Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi 08 janvier 2014

J'ai vu... Cloud Atlas

J’avais vu Cloud Atlas au cinéma il y a plus d’un an, en Californie, et j’avais adoré. Je n’avais pas écrit de critique tout de suite, car c’est un film complexe dont il est difficile de parler sans l’avoir vu plusieurs fois, et même aujourd’hui, après l’avoir revu en DVD, je ne suis pas tout à fait sûre de ce que ça va donner. Mais tentons le coup ;)

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage

« Our lives are not our own. From womb to tomb, we are bound to others. Past and present. And by each crime and every kindness, we birth our future. » 

 « Nos vies ne nous appartiennent pas. Du berceau au tombeau, nous sommes liés les uns aux autres. Dans le passé, comme dans le présent. Et par chacun de nos crimes, et chacune de nos attentions, nous enfantons notre avenir. »

Voilà sans doute la citation la plus importante du film, qui revient à plusieurs reprises comme un mantra. Comment vous expliquer le principe ? Nous suivons six histoires, à six époques différentes, qui s’entremêlent. On a Adam Ewing, un jeune juriste voyageant dans l’Océan Pacifique en 1849 ; Robert Frobisher, un jeune compositeur homosexuel en 1936 ; Luisa Rey, une journaliste sur la piste d’un scandale qu’on fait tout pour étouffer en 1973 ; Timothy Cavendish, un vieil éditeur loufoque en 2012 ; Sonmi-451, une clone créée pour servir d’esclave dans une société du futur en 2144 ; et Zachry, un homme torturé qui vit dans une société tribale 106 hivers après la Chute. On découvre vite que l’histoire de Zachry, bien qu’elle se déroule dans une ambiance préhistorique, est en fait la dernière dans l’ordre chronologique.

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage, sonmi, 451, unanimité, unanimity

Si vous avez entendu quoi que ce soit à propos de ce film, vous savez probablement que l’une de ses particularités consiste à faire jouer de multiples personnages à chaque acteur. Par exemple, Halle Berry joue Luisa Rey en 1973, Meronym 106 hivers après la Chute, mais aussi Jocasta en 1936 et des personnages aux apparitions plus brèves dans les trois autres histoires ; Jim Sturgess joue Adam Ewing en 1849, Hae-Joo Chang en 2144, le beau-frère de Zachry 106 hivers après la Chute, et trois plus petits rôles, etc. Le travail de maquillage est d’ailleurs impressionnant, parvenant à dépasser les frontières homme / femme et blanc / noir / asiatique etc. Cela a d’ailleurs causé une controverse, puisque le casting est essentiellement composé de caucasiens que l’on maquille pour jouer des asiatiques plutôt que le contraire – ce qui est indéniablement dommage mais réveille surtout de vieilles blessures datant de l’époque où le cinéma américain (entre autres) faisait systématiquement jouer à des blancs les rôles (caricaturaux, bien sûr) d’asiatiques et d’indiens. Cela dit, je suis d’avis que Cloud Atlas se détache franchement de cette tendance, et que la simple idée qu’une même âme peut se réincarner dans des personnes de toutes origines, diffusée aussi largement, est un pas dans la bonne direction pour les représentations cinématographiques.

Les différentes histoires nous sont présentées par morceaux plus ou moins longs, de quelques secondes à quelques minutes, qui se mélangent de façon thématique. Mis à part quelques aperçus de la fin de certaines histoires au début, chacune se déroule de façon chronologique. Cela peut être difficile à suivre au début, on s’y perd même carrément, mais pour moi cela fait partie du charme du film. Les liens apparaissent au fur et à mesure – et l’appréciation que l’on a du tout change lorsqu’on regarde le film à nouveau, n’ayant plus autant besoin de se concentrer sur la recherche de ces liens.

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage

Ces liens sont multiples ; les plus évidents sont les références à l’histoire de certains personnages à d’autres époques. Ainsi, la tribu de Zachry vénère Sonmi, dont les Révélations sont leurs saintes écritures ; Sonmi, elle, découvre avec son amie Yoona-939 les aventures portées à l’écran de Timothy Cavendish ; Cavendish lit un roman écrit par Javier, le jeune voisin de Luisa Rey, sur les aventures de cette dernière ; Luisa est captivée par les lettres de Robert Frobisher à son amant Sixmith, au point qu’elle se met à la recherche d’un enregistrement vinyle de l’œuvre du jeune compositeur, baptisée le sextuor Cloud Atlas ; et Frobisher prend connaissance des aventures d’Adam Ewing à travers son journal de voyage. De plus, divers personnages ont une tache de naissance en forme de comète.

