter une histoire qui s'installera tout au fond de l'âme de quelqu'un, qui deviendra leur sang, leur identité et leur raison d'être. Cette histoire les bouleversera, les motivera, et qui sait ce qu’ils feront grâce à elle, grâce à vos mots. C’est votre rôle, votre don. »
(Erin Morgenstern, The Night Circus)

« Évidemment, c’est très impoli de ma part. Je suis en train de gâcher non seulement le dénouement du livre, mais la fin de ce passage particulier. Je vous ai annoncé deux événements, parce que mon but n’est pas de créer un suspense. Le mystère m’ennuie. Il m’assomme. Je sais ce qui se passe, du coup vous aussi.  Non, ce qui m’agace, me trouble, m’intéresse et me stupéfie, ce sont les intrigues qui nous y conduisent. Il y a tant de choses à considérer. Il y a tellement d’histoire. »
(Markus Zusak, La Voleuse de livres)

Les livres sont des miroirs, et l'on n'y voit que ce qu'on porte en soi-même. »
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, zafon, zusak, nicholson, morgenstern, stephen king, voleuse de livres, ombre du vent, book thief, shadow of the wind, night circus

“Every book, every volume you see here, has a soul. The soul of the person who wrote it and of those who read it and lived and dreamed with it. Every time a book changes hands, every time someone runs his eyes down its pages, its spirit grows and strengthens.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

“She was the book thief without the words.
Trust me, though, the words were on their way, and when they arrived, Liesel would hold them in her hands like the clouds, and she would wring them out like rain.”
(Markus Zusak, The Book Thief)

“We read to know we're not alone.”
(William Nicholson)

“There are books full of great writing that don't have very good stories. Read sometimes for the story. Don't be like the book-snobs who won't do that. Read sometimes for the words – the language. Don't be like the play-it-safers who won't do that. But when you find a book that has both a good story and good words, treasure that book.”
(Stephen King)

“Bea says that the art of reading is slowly dying, that it's an intimate ritual, that a book is a mirror that offers us only what we already carry inside us, that when we read, we do it with all our heart and mind, and great readers are becoming more scarce by the day.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

“You may tell a tale that takes up residence in someone's soul, becomes their blood and self and purpose. That tale will move them and drive them and who knows that they might do because of it, because of your words. That is your role, your gift.”
(Erin Morgenstern, The Night Circus)

“Of course, I'm being rude. I'm spoiling the ending, not only of the entire book, but of this particular piece of it. I have given you two events in advance, because I don't have much interest in building mystery. Mystery bores me. It chores me. I know what happens and so do you. It's the machinations that wheel us there that aggravate, perplex, interest, and astound me. There are many things to think of. There is much story.”
(Markus Zusak, The Book Thief)

“Books are mirrors: you only see in them what you already have inside you.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, zafon, zusak, nicholson, morgenstern, stephen king, voleuse de livres, ombre du vent, book thief, shadow of the wind, night circus

Autres sélections de citations sur les livres:

Tant de livres à écrire
Censure & autodafés

Toutes les traductions françaises (ainsi que la version anglaise de L'Ombre du vent, dont la version originale est en espagnol) sont les versions officielles lorsqu'elles existent. De moi, il reste celle de William Nicholson, de Stephen King et d'Erin Morgenstern. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

samedi 08 novembre 2014

Citations : Tant de livres à écrire

“If there's a book that you want to read, but it hasn't been written yet, then you must write it.”
(Toni Morrison)

“Writing is a socially acceptable form of schizophrenia.”
(E.L. Doctorow)

“We write to taste life twice, in the moment and in retrospect.”
(Anaïs Nin)

“By now, it is probably very late at night, and you have stayed up to read this book when you should have gone to sleep. If this is the case, then I commend you for falling into my trap. It is a writer's greatest pleasure to hear that someone was kept up until the unholy hours of the morning reading one of his books. It goes back to authors being terrible people who delight in the suffering of others. Plus, we get a kickback from the caffeine industry...”
(Brandon Sanderson)

“You must stay drunk on writing so reality cannot destroy you.”
(Ray Bradbury)

“There is nothing to writing. All you do is sit down at a typewriter and bleed.”
(Ernest Hemingway)

“This is how you do it: you sit down at the keyboard and you put one word after another until it’s done. It's that easy, and that hard.”
(Neil Gaiman)

“You have to write the book that wants to be written. And if the book will be too difficult for grown-ups, then you write it for children.”
(Madeleine L'Engle)

