Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi 04 novembre 2008

Humeur du moment n°10

Un livre: la BD XIII Mystery: la Mangouste - le roman L'héritage des templiers (Steve Berry)

Une chanson: Sitting down here (Lene Marlin) - Torn (Natalie Imbruglia)

Un film: le Roi Arthur, Resident Evil 3

Une série télé: Supernatural - NCIS - Les experts Manhattan...

Un site internet: Fotolia

Un blog: Cnedland

Un mot: fantasque

Un objet: les écouteurs de mon MP3

Une activité: m'occuper du blog Cnedland, bosser un peu et puis me détendre

Une météo: brouillard

Niveau de stress: 2/10

Niveau de bien-être: 8/10

Relations familiales: 9/10

Relations amicales: 8/10

texte de MOI

mardi 04 novembre 2008 Publié dans Humeur du moment | Tags : humeur, goût, loisir, musique, film, cd, dvd | Commentaires (1) |  Facebook | |

mercredi 29 octobre 2008

J'AI LE CODE!!! - Description de passage 10: la salle d'examen

Ca y est, j'ai le code de la route! Je l'ai passé ce matin... J'étais tellement stressée et ravie que j'ai pas demandé combien d'erreurs j'avais fait, mais le test était facile et je pense pas m'être trompée sur plus de 3 questions (peut-être même aucune...)

Comme je n'ai pas posté de descriptions de passages depuis des lustres et que l'observation attentive est un moyen comme un autre de tempérer mon stress, je vous ai concocté une description de la salle d'examen du code en 400 mots.

J'en profite pour m'excuser pour l'absence de descriptions de passages sus-évoquée... Je crois que je suis dans une phase où j'ai plus envie de décrire des sentiments, des émotions, des situations, que des personnes... Evolution qui a pris un peu de temps mais qui donnera sans doute de nouvelles et différentes descriptions...

panneau danger escargot.jpg

Le froid. Une bâtisse de briques rouges, une double porte en PVC blanc en haut d’un escalier de pierre. Une vingtaine de jeunes et de moins jeunes poireautant devant, ou de l’autre côté de la rue. Mots et nuages blancs franchissent leurs lèvres. Leurs gestes sont nerveux.

Quelques adultes avec des dossiers à la main – les dossiers des candidats. Bientôt ils pénètrent dans le bâtiment avec leurs ouailles, un par un.

-°-

Une grande salle au plafond haut, aux murs en crépis blanc. Des chaises en métal et en simili-cuir jaune, organisées en deux grandes colonnes et une vingtaine de rangées. Au fond, un grand bureau sur une estrade, devant l’écran sur lequel seront projetées les questions. Bouffée de stress.

Les candidats longent le mur de gauche pour rejoindre une femme brune assise au bureau, devant un ordinateur et une mallette pleine de boîtiers "zappettes". Boule d’angoisse.

Elle les appelle par leur prénom, ils lui tendent leur carte d’identité. Quelques mains tremblent. Elle leur assigne une place, séparant ceux qui viennent d’une même auto-école.

-°-

Puis l’attente, encore, pendant que les autres s’installent. Quelques mots chuchotés, échangés de loin avec ceux qu’on connaît. Avant que d’autres candidats soient installés entre eux et soi.

Le boîtier qui nous brûle les doigts – brûlure de froid. Inquiétude – va-t-il fonctionner ? Tentative : se remémorer les questions pièges qu’on rate toujours, et leurs réponses. Mais qu’est-ce que je fais là ?

-°-

Et puis ça y est, tout le monde est installé. On nous explique comment déverrouiller nos boîtiers – un code compliqué, comme si nous avions besoin d’une source de stress supplémentaire.

Puis, après quelques explications, le test commence et les questions se succèdent sur l’écran. Respiration ventrale, on essaie de calmer son cœur qui bat à tout rompre et d’oublier cette foutue boule d’angoisse coincée au creux de sa poitrine. Et de contrôler ses mains comme son esprit – se concentrer sur les questions, regarder attentivement les images, vérifier qu’on tape bien les bonnes réponses sur le petit boîtier.

Ça dure longtemps et en même temps, c’est très vite passé. Le silence revient, la lumière aussi. Le stress est au maximum. Elle appelle les candidats un par un, contrôle leur boîtier avec un engin qui affiche automatiquement le nombre de bonnes réponses. Mes mains tremblent quand je tend le mien, même si je suis presque certaine d’avoir réussi l’examen. "C’est bon", entends-je. On souffle un grand coup.

texte et description de MOI - photo de Fotolia

Dites-moi ce que vous en pensez!!!

mercredi 22 octobre 2008

Mes projets d'avenir

L'avenir... Rien qu'à ce mot une boule de stress familière vient s'ancrer dans ma poitrine...