Mais ces histoires sont liées par des éléments plus subtils, qui nous sont révélés à travers des phrases qui se répètent ou se répondent, des situations qui s’évoquent entre elles. L’idée de karma me vient à l’esprit concernant certaines intrigues, notamment concernant les personnages joués par Tom Hanks, dont la plupart sont animés par des instincts égoïstes : un médecin cupide en 1849, un gérant d’hôtel prompt au chantage en 1936, puis en 1973 un léger mieux avec un scientifique qui hésitait à dénoncer ses patrons de peur de perdre son boulot, mais finit par le faire pour les beaux yeux de Luisa Rey, puis en 2012 un malfrat qui joue les écrivains puis assassine un critique, et enfin, 106 hivers après la Chute, un homme torturé par des visions qui entretiennent sa paranoïa et sa lâcheté. Si on regarde l’ensemble du film du point de vue de ce personnage, l’histoire devient une lutte contre nos instincts les plus bas, qui ne réussit d’ailleurs que lorsqu’il croise les personnages de Halle Berry (Luisa Rey et Meronym) qui font ressortir le meilleur de lui.

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage, zachry, meronym, big isle

D’un point de vue plus global, les situations qui reviennent sont celles d’oppression, plus particulièrement en 1849 et en 2144, mais on les retrouve sous une forme ou une autre dans toutes les histoires. On voit se répéter le thème d’un ordre naturel selon lequel « The weak are meat and the strong do eat » (dans le film « Le faible est la viande dont le fort se nourrit », mais je préfère cette autre traduction : « Les faibles sont pitances et les forts s’emplissent la panse »), de façon plus ou moins littérale puisque le cannibalisme est évoqué à plusieurs reprises, de façon humoristique en 1849, et plus sérieuse en 2144 et 106 hivers après la Chute. Deux personnages joués par Hugo Weaving affirment d’ailleurs qu’ « il y a un ordre naturel en ce monde », l’un à la moitié du film (en 2144 : « There’s a natural order to this world, fabricant, and the truth is, this order must be protected » – «Il y a un ordre naturel en ce monde, factaire, et cet ordre doit être protégé, c’est la seule vérité qui compte ») dans une scène où les oppresseurs semblent avoir le dessus ; mais lorsqu’il la répète à la fin du film en 1849, dans un contexte à la fois différent et très similaire…

« There is a natural order to this world, and those who try to upend it do not fare well. This movement will never survive; if you join them, you and your entire family will be shunned. At best, you will exist a pariah to be spat at and beaten. At worst, to be lynched or crucified. And for what? For what? No matter what you do it will never amount to anything more than a single drop in a limitless ocean.

… on lui répond :

- What is an ocean but a multitude of drops? »

« Il y a un ordre naturel en ce monde, et ceux qui s’emploient à le bouleverser s’attirent de grands malheurs. Ce mouvement va s’effondrer de lui-même. Si vous y participez, vous et toute votre famille serez reniés. Au mieux, vous survivrez en paria sous les crachats et les coups. Au pire, vous finirez lynché ou crucifié. Et tout cela pourquoi ? Pourquoi ? Quels que soient vos efforts, ils ne représenteront guère plus qu’une seule goutte de pluie au milieu d’un océan.

- Mais qu’est-ce qu’un océan, sinon une multitude de gouttes de pluie ? »

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage, robert, frobisher, sextet, sextuor

Et voilà un autre thème récurrent, étroitement lié à celui de l’oppression : tout acte, même dérisoire, peut contribuer à changer le monde. Les actes de gentillesse évoqués par Sonmi traversent les âges, de l’amitié entre Ewing et Autua, un esclave en cavale, à la solidarité des « co-détenus » de Cavendish, en passant par la relation de Hae-Joo et Sonmi, de Zachry et Meronym. Et ces actes demandent souvent tout autant de courage que les actes les plus héroïques et grandioses, comme le sacrifice de Sonmi ou encore la décision finale d’Adam Ewing.