“Make up a story... For our sake and yours forget your name in the street; tell us what the world has been to you in the dark places and in the light. Don't tell us what to believe, what to fear. Show us belief's wide skirt and the stitch that unravels fear's caul.”
(Toni Morrison)

“We who make stories know that we tell lies for a living. But they are good lies that say true things, and we owe it to our readers to build them as best we can. Because somewhere out there is someone who needs that story. Someone who will grow up with a different landscape, who without that story will be a different person. And who with that story may have hope, or wisdom, or kindness, or comfort. And that is why we write.”
(Neil Gaiman)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, gaiman, morrison, bradbury, nin, l'engle, hemingway, sanderson, doctorow

« S’il y a un livre que tu souhaites lire mais qui n’a pas encore été écrit, alors c’est à toi de l’écrire. »
(Toni Morrison)

« L’écriture est une forme socialement acceptable de schizophrénie. »
(E.L. Doctorow)

« On écrit pour goûter la vie deux fois : dans l’instant et rétrospectivement. »
(Anaïs Nin)

« À l’heure qu’il est, on doit être au milieu de la nuit et vous avez veillé pour lire ce livre au lieu de dormir.  Si c’est le cas, alors je vous félicite d’être tombé dans mon piège. Il n'y a pas plus grand plaisir pour un écrivain que d'apprendre que quelqu'un est resté éveillé jusqu’à des heures qui n’ont pas de nom pour finir l'un de ses livres. On en revient à la nature détestable des écrivains, qui se délectent des souffrances d’autrui. Et puis il faut dire que l'industrie du café nous graisse la patte... »
(Brandon Sanderson)

« Il te faut rester ivre d'écriture pour éviter que la réalité ne te détruise. »
(Ray Bradbury)

« Écrire n’a rien d’exceptionnel. Il suffit de s’asseoir devant une machine à écrire, et de saigner. »
(Ernest Hemingway)

« Voilà comment ça marche : on s’assoit devant un clavier et on met un mot après l'autre jusqu’à la fin. C'est aussi simple que ça, et aussi difficile. »
(Neil Gaiman)

« Il faut écrire le livre qui veut être écrit. Et si ce livre est trop difficile pour les adultes, alors on l'écrit pour les enfants. »
(Madeleine L'Engle)

« Invente une histoire… Dans notre intérêt et dans le tien, oublie ton nom dans la rue ; raconte-nous comment tu as vu le monde dans les lieux les plus sombres et en pleine lumière. Ne nous dis pas ce qu'il faut croire, ce qu'il faut craindre. Montre-nous les larges jupons de la confiance et le fil qui défait le tricot de la peur. »
(Toni Morrison)

« Nous, qui créons des histoires, savons que nous gagnons notre vie en racontant des mensonges. Mais ce sont de bons mensonges qui énoncent des vérités, et nous devons à nos lecteurs de les bâtir du mieux que nous pouvons. Car quelque part dans ce monde, quelqu'un a besoin de cette histoire. Quelqu’un qui grandira dans un paysage différent, qui sans cette histoire sera une autre personne. Et à qui cette histoire pourrait apporter espoir, sagesse, affection ou réconfort. » Voilà pourquoi nous écrivons. »
(Neil Gaiman)

écrire, livre, write, book, writing, écriture, écrivain, writer, gaiman, morrison, bradbury, nin, l'engle, hemingway, sanderson, doctorow

Toutes les traductions vers le français sont de moi. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

samedi 25 octobre 2014

Citations : Quelqu'un pour nous pleurer

“It’s odd, isn’t it? People die every day and the world goes on like nothing happened. But when it’s a person you love, you think everyone should stop and take notice. That they ought to cry and light candles and tell you that you’re not alone.”
(Kristina McMorris, Letters From Home)

“Surely he couldn’t be sad — or even grieved? But then again, perhaps everyone should have someone to grieve for them, and there was no one else to grieve for Valentine.”
(Cassandra Clare, City of Glass)

“I don't care if the New York Times writes an obituary for me. I just want you to write one. You say you're not special because the world doesn't know about you, but that's an insult to me. I know about you.”
(John Green, The Fault in Our Stars)

“For man is essentially alone, and one should pity him and love him and grieve with him.”
(Halldór Laxness)

“When a good person dies, there should be an impact on the world. Somebody should notice. Somebody should be upset.”
(Cameron in House M.D.)