Pourquoi stresser me direz-vous? Je suis bonne élève, j'ai de bonnes notes, je ferai de bonnes études... Ce à quoi je vous répondrai, d'abord que le stress est tout sauf rationnel, et ensuite, que les notes ne font pas tout. Les notes, c'est un moyen, et je ne connais pas ma destination.

Je le sais maintenant, il est peu probable que j'exerce le même métier toute ma vie. Ce que je ressentais en moi depuis bien longtemps s'est vu confirmer par la décision de mes parents, à presque 50 balais, de changer de secteur professionnel du tout au tout, et pas pour la première fois. Je sais donc qu'une "erreur" dans mes choix ne porterait pas tant à conséquence.

Pourtant le stress est là. Séquelle de mon passage dans le système éducatif français, où on vous répète maintes fois qu'il faut choisir un métier, qu'il faut choisir une orientation, qu'il ne faut pas se tromper, qu'on n'a pas beaucoup de temps. C'est un conditionnement dont j'ai, encore aujourd'hui, du mal à me libérer.

Pas étonnant, remarquez, quand on sait que la plupart des profs le sont, soit par vocation, soit pour les privilèges du statut de fonctionnaire, et que dans les deux cas, ils ont du mal à envisager qu'on puisse avoir un CV écclectique sans que ce soit un accident de parcours.

D'accord. Alors, je changerai de métier quand je changerai d'intérêts, de passions, ou simplement quand j'aurai envie de faire autre chose. Reste qu'il faut choisir un métier pour bientôt.

J'ai décidé de m'engager dans la traduction. Parce que je me passionne de langues depuis quelques temps, parce que je ne vois pas prof de langues, parce que je préfère l'écrit à l'oral.

Je compte donc faire une école de langues. Je ne l'ai pas encore choisie. Et c'est assez stressant. Mais j'ai une année de sursis.

En effet, après mon bac que je passe en 2009, je compte faire une année de prépa à Paris, qui porte l'accent sur les langues et la culture générale pendant un semestre, avant de nous envoyer dans une université à l'étranger le 2ème semestre. Je pense choisir les Etats-Unis.

Et je suis terrifiée. Pas tellement sur des trucs concrets, parce que je parle déjà bien anglais et je vais encore me perfectionner, parce que je n'ai pas de craintes à avoir sur mon niveau. Mais n'empêche, je vais partir de chez moi pour aller, d'abord à Paris, puis de l'autre côté de l'Atlantique!

Et puis tout va trop vite pour moi. J'aimerais profiter plus longtemps de ma tranquillité d'ado enfin pas trop mal dans sa peau, j'ai mis tant de temps à l'obtenir...

Mais je suis quand même contente d'avoir découvert cette prépa à Paris, d'avoir pris le temps d'y réfléchir, un temps que je n'aurais sans doute pas eu si j'avais été au lycée et pas au Cned.

En parlant du Cned, j'ai commencé mon année sur les chapeaux de roues et je suis super motivée! Et je préfère ne pas trop penser au bac pour l'instant. Oui, je sais, on n'est pas censé stresser pour le bac quand on a mes notes, mais une mention Très bien récompenserait quand même pas mal mon travail... En même temps, je stressais pour le brevet alors que je l'avais déjà rien qu'avec le contrôle continu... Oui, je suis une malade!

texte de MOI écrit le 26-09-08

mercredi 22 octobre 2008 Publié dans Dans ma vie... | Tags : avenir, futur, projet, orientation, métier, études, angoisse | Commentaires (4) |  Facebook | |

samedi 11 octobre 2008

Visite des amies pour mon anniv

Aujourd'hui 4 de mes meilleures amies sont venues à la maison... Il en manquait une à l'appel (maudite soit la philo qui l'a retenue chez elle), que j'espère voir bientôt...

J'ai été gâtée question cadeaux, alors que j'avais précisé sur ma carte d'invitation "rançon facultative"... (vu qu'elle se présentait sous la forme "si vous voulez revoir Marianne vivante, bla bla bla") Des cadres photos, un joli carnet, un splendide dessin, un magnifique poème...

Nous avons beaucoup discuté, regardé des clips sur internet et partagé nos dernier coups de coeur en musique, films, séries, livres...

Le gâteau aux framboises de ma mère n'a fait que des heureuses, sauf Anaïs, mais on se vexe pas parce que tous ceux qui connaissent Anaïs savent qu'elle est un peu difficile question nourriture (et je pense pas qu'elle m'en veuille de l'affirmer...)