Ainsi, Luisa Rey explique que : « You have to do what you can’t not do. »

« Ce qu’il faut faire, c’est ce que vous ne pouvez pas ne pas faire. »

Et Isaac s’étonne : « Yesterday, I believed I would never have done what I did today » avant d’ajouter, faisant penser à Sonmi : « These forces that often remake time and space, that can shape and alter who we imagine ourselves to be, begin long before we are born and continue after we perish. »

« Hier encore, je me serais cru incapable de faire ce que j’ai fait aujourd’hui. Ces forces qui souvent redessinent l’espace et le temps, qui façonnent et altèrent tout ce que nous croyons être, commencent bien avant notre naissance et perdurent longtemps après notre mort. »

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage, sonmi, 451, unanimité, unanimity, hae-joo, chang

L’idée de sacrifice est centrale, mais le nombre d’histoires différentes permet de lui donner des dénouements variés, la fin heureuse de certaines intrigues compensant en quelque sorte la tragédie des autres, ce qui fait peut-être finalement de Cloud Atlas l’un des films les plus réalistes que j’aie vus, car c’est ça, la vie, une infinité de destinées individuelles. Ainsi, parmi les six couples principaux (Adam et Tilda, Frobisher et Sixmith, Luisa et Isaac, Cavendish et Ursula, Sonmi et Hae-Joo, Zachry et Meronym), la moitié connaît une fin heureuse, ce qui apporte une sorte d’équilibre : l’amour change le monde par le biais de sacrifices grandioses… et par la force tranquille des gestes du quotidien. Ce que j’apprécie particulièrement, étant donné mon aversion pour les fins tragiques à tout prix. Cavendish dément ainsi la fatalité des poètes maudits :

« Outside, fat snow flakes are falling on slate roofs and granite walls. Like Solzhenitsyn, labouring in Vermont, I shall beaver away in exile. Unlike Solzhenitsyn, I shan't be alone. »

« Dehors, la neige s’abat à gros flocons sur des toits d’ardoise et des murs de granite. Tel un Soljenitsyne besognant dans le Vermont, je confectionnerai mon ouvrage en exil. Mais à la différence de Soljenitsyne, je ne serai pas seul. »

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuage, cavendish, timothy

Un dernier point a retenu l’intérêt de la traductrice en moi : l’aspect linguistique. Le film intègre en effet l’évolution logique du langage au fil du temps. En 2144, il est même présenté comme un moyen d’oppression utilisé par le gouvernement d’Unanimité, ce qui est très réaliste puisqu’il a de fait historiquement servi de force d’unification (de nombreux États ont ainsi œuvré à la répression des langues régionales, notamment en France). Il est de plus intéressant de constater que le langage majoritaire est le « consommateur », ce qui en dit long sur la société en question. Je me suis laissé dire que la version roman de Cloud Atlas marque plus la différence de ce langage futuriste, qui ne se remarque dans le film qu’à quelques occasions.

« May I say you speak Consumer surprisingly well.
- (in Korean) It is unfortunate that most of Unanimity can only speak one language.
- As an officer of Unanimity I am, of course, restricted from using Subspeak. »

« Si vous me permettez, vous parlez étonnamment bien le consommateur.
- (en coréen) Il est regrettable que la majorité d’Unanimité ne parle qu’une seule langue.
- En tant qu’officier d’Unanimité, il m’est interdit de communiquer en sous-parlance. »

106 hivers après la Chute, la tribu de Zachry a un langage dérivé du nôtre mais qui a subi d’importantes modifications. On constate notamment la généralisation des contractions déjà utilisées dans le langage informel, et leur multiplication, ainsi que l’évolution de certains sons (« the Old Ones » deviennent « the Old Uns », « tout » devient « tœt »), le tout complété par des expressions très imagées, des onomatopées, et des références culturelles (par exemple to judas = trahir). Les Prescients, le peuple de Meronym, semblent utiliser une langue plus proche de celle que nous parlons actuellement, mais lors de ses interactions avec les membres la tribu, Meronym s’adapte à leur parler. Si cela vous intéresse, je vous conseille cet article (en anglais).