mal-être & larmes.jpg

« C’est étrange, vous ne trouvez pas ? Des gens meurent chaque jour et la Terre continue à tourner comme si de rien n’était. Mais lorsqu’il s’agit d’une personne qu’on aime, on a l’impression que tout le monde devrait s’arrêter et se recueillir. Qu’ils devraient pleurer et allumer un cierge et dire qu’on n’est pas tout seul. »
(Kristina McMorris, Letters From Home)

« Il ne pouvait quand même pas être triste… pire, pleurer sa mort ? Mais d’un autre côté, peut-être tout le monde mérite-t-il que quelqu’un pleure leur mort, et il n’y avait personne d’autre pour pleurer Valentine. »
(Cassandra Clare, City of Glass)

« Je me fiche que le New York Times publie ma nécrologie. Ce que j'aimerais, c'est que tu m'en écrives une, toi. Tu prétends que tu n'es pas unique parce que les gens ne te connaissent pas, mais c'est une insulte pour moi. Moi, je te connais ! »
(John Green, Nos étoiles contraires)

« Car l’homme est fondamentalement seul, et l’on devrait le prendre en pitié et l’aimer et pleurer avec lui. »
(Halldór Laxness)

« La mort de quelqu’un de bien doit laisser une trace dans le monde. Il faut que quelqu’un s’en aperçoive, que quelqu’un soit bouleversé. »
(Cameron dans Dr. House)

_____________________________________________________________

Toutes les traductions vers le français sont de moi, sauf pour la citation de Nos étoiles contraires (traduction officielle). Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

samedi 25 octobre 2014 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 11 octobre 2014

Citations en image 3

citation, nietzsche, upset, lie, believe, lied, mensonge, mentir, croire

citation, lee ann womack, womack, chanson, song, dance, danse, danser, hope, sit it out

mercredi 24 septembre 2014

Citations & Réflexion : l'histoire de nos vies

Nous nous racontons tous des histoires. Et en tout premier lieu, l’histoire de notre vie. Nous la façonnons, l’ordonnons de façon à pouvoir s’y retrouver, à la raconter de différentes façons selon l’interlocuteur et le contexte, et surtout, à lui donner un sens. Le sens nous fait sortir du chaos ; il nous permet d’appréhender l’incompréhensible, de supporter l’insurmontable,  de vivre avec ce qui nous tue, de faire sans ce qui nous fait vivre.

Inventer un sens, c’est parfois dangereux. L’histoire qu’on se raconte change notre perception, et lorsqu’elle est trop éloignée de la réalité et qu’elle influence aussi nos décisions, on risque d’aller dans le mur. Dans mon entourage, une jeune femme se persuade qu’elle et un ami sont des amants maudits alors qu’il n’a simplement pas le courage ou l’envie de quitter sa copine, ce qu’elle interprète aussitôt comme une sorte de grandeur de sa part alors qu’il paralyse sa vie en évoquant des sentiments qu’il devrait soit garder pour lui, soit avouer à sa copine. C’est plus facile vu ses sentiments pour lui de le voir comme un martyr romantique que comme un salaud ou un lâche ordinaire, mais cela l’empêche aussi d’avancer.

Car la vie n’a pas toujours un sens, et certains événements mettent à mal nos histoires. Jusqu’à la fin de mon adolescence, les choses étaient plutôt ordonnées. J’avais perdu trois grands-parents, c’est dans l’ordre des choses, mais la mort ne m’avait pas saluée de plus près. Puis en l’espace d’un an, un ami d’enfance et une cousine disparaissent, et l’histoire s’enraye. Plus récemment, je perds ma vieille toutoune, dont on peut se dire que c’était son heure, puis immédiatement après notre chat diabétique, qui perturbé par la mort de son amie westie, disparaît et ne revient pas. Non seulement c’est dur, mais cela n’a « pas de sens ».

Histoire en cours de réinvention…

Voici maintenant quelques citations.