J'ai même réussi à leur "voler" quelques photos, façon paparazzi, parce que c'est bien joli de m'offrir des cadres, mais faut encore que j'ai quelque chose à mettre dedans!

Et voilà, nous nous sommes quittées en nous promettant de se revoir bientôt, promesse que j'espère bien tenir...

-

J'en profite pour signaler que je serai demain à Bourges pour le salon du film écolo, dont je tirerai sans doute un article dans quelques temps...

samedi 11 octobre 2008 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (2) |  Facebook | |

mercredi 08 octobre 2008

Humeur du moment n°9

Un livre: Le prochain truc sur ma liste (Jill Smolinski) - Missing, la maison du meurtre (Meg Cabot)

Une chanson: This is the life (Amy MacDonald) - Sweet about me (Gabriella Cilmi) - Viva la vida (Coldplay)

Un film: Benjamin Gates 2

Une série télé: Jericho - NCIS - Esprits criminels...

Un site internet: Deezer (musique)

Un blog: Purple girl

Un mot: aberration

Un objet: un surligneur arc-en-ciel

Une activité: prendre le plus d'avance possible sur mon travail scolaire

Une météo: nuits fraiches, soleil

Niveau de stress: 4/10

Niveau de bien-être: 8/10

Relations familiales: 8/10

Relations amicales: 8/10

texte de MOI

mercredi 08 octobre 2008 Publié dans Humeur du moment | Tags : humeur, moment, humeur du moment, livre, musique, chanson, télé | Commentaires (1) |  Facebook | |

lundi 06 octobre 2008

Mon anniversaire

Aujourd'hui j'ai 17 ans!

J'ai fêté ça en famille hier, et j'ai eu la visite surprise de mon oncle et de ma tante, un joli cadeau même s'ils avaient en fait oublié que c'était mon anniv ;p

J'ai été gâtée pourrie, entre autres choses j'ai eu des bouquins (j'en ai déjà dévoré un et 2/3 d'un autre), 2 CDs, du matériel pour bricolage, de la peinture aquarelle et acrylique (je vais m'amuser comme une folle à expérimenter), un blouson style "perfecto" bleu pétrole (absolument superbe, ma mère a lu dans mes pensées ;p)...

Quant à mes amies, elles viendront samedi prochain.

Pour finir sur une note poétique, citons Rimbaud: "On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans..."
(moi je me sens plutôt sérieuse, 17 ans pour moi ce sera l'âge du bac! l'envie d'apprendre, le plaisir d'apprendre demandent un peu de sérieux...)

lundi 06 octobre 2008 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (2) |  Facebook | |

mercredi 24 septembre 2008

Le sens de la famille

Dans mon Edito, je promettais de ne pas critiquer sur ce blog des gens que je connaissais, à cause d'une mésaventure (une personne était tombée je ne sais trop comment sur ces critiques et j'avais dû m'excuser platement... et hypocritement, la 2ème partie m'embêtant plus que la 1ère)

Je vais pourtant vous parler d'histoires de famille, mais sans mentionner de personnes en particulier, et si malgré tout quelqu'un se reconnaît, ma foi, qui se sent morveux se mouche! Ce qui suit est mon opinion et n'engage que moi, mes parents en sont au courant mais certainement pas responsables.

Depuis le décès de ma grand-mère, il y a comme qui dirait de l'eau dans le gaz dans la fratrie de mon père. C'était déjà pas le nirvana avant, et ce n'était rien par rapport aux passions déchaînées lors de la succession. Ce fut l'occasion de régler de vieilles jalousies et rancoeurs. Très beau à voir, vous avez raté quelque chose.

Mais récemment, c'est passé au stade supérieur. A l'occasion de vacances au même endroit mais dans des maisons différentes, il y eut une dispute entre 3 des représentants de ma grande famille, et l'une d'eux est allée jusqu'à porter plainte contre les autres au commissariat... Puis, avec un 4ème représentant, re-porté plainte pour divers motifs, à plusieurs reprises...

Rien de bien sérieux puisque les policiers ont heureusement compris à qui ils avaient affaire, mais quand même, personnellement, j'aurais honte d'étaler ainsi des problèmes personnels déjà pas glorieux, sur la place publique...

Mon père est heureusement resté à l'écart de ces affaires, déjà pendant la succession, mais vous imaginez bien que ce n'est pas facile de voir ses frères et soeurs se déchirer de cette façon... Et la neutralité est considérée par certains comme une attaque personnelle, ce qui n'arrange pas les choses.