« You really ain’t feary ‘bout meetin’ Old Georgie on the summit ?
- More scaresome ‘bout the weather than any devil.
- You cog he’s real ? Who tripped the Fall, if not Old Georgie ?
- True-true ? The Old Uns.
- That’s jus’ a rope o’ smoke. Old Uns got the Smart. They mastered sick and seeds… Mak’d miracles ‘n fly ‘cross the sky.
- True. All true. But they got somethin’ else. A hunger’n t
heir hearts, a hunger that’s stronger’n all their Smart.
- Hunger ? For what ?
- Hunger for more. »

« Toi t’as pas peur d’tomber sur l’vieux Georgie en haut du Mauna Sol ?
- Moins peur du diable que du mauvais temps qu’il va faire là-haut.
- T’crois pas qu’y existe ? C’est qui qu’a poussé la Chute, si c’est pas vieux Georgie ?
- Tout vrai tout juste ? S’tous les Anciens.
- Ça c’est d’la fumée. Les Anciens, z’avaient la Savance. Pour les maladies, les graines, tœt’, à pousser des miracles, à voler d’dans l’ciel.
- Juste. Tœt’ juste, mais z’avaient pas qu’ça. Z’avaient la soif dedans l’cœur. Une soif plus forte que tot’ leur Savance.
- Une soif ? Œd’quoi ?
- De toujours plus. »

cloud atlas, cloud, atlas, cartographie, nuageJe vais m’arrêter là même s’il y aurait encore beaucoup à dire. Je vous recommande chaleureusement de regarder Cloud Atlas. C’est un film exigeant, qu’on peut difficilement suivre sans lui prêter toute son attention, et qui ne demande qu’à être revu à de multiples reprises. Je pense aussi que de nombreuses interprétations sont possibles, n’hésitez pas à me faire part de la vôtre dans un commentaire !

samedi 04 janvier 2014

Citations : Art

pinceau, brush, paintbrush, peinture, paint

“Every child is an artist. The problem is how to remain an artist when we grow up.”
(Pablo Picasso)

“A work of art is not the representation of a beautiful thing, but the beautiful representation of a thing.”
(Immanuel Kant)

“Life imitates art far more than art imitates life.”
(Oscar Wilde)

“Art enables us to find ourselves and lose ourselves at the same time.”
(Thomas Merton)

“Life doesn't imitate art, it imitates bad television.”
(Woody Allen)

“Art is the lie that helps us understand the truth.”
(Pablo Picasso)

“We have art in order not to die of the truth.”
(Friedrich Nietzsche)

“Art does not reproduce what we see; it makes us see.”
(Paul Klee)

“Art is, in a certain way, a revenge on life.”
(Luigi Pirandello)

“Art is a foreboding of the truth.”
(Alexander Blok)

“If you ask me what I came to do in this world, I, an artist, will answer you: I am here to live out loud.”
(Émile Zola)

musique, note, partition, music

« Chaque enfant est un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste une fois que nous avons grandi. »
(Pablo Picasso)

« L’œuvre d’art n’est pas la représentation d’une belle chose mais la belle représentation d’une chose.»
(Emmanuel Kant)

« La vie imite l’art, bien plus que l’art n’imite la vie. »
(Oscar Wilde)

« L’art nous permet à la fois de nous trouver et de nous perdre. »
(Thomas Merton)

« La vie n’imite pas l’art, elle imite la mauvaise télévision. »
(Woody Allen)

« L’art est un mensonge qui nous permet de comprendre la vérité. »
(Pablo Picasso)

« Nous avons l’art afin de ne pas mourir de la vérité. »
(Friedrich Nietzsche)

« L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible. »
(Paul Klee)

« L'art, d’une certaine façon, est une revanche sur la vie. »
(Luigi Pirandello)

« L’art, c’est le pressentiment de la vérité. »
(Alexandre Blok)

« Si vous me demandez ce que je viens faire en ce monde, moi artiste, je vous répondrai: je viens vivre tout haut. »
(Émile Zola)

plume, feather, quill, writing, écriture, écrire, write, ink, encre

samedi 21 décembre 2013

Citations : Peur & Courage

“Do one thing every day that scares you.”
(Eleanor Roosevelt)

“Many would be cowards if they had courage enough.”
(Thomas Fuller)

“Where would be the merit if heroes were never afraid?”
(Alphonse Daudet)

“The most courageous act is still to think for yourself. Aloud.”
(Coco Chanel)

“Don't be afraid of your fears. They're not there to scare you. They're there to let you know that something is worth it.”
(C. JoyBell C.)