« Nous nous racontons des histoires pour vivre. »
(Joan Didion)

« Si l'on ne transforme pas sa vie en histoire, on devient un personnage dans l'histoire de quelqu'un d'autre. »
(Terry Pratchett)

« C’est comme si tout le monde racontait sa propre histoire dans sa tête. Toujours. À longueur de temps. Cette histoire détermine qui l’on est. On se construit sur cette histoire. »
(Patrick Rothfuss)

« Je suis convaincue qu'il y a une raison à tout ce qui arrive. Les gens changent pour qu’on apprenne à lâcher prise, les choses vont mal pour qu’on apprécie à leur juste valeur les moments où tout va bien, on se fait avoir pour finalement apprendre à ne se fier qu'à soi-même, et parfois de belles choses se finissent pour que de plus belles choses commencent. »
(Marilyn Monroe)

« La race humaine semble avoir un problème lié aux histoires qu'elle se raconte. Nous allons un peu vite en besogne pour expliquer des choses qui ne s’expliquent pas vraiment. »
(Malcolm Gladwell)

« À cet instant je cherche un mot pour décrire ce que l’on ressent – un sentiment glaçant, écœurant, au plus profond de soi – quand on sait que ce qui se passe va nous changer, contre notre gré, mais qu'on ne peut pas l'empêcher. Et on sait, pour la première fois, la toute première fois, qu’il y aura désormais un avant et un après, ce qui était et ce qui sera.  Et qu'on ne sera plus jamais tout à fait la personne que l’on était. »
(Jennifer Donnelly)

« Les artistes se servent de mensonges pour dire la vérité. Oui, j’ai créé un mensonge. Mais c'est en y croyant que tu as découvert la vérité qui est en toi. »
(Alan Moore, V pour Vendetta)

« Je voulais une fin parfaite. Mais j’ai appris, à mes dépens, que certains poèmes ne riment pas, et que certaines histoires n’ont pas un début, un milieu et une fin bien définis. La vie, c’est ne pas savoir, être obligé de changer, saisir l'instant et en tirer le meilleur parti, sans savoir ce qui va arriver ensuite. »
(Gilda Radner)

« Les histoires doivent être racontées pour ne pas mourir, car quand elles meurent, nous oublions qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. »
(Sue Monk Kidd)

storyteller, storytelling, raconter, histoire, story, tale, conte, tell

“We tell ourselves stories in order to live.”
(Joan Didion)

“If you don't turn your life into a story, you just become a part of someone else's story.”
(Terry Pratchett)

“It's like everyone tells a story about themselves inside their own head. Always. All the time. That story makes you what you are. We build ourselves out of that story.”
(Patrick Rothfuss)

“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”
(Marilyn Monroe)

“We have, as human beings, a storytelling problem. We're a bit too quick to come up with explanations for things we don't really have an explanation for.”
(Malcolm Gladwell)

“Right now I want a word that describes the feeling that you get – a cold sick feeling, deep down inside – when you know something is happening that will change you, and you don't want it to, but you can't stop it. And you know, for the first time, for the very first time, that there will now be a before and an after, a was and a will be. And that you will never again quite be the same person you were.”
(Jennifer Donnelly)

“Artists use lies to tell the truth. Yes, I created a lie. But because you believed it, you found something true about yourself.”
(Alan Moore, V for Vendetta)

“I wanted a perfect ending. Now I've learned, the hard way, that some poems don't rhyme, and some stories don't have a clear beginning, middle, and end. Life is about not knowing, having to change, taking the moment and making the best of it, without knowing what's going to happen next.”
(Gilda Radner)

“Stories have to be told or they die, and when they die, we can't remember who we are or why we're here.”
(Sue Monk Kidd)


Toutes les traductions vers le français sont de moi. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu. Quant au dessin, il est d'Ancalinar, dont vous pouvez voir d'autres œuvres en cliquant sur l'image.

mercredi 24 septembre 2014 Publié dans Citations, extraits de chansons, Réflexions | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 13 septembre 2014

Citations : Censure & autodafés

“Don't join the book burners. Don't think you're going to conceal faults by concealing evidence that they ever existed. Don't be afraid to go in your library and read every book.”
(Dwight D. Eisenhower)

“Where they have burned books, they will end in burning human beings.”
(Heinrich Heine)

“There must be something in books, things we can't imagine, to make a woman stay in a burning house.”
(Ray Bradbury, Fahrenheit 451)

“It's not just the books under fire now that worry me. It is the books that will never be written. The books that will never be read. And all due to the fear of censorship. ”
(Judy Blume)

“Do you understand now why books are hated and feared? Because they reveal the pores on the face of life. The comfortable people want only the faces of the full moon, wax, faces without pores, hairless, expressionless.”
(Ray Bradbury, Fahrenheit 451)

“Censorship is the child of fear and the father of ignorance. Our children cannot afford to have the truth of the world withheld from them.”
(Laurie Halse Anderson)

 “Coloured people don't like Little Black Sambo. Burn it. White people don't feel good about Uncle Tom's Cabin. Burn it. Someone's written a book on tobacco and cancer of the lungs? The cigarette people are weeping? Burn the book.”
(Ray Bradbury, Fahrenheit 451)