J'espère sincèrement que mes grands-parents ne sont pas témoins de ça, du ciel ou d'ailleurs. Ils ne se faisaient peut-être pas de grandes illusions, mais je ne croyais pas non plus que quoi que ce soit pourrait encore me surprendre, et pourtant...

J'appréhende d'autant plus la prochaine rencontre avec certains membres de cette famille, d'autant plus si tous doivent y être en même temps, comme c'est le cas aux mariages... Parce que déjà, avec la mésaventure sus-nommée, la cocotte-minute n'était pas loin d'exploser et je ne l'en avais empêchée que par égard pour mon père, mais alors là, autant vous dire qu'à la moindre remarque je risque de leur envoyer à la figure tout ce que je pense d'eux, ce que je ne peux pas vraiment m'autoriser avant mes 18 ans puisqu'ils considèrent mes parents comme responsables, voir Mensonge vs Vérité...

texte de MOI écrit le 16-09-08

mercredi 24 septembre 2008 Publié dans Dans ma vie..., Réflexions | Tags : famille, dispute, divisé, succession, hypocrisie | Commentaires (2) |  Facebook | |

mercredi 10 septembre 2008

Humeur du moment n°8

Un livre: Jimmy Coates (2 premiers tomes dispos en français, + 3 autres en anglais + 1 qui va sortir)

Une chanson: America (Razorlight) ou Warwick Avenue (Duffy)

Un film: Hitman

Une série télé: Veronica Mars

Un site internet: Hautetfort !

Un blog: http://lililamiss03.skyrock.com/

Un mot: rémanence, évanescence, ambivalence, conscience, essence...

Un objet: un DVD

Une activité: me remettre au boulot

Une météo: pluie averse

Niveau de stress: 4/10

Niveau de bien-être: 8/10

Relations familiales: 9/10

Relations amicales: 8/10

texte de MOI

mercredi 10 septembre 2008 Publié dans Humeur du moment | Tags : humeur, moment, humeur du moment, goût | Commentaires (1) |  Facebook | |

jeudi 04 septembre 2008

Rentrée des classes

J'ai reçu mes cours du Cned et je recommence donc à bosser. Pour l'instant la motivation est là, profitons-en!

Je vais probablement réduire le nombre de publications sur ce blog, mais il y aura sans doute toujours plus d'une note par semaine.

Bonne visite à tous!

jeudi 04 septembre 2008 Publié dans Dans ma vie..., Par rapport au blog | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 23 août 2008

Week-end baptême

Je pars cet aprem pour la Charente, où j'assisterai demain au baptême de deux de mes petits cousins.

En attendant mon retour, vous pouvez toujours visiter le blog et laisser un tas de comms!

Quelques liens pour naviguer: cliquez!

Le poème du moment: Merci

La photo du moment: Un pont entre deux mondes

La réflexion du moment: J'ai peur

Le dessin du moment: Elfes combattantes

La description de passage du moment: Méthode des descriptions de passage

-o°O°o-

UPDATE 25-08-08: je suis revenue hier soir! Un petit résumé s'impose, et tant pis si personne le lit!

Samedi soir on a dormi chez mon oncle et ma tante, qu'on était bien contents de revoir.

Puis le dimanche, on a assisté aux baptêmes, à l'église (ce qui nous a valu quelques remarques de mon frère, qui est dans sa période "allergique aux lieux de culte, aux livres sacrés et aux suppots de Dieu")

Ensuite, direction la salle des fêtes pour l'apéritif suivi d'un déjeuner qui dura jusqu'au goûter (et ce n'est pas qu'une expression, on a fini vers 16h45...)

Je connaissais pas grand-monde, encore moins de mon âge (des deux côtés de ma famille, y a de toute façon très peu de gens de mon âge, et j'ai rarement de quelconques affinités avec ceux qu'il y a... ce qui explique en partie mon amour profond des mondanités telles que les mariages, along with mon asociabilité caractérisée of course...), mais comme y avait une tripotée de petits, dont ma petite cousine adorée, je me suis pas vraiment ennuyée.

Ensuite, on est passés chez de vieux amis de ma grand-mère, visite à l'improviste qui les remplit de joie, laquelle joie me fit oublier de râler parce qu'on allait arriver super tard (et peu de choses en ce monde peuvent m'empêcher de râler...)

Puis nous sommes repartis à la maison, où nous sommes arrivés vers 21h30.

samedi 23 août 2008 Publié dans Dans ma vie... | Tags : week-end, séjour, vacances, baptême, famille | Commentaires (1) |  Facebook | |