“It's better to die laughing than to live each moment in fear.”
(Michael Crichton)

“The only thing we have to fear is fear itself.”
(Franklin D. Roosevelt)

“It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends.”
(J.K. Rowling)

“Courage is what it takes to stand up and speak; courage is also what it takes to sit down and listen.”
(Winston Churchill)

“I hope you live a life you’re proud of. If you find that you’re not, I hope you have the courage to start all over again.”
(Eric Roth)

“A man that flies from his fear may find that he has only taken a short cut to meet it.”
(J.R.R. Tolkien)

“Keep in mind that many people have died for their beliefs; it's actually quite common. The real courage is in living and suffering for what you believe.”
(Christopher Paolini)

“Courage is found in unlikely places.”
(J.R.R. Tolkien)

“Here is the world. Beautiful and terrible things will happen. Don't be afraid.”
(Frederick Buechner)

“Courage doesn't always roar. Sometimes courage is the little voice at the end of the day that says I'll try again tomorrow.”
(Mary Anne Radmacher)

brave, courageux, courage, bravoure, brave knight, brave chevalier
Brave Knight, par TheOtherShiroki

« Fais chaque jour une chose qui te fait peur. »
(Eleanor Roosevelt)

« Beaucoup seraient lâches s'ils en avaient le courage. »
(Thomas Fuller)

« Où serait le mérite, si les héros n'avaient jamais peur ? »
(Alphonse Daudet)

« L'acte le plus courageux est toujours de penser par soi-même. À haute voix.. »
(Coco Chanel)

« Ne crains pas tes peurs. Elles ne sont pas là pour t’effrayer. Elles sont là pour t’avertir que quelque chose vaut le coup. »
(C. JoyBell C.)

« Mieux vaut mourir en riant que de vivre dans la peur à chaque seconde. »
(Michael Crichton)

« La seule chose que nous avons à craindre n’est autre que la peur. »
(Franklin D. Roosevelt)

« Il faut beaucoup de courage pour tenir tête à ses ennemis, mais il en faut tout autant pour tenir tête à ses amis. »
(J.K. Rowling)

« Le courage, c’est ce qu’il faut pour se lever et parler ; c’est aussi ce qu’il faut pour s’asseoir et écouter. »
(Winston Churchill)

« J’espère que tu mèneras une vie dont tu pourras être fier. Si tu t’aperçois que ce n’est pas le cas, j’espère que tu auras le courage de tout recommencer. »
(Eric Roth)

« Un homme qui fuit sa peur finit souvent par découvrir qu'il n'a fait qu'emprunter un raccourci pour la retrouver. »
(J.R.R. Tolkien)

« Garde à l’esprit que beaucoup de gens sont morts pour leurs convictions ; c’est somme toute assez banal. Le vrai courage, c’est de vivre et de souffrir pour ce que l’on croit. »
(Christopher Paolini)

« On peut trouver le courage dans les endroits les plus inattendus. »
(J.R.R. Tolkien)

« Voici le monde. Il s’y passe des choses magnifiques et des choses terribles. N’aie pas peur. »
(Frederick Buechner)

« Le courage n’est pas toujours rugissant. Parfois, le courage, c’est une petite voix qui, à la fin de la journée, dit “Je réessaierai demain”. »
(Mary Anne Radmacher)

mercredi 18 décembre 2013

Peinture : Aiden & Jodie (Beyond - Two Souls)

Ἐρωτηθεὶς τί ἐστι φίλος, ἔφη, « Μία ψυχὴ δύο σώμασιν ἐνοικοῦσα. »

Qu'est-ce qu'un ami ? lui demanda-t-on. Une seule âme habitant deux corps.

(Aristote, cité par Diogène de Laërte)

aiden, jodie, beyond, two, souls, homeless, suicide, jump, game, jeu, vidéo, video

Je ne suis pas fan de jeux vidéo, et même si j'en avais l'envie et le talent, y jouer me poserait de petits problèmes de dos et de poignets, qui sont déjà mis à rude épreuve par mon utilisation de l'ordinateur pour les loisirs et pour le boulot (la traduction c'est beaucoup de temps passé à pianoter...).

Mais le concept de Beyond: Two Souls m'intriguait et j'ai donc "regardé" le jeu sur des walkthroughs mis en ligne sur YouTube par des joueurs. Comme on regarderait un film ou une série... D'ailleurs j'adorerais qu'un genre intermédiaire se développe, une sorte de film interactif où, comme dans Beyond: Two Souls, on pourrait choisir son chemin, sans le reste du gameplay.

Bref, j'ai adoré ce jeu, l'histoire, les graphismes époustouflants, les personnages très crédibles (grâce au tournage en motion capture avec des acteurs comme Ellen Page et Willem Dafoe)...