“There are worse crimes than burning books. One of them is not reading them.”
(Joseph Brodsky)

 “There is more than one way to burn a book. And the world is full of people running about with lit matches.”
(Ray Bradbury)

 “Torch every book.
Burn every page.
Char every word to ash.
Ideas are incombustible.
And therein lies your real fear.”
(Ellen Hopkins)

burn, book, burning, livre, feu, brûler, autodafé, censure, censorship, fahrenheit 451

« Ne devenez pas de ceux qui brûlent les livres. Ne vous imaginez pas que vous allez pouvoir camoufler vos manquements en dissimulant toute preuve qu’ils aient existé.  N’ayez pas peur de pousser la porte de votre bibliothèque et d'en lire tous les livres. »
(Dwight D. Eisenhower)

« Partout où l'on a brûlé des livres, on finira par brûler des êtres humains. »
(Heinrich Heine)

« Les livres doivent bien contenir quelque chose, des choses qui défient l’imagination, pour que l’on empêche une femme de sortir d’une maison en feu. »
(Ray Bradbury, Fahrenheit 451)

« Il n'y a pas que les livres menacés à cet instant qui m'inquiètent. Il y a aussi les livres qui ne seront jamais écrits. Les livres qui ne seront jamais lus. Tout cela par peur de la censure. »
(Judy Blume)

« Comprends-tu à présent pourquoi les livres sont détestés et craints ? Parce qu’ils révèlent les pores sur le visage de la vie. Les gens avides de tranquillité ne veulent voir que des lunes pleines, bien lisses, des visages sans pores, sans poils, sans expression. »
(Ray Bradbury, Fahrenheit 451)

« La censure est fille de la peur et mère de l'ignorance. Nos enfants n’ont pas les moyens qu’on les prive de la vérité du monde. »  
(Laurie Halse Anderson)

 « Les gens de couleur n‘aiment pas Little Black Sambo. Brûlons-le. Les blancs se sentent mal à cause de La Case de l’oncle Tom. Brûlons-le. Quelqu’un a écrit un livre sur le tabac et le cancer des poumons ? Les fumeurs geignent ? Brûlons ce livre. »
(Ray Bradbury, Fahrenheit 451)

« Il existe des crimes pires que de brûler des livres. L’un d’entre eux, c’est de ne pas les lire. »
(Joseph Brodsky)

 « On peut brûler un livre de bien des façons. Et le monde est plein de gens qui courent dans tous les sens avec des allumettes enflammées. »
(Ray Bradbury)

 « Mettez le feu à tous les livres.
Brûlez-en chaque page.
Réduisez chaque mot en cendres.
Les idées ne brûlent pas.
Et c'est bien ce qui vous fait peur. »
(Ellen Hopkins)


Toutes les traductions sont de moi. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu.

samedi 13 septembre 2014 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 30 août 2014

Citations : la guerre

“God created war so that Americans would learn geography.”
(Mark Twain)

“War does not determine who is right - only who is left.”
(Bertrand Russell)

“War is what happens when language fails.”
(Margaret Atwood)

“I know not with what weapons World War III will be fought, but World War IV will be fought with sticks and stones.”
(Albert Einstein)

“Since wars begin in the minds of men, it is in the minds of men that the defenses of peace must be constructed.”
(Archibald MacLeish)

“Nothing feeds forgetfulness better than war, Daniel. We all keep quiet and they try to convince us that what we've seen, what we've done, what we've learned about ourselves and about others, is an illusion, a passing nightmare. Wars have no memory, and nobody has the courage to understand them until there are no voices left to tell what happened, until the moment comes when we no longer recognize them and they return, with another face and another name, to devour what they left behind.”
(Carlos Ruiz Zafón, The Shadow of the Wind)

guerre, war, peace, paix, combat, fight, arme, weapon
Cliquez sur l'image pour accéder au DeviantArt de M0THart.