Et j'ai donc voulu faire un petit dessin représentant Jodie et Aiden. J'ai choisi la capture d'écran d'une séquence de l'épisode "Homeless" dont l'émotion palpable et l'esthétisme m'avaient marquée. J'y ai ajouté ma vision d'Aiden retenant Jodie au bord du précipice, ce qui me semble bien symboliser leur relation. Intégralement à l'aquarelle, à l'exception des lettres noires sur les panneaux (stylo) et de quelques retouches à l'acrylique blanche.

Voici la capture d'écran utilisée comme modèle : ici.

Si vous voulez voir le processus de peinture étape par étape, cliquez ici.

samedi 07 décembre 2013

Citations : Speak Your Mind

“But he who dares not grasp the thorn should never crave the rose.”
(Anne Brontë)

“Say what you wanna say
And let the words fall out
Honestly I wanna see you be brave
With what you want to say
And let the words fall out”

(Brave, Sara Bareilles)

“Speak your mind even if your voice shakes.”
(Maggie Kuhn)

“You've got the words to change a nation
But you're biting your tongue
You've spent a life time stuck in silence
Afraid you'll say something wrong
If no one ever hears it how we gonna learn your song?”

(Read all about it Part III, Emeli Sandé)

Speak your mind__by_ajw9491.jpg
Image par ajw9491

« Celui qui n’ose pas toucher l’épine ne devrait jamais désirer la rose. »
(Anne Brontë)

« Dis ce que tu veux dire
Et laisse les mots s’échapper
Je veux vraiment te voir faire preuve de courage
En disant ce que tu veux dire
Et en laissant les mots s’échapper »

(Brave, Sara Bareilles)

« Dis ce que tu penses, même si ta voix tremble. »
(Maggie Kuhn)

« Tu as les mots pour changer une nation
Mais tu te mords la langue
Tu as passé toute ta vie enfermé en silence
À craindre de dire ce qu’il ne faut pas
Si personne ne l’entend, comment apprendrons-nous ta chanson ? »

(Read All About It Part III, Emeli Sandé)

samedi 07 décembre 2013 Publié dans Citations, extraits de chansons | Tags : citation, quote, quotation, speak your mind, mind | Commentaires (1) |  Facebook | |

mercredi 04 décembre 2013

Dessin : Saint Georges et le Dragon

"Vielleicht sind alle Drachen unseres Lebens Prinzessinnen, die nur darauf warten uns einmal schön und mutig zu sehen."

"Peut-être tous les dragons de notre vie sont-ils en fait des princesses, qui n'attendent que de nous voir un jour beaux et courageux."

(Rainer Maria Rilke)

dragon, saint, georges, george, slayer, pourfendeur, pourfendre, slay

Dessin inspiré par The Destroyer de westalbott, Saint George de reillybrown, et les représentations classiques de Saint Georges pour le bouclier.

Réalisé avec mes nouveaux feutres à alcool Mark'it, que j'apprends encore à utiliser.

samedi 23 novembre 2013

Dessin : Rebelle

"Some say fate is beyond our command, but I know better. Our destiny is within us. You just have to be brave enough to see it."

"Certains prétendent que notre destin nous échappe, mais je sais que c'est faux. Notre destinée fait partie de nous. Il suffit d'avoir le courage de s'en rendre compte."

(Merida dans le film d'animation Rebelle, en version originale Brave)

rebelle, brave, merida, pixar

Un premier essai avec mes nouveaux feutres à alcool Mark'it. Phénoménaux, même s'il va me falloir un peu d'entraînement pour faire des choses plus nuancées.

Je me suis basée sur Brave: Merida par daekazu et Brave par alexisneo.

samedi 09 novembre 2013

Citations : Connaissance, Sagesse & Ignorance

“Knowledge speaks, but wisdom listens”
(Jimi Hendrix)

“The greatest enemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge.”
(Stephen Hawking)

“Any fool can know. The point is to understand.”
(Albert Einstein)

“The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.”
(Isaac Asimov)

“I believe that imagination is stronger than knowledge. That myth is more potent than history. That dreams are more powerful than facts. That hope always triumphs over experience. That laughter is the only cure for grief. And I believe that love is stronger than death.”
(Robert Fulghum)

“Education is an admirable thing, but it is well to remember from time to time that nothing that is worth knowing can be taught.”
(Oscar Wilde)

“If you knew what was going to happen, if you knew everything that was going to happen next—if you knew in advance the consequences of your own actions—you'd be doomed. You'd be ruined as God. You'd be a stone. You'd never eat or drink or laugh or get out of bed in the morning. You'd never love anyone, ever again. You'd never dare to.”
(Margaret Atwood)

“If knowledge can create problems, it is not through ignorance that we can solve them.”
(Isaac Asimov)

“Integrity without knowledge is weak and useless, and knowledge without integrity is dangerous and dreadful.” (Samuel Johnson)

“The end of man is knowledge, but there is one thing he can't know. He can't know whether knowledge will save him or kill him. He will be killed, all right, but he can't know whether he is killed because of the knowledge which he has got or because of the knowledge which he hasn't got and which if he had it, would save him.”
(Robert Penn Warren)

“Knowledge of what is does not open the door directly to what should be.”
(Albert Einstein)

Knowledge_by_RazyGraphicDesign.jpg
Photo de RazyGraphicDesign

« La connaissance parle, mais la sagesse écoute. »
(Jimi Hendrix)

« Le pire ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, mais l’illusion de la connaissance. »
(Stephen Hawking)

« N’importe quel idiot peut savoir. L’important, c’est de comprendre. »
(Albert Einstein)

« Le plus triste dans la société actuelle, c’est que la science accumule la connaissance plus vite que la société n’accumule la sagesse. »
(Isaac Asimov)

« Je suis persuadé que l’imagination est plus forte que la connaissance. Que les mythes sont plus puissants que l’histoire. Que les rêves ont plus de force que les faits. Que l’espoir triomphe toujours de l’expérience. Que le rire est le seul remède au chagrin. Et je suis persuadé que l’amour est plus fort que la mort. »
(Robert Fulghum)

« L’éducation est une chose admirable, mais il convient de se souvenir de temps à autre que rien qui vaille la peine d’être su ne peut s’enseigner. »
(Oscar Wilde)

« Si l’on savait ce qui allait se passer, si l’on savait tout ce qui était sur le point d’arriver – si l’on connaissait à l’avance les conséquences de ses propres actes – on serait condamné. Aussi maudit que Dieu. On serait pétrifié. On ne mangerait ni boirait ni rirait jamais, on ne se lèverait pas le matin. On n’aimerait jamais personne, plus jamais. Comment oserait-on ? »
(Margaret Atwood)

« Si la connaissance peut créer des problèmes, ce n’est pas l’ignorance qui nous apportera leur solution. »
(Isaac Asimov)

« L’intégrité sans connaissance est fragile et futile, et la connaissance sans intégrité est dangereuse et atroce. » (Samuel Johnson)

« La fin de l’homme, c’est la connaissance, mais il y a une chose qu’il ne peut pas savoir. Il ne peut pas savoir si la connaissance le sauvera ou le tuera. Oh, il finira bien par mourir, mais il ne peut pas savoir si ce sera à cause des connaissances qu’il a accumulées, ou à cause des connaissances qu’il n’a pas et qui, s’il avait pu les atteindre, l’auraient sauvé. »
(Robert Penn Warren)

« Connaître ce qui est ne mène pas directement à ce qui devrait être. »
(Albert Einstein)

samedi 09 novembre 2013 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 26 octobre 2013

Citations : mensonges

Voici des citations sur le mensonge, en anglais puis dans ma traduction libre en français. Même pour la citation de Bonaparte, dont j'ai trouvé plusieurs versions en français - ne sachant pas si l'une d'entre elles était l'original, j'ai décidé de traduire la version anglaise à ma façon.

mensonge, lie, lying, mentir, RenzGFX
image de RenzGFX

“I always tell the truth. Even when I lie.”
(Al Pacino)

“When people cheat in any arena, they diminish themselves-they threaten their own self-esteem and their relationships with others by undermining the trust they have in their ability to succeed and in their ability to be true.”
(Cheryl Hughes)

“Things come apart so easily when they have been held together with lies.”
(Dorothy Allison)

“History is a set of lies agreed upon.”
(Napoleon Bonaparte)

“The rules are simple: they lie to us, we know they're lying, they know we know they're lying, but they keep lying to us, and we keep pretending to believe them.”
(Elena Gorokhova)

“When a man is penalized for honesty, he learns to lie.”
(Criss Jami)

“How is it possible that our parents lied to us?”
“Let’s see: Santa, the Tooth Fairy,the Easter bunny,um, God. You're the prettiest kid in school. This won’t hurt a bit. Your face will freeze like that...”
“Everything’s going to be alright.”
(Brian K. Vaughan)

“One lie has the power to tarnish a thousand truths.”
(Al David)

“I'm not upset that you lied to me, I'm upset that from now on, I can't believe you.”
(Friedrich Nietzsche)

mensonge, lie, lying, mentir, ankaaaaPORR
image d'AnkaaaaPORR

« Je dis toujours la vérité. Même quand je mens. »
(Al Pacino)

« Quand les gens trichent dans quelque domaine que ce soit, ils perdent de leur valeur – ils menacent leur estime d’eux-mêmes et leur relation aux autres en sapant la confiance qu’ils placent en leur capacité de réussir et en leur capacité d’être honnêtes. »
(Cheryl Hughes)

« Les choses se désagrègent si facilement lorsqu’elles ne tiennent en place que grâce aux mensonges. »
(Dorothy Allison)

« L’histoire est un ensemble de mensonges sur lequel on s’est mis d’accord. »
(Napoléon Bonaparte)

« Les règles sont simples : ils nous mentent, nous savons qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent, mais ils continuent à nous mentir, et nous continuons à faire semblant de les croire. »
(Elena Gorokhova)

« Lorsqu’on est puni pour son honnêteté, on apprend à mentir. »
(Criss Jami)

« Comment nos parents ont-il pu nous mentir ?
- Voyons voir. Le Père Noël, la petite souris, les cloches de Pâques, euh, Dieu. Tu es le plus beau de l’école. Ça ne fera pas mal du tout. Arrête de faire des grimaces, ton visage va rester comme ça... »
« Tout va bien se passer. »
(Brian K. Vaughan)

« Un seul mensonge suffit pour salir mille vérités. »
(Al David)

« Ce qui me contrarie, ce n’est pas que tu m’aies menti, c’est que désormais, je ne pourrai plus croire en ta parole. »
(Friedrich Nietzsche)

mensonge, lie, lying, mentir, twinphotography
image de twinphotography

Pour mes extraits de chanson préférés sur le mensonge, cliquez ici.

samedi 26 octobre 2013 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |

mercredi 09 octobre 2013

Citations : la folie

 “If you think anyone is sane, you just don’t know enough about them.”
(Christopher Moore)

“In a mad world, only the mad are sane.”
(Akira Kurosawa)

“We do not have to visit a madhouse to find disordered minds; our planet is the mental institution of the universe.”
(Johann Wolfgang von Goethe)

Insanity: doing the same thing over and over again and expecting different results.
(Albert Einstein)

“If you're going to be crazy, you have to get paid for it or else you're going to be locked up.”
(Hunter S. Thompson)

Insanity - a perfectly rational adjustment to an insane world.
(R. D. Laing)

“Did I do anything last night that suggested I was sane?”
(Terry Pratchett)

“No great mind has ever existed without a touch of madness.”
(Aristotle)

“It is sometimes an appropriate response to reality to go insane.”
(Philip K. Dick)

folie meurtrière insanity teddybear.jpg

« Si vous pensez qu’une personne est saine d’esprit, vous n’en savez simplement pas assez sur elle. »
(Christopher Moore)

« Dans un monde fou, seuls les fous sont sains d'esprit. »
(Akira Kurosawa)

« Nul besoin de visiter un asile de fous pour trouver des esprits déréglés ; notre planète est l’institut psychiatrique de l’univers. »
(
Johann Wolfgang von Goethe)

« La folie : faire la même chose encore et encore en s’attendant à un résultat différent. »
(Albert Einstein)

« Tant qu’à être fou, faites-vous payer pour ça, ou on vous fera enfermer. »
(Hunter S. Thompson)

« La folie - un ajustement tout à fait rationnel à un monde fou. »
(R.D. Laing)

« Aurais-je fait quoi que ce soit hier soir qui laisserait penser que je suis sain d’esprit ? »
(Terry Pratchett)

« Il n'y a point de génie sans un grain de folie. »
(Aristote)

« Devenir fou est parfois une réaction adéquate à la réalité. »
(Philip K. Dick)

mercredi 09 octobre 2013 Publié dans Citations, extraits de chansons | Commentaires (0) |  Facebook | |