« Dieu a créé la guerre pour que les Américains apprennent la géographie. »
(Mark Twain)

« La guerre ne permet pas de savoir qui était dans son droit, seulement qui a passé l’arme à gauche. » [1]
(Bertrand Russell)

« La guerre, c’est l’échec du langage. »
(Margaret Atwood)

« J’ignore quelles seront les armes de la troisième Guerre mondiale, mais la quatrième sera menée avec des pierres et des bâtons. »
(Albert Einstein)

« Puisque la guerre commence dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que nous devons construire les défenses de la paix. »
(Archibald MacLeish)

« Rien n’alimente l’oubli comme une guerre, Daniel. Nous nous taisons tous, et ils essaient de nous convaincre que ce que nous avons vu, ce que nous avons fait, ce que nous avons appris de nous-mêmes et des autres est une illusion, un cauchemar passager. Les guerres sont sans mémoire, et nul n’a le courage de les comprendre, jusqu’au jour où il ne reste plus aucune voix pour dire la vérité, jusqu’au moment où l’on ne les reconnaît plus et où elles reviennent, avec un autre visage et sous un autre nom, pour dévorer ce qu’elles avaient laissé derrière elles. » [2]
(Carlos Ruiz Zafón, L’Ombre du vent)


À l'exception des deux notes suivantes, toutes les traductions sont de moi. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu - particulièrement pour la citation de Margaret Atwood (la troisième) dont je suis assez fière.

[1] Traduction basée sur la très belle idée de Slonimsky sur cette page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Bertrand_Russell#Traduction_d.27une_citation pour conserver le jeu de mot right/left.

[2] Basée sur la traduction officielle (ci-après) mais modifiée par endroit pour mieux correspondre à l’original : “Nada alimenta el olvido como una guerra, Daniel. Todos callamos y se esfuerzan en convencernos de lo que hemos visto, lo que hemos hecho, lo que hemos aprendido de nosotros mismos y de los demás, es una ilusión, una pesadilla pasajera. Las guerras no tienen memoria y nadie se atreve a comprenderlas hasta que ya no quedan voces para contar lo que pasó, hasta que llega el momento en que no se las reconoce y regresan, con otra cara y otro nombre, a devorar lo que dejaron atrás.” (Carlos Ruiz Zafón, La Sombra del Viento)

Traduction officielle : « Rien n’alimente l’oubli comme une guerre, Daniel. Nous nous taisons tous, en essayant de nous convaincre que ce que nous avons vu, ce que nous avons fait, ce que nous avons appris de nous-mêmes et des autres est une illusion, un cauchemar passager. Les guerres sont sans mémoire, et nul n’a le courage de les dénoncer, jusqu’au jour où il ne reste plus de voix pour dire la vérité, jusqu’au moment où l’on s’aperçoit qu’elles sont de retour, avec un autre visage et sous un autre nom, pour dévorer ceux qu’elles avaient laissés derrière elles. »

samedi 30 août 2014 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 02 août 2014

Citations : le temps

You are young and life is long and there is time to kill today
And then one day you find ten years have got behind you
Time (Pink Floyd)

“How did it get so late so soon?”
(Dr. Seuss)

“Time is a very misleading thing. All there is ever, is the now.”
(George Harrison)

“Time is what we want most, but what we use worst.”
(William Penn)

“Time is an illusion.”
(Albert Einstein)

“Time is the longest distance between two places.”
(Tennessee Williams)

“It is the time you have wasted for your rose that makes your rose so important.”
(Antoine de Saint-Exupéry, The Little Prince)

“Time is a game played beautifully by children.”
(Heraclitus)

“Time is what keeps everything from happening at once.”
(Ray Cummings)

Just once I'd like to wake up with more time on my hand than hours in the day.
Will, In Time (movie)

clock, tick, tock, tic, tac, montre, horloge, heure, time, temps
photo de aimeelikestotakepics

Tu es jeune et la vie est longue et tu as du temps à tuer aujourd’hui
Et puis un jour tu t’aperçois que dix ans t’ont échappé
Time (Pink Floyd)

« Comment se peut-il qu’il soit si tard si tôt ? »
(Dr. Seuss)

« Le temps est une chose bien trompeuse. Tout ce qui existe jamais, c’est maintenant. »
(George Harrison)

« Le temps est ce que nous désirons le plus, et que nous utilisons à moins bon escient. »
(William Penn)

« Le temps est une illusion. »
(Albert Einstein)

« Le temps est la plus longue distance entre deux points. »
(Tennessee Williams)

« C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui rend ta rose si importante. »
(Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

« Le temps est un jeu merveilleusement joué par les enfants. »
(Héraclite)

« Le temps, c’est ce qui évite que tout se passe au même moment. »
(Ray Cummings)

« Une seule fois dans ma vie, j’aimerais me réveiller avec plus de temps au poignet qu’il n’y a d’heures dans la journée. »
Will, In Time (film)

samedi 02 août 2014 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |