Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi 25 octobre 2010

Le trou noir

Cela faisait fort longtemps que je n’avais pas repensé au mal-être diffus que je ressentais en quasi permanence il y a quelques années. Simplement parce que j’ai évolué – une évolution en mosaïque, pour reprendre le vocabulaire de la génétique : évolution puis régression et vice versa. On ne change pas du jour au lendemain, mais doucement, pas à pas, sans presque s’en apercevoir. A posteriori, on réalise le chemin parcouru, mais sans se replonger dans les sentiments que l’on éprouvait auparavant.

Quelque chose dans ma vie m’y a fait repenser, cela dit – ou disons quelqu'un. Et cela m’a permis de m’apercevoir que je n’avais pas tant écrit là-dessus. Au jour le jour, un peu, mais en minimisant – pour ne pas effrayer ou repousser mes lecteurs, pour ne pas me terroriser moi-même. Et sans le recul nécessaire pour généraliser… Si je ressens maintenant le besoin de témoigner, c’est que j’ai aussi réalisé que non seulement je ne suis pas la seule terrienne à être passée par là, mais qu’en plus tout le monde n’en sort pas aussi facilement que je l’ai fait.

J’ai une nature peut-être un peu fragile par certains aspects. Rêveuse, idéaliste et exigeante. Trop rêveuse, trop idéaliste, trop exigeante. Ce sont aussi, pour moi, mes plus belles qualités, la source de ma force. Vous savez ce qu’on dit, la médaille et son revers…

Pendant longtemps, je n’ai pas su gérer ces trop. Avec le recul, je pense que c’est simplement parce que je ne savais pas les comprendre. Je crois sincèrement que poser des mots sur ce qu’on ressent est une étape primordiale pour avancer – ça ne fait peut-être pas changer les attitudes et les ressentis du jour au lendemain, mais au moins l’on se sent moins perdu et l’on sait quelle direction prendre.

Comment cela se traduisait-il dans ma vie de tous les jours ? Par une angoisse permanente – notamment le stress scolaire et ma peur du fameux regard des autres. Par cette impression d’avoir tout pour être heureuse sans pour autant y parvenir. Et sans savoir ce qui n’allait pas chez moi.

Encore maintenant, j’écris ça de façon scientifique et rationnelle, j’ai l’air d’une analyste objective. Ça ne veut pas dire que je n’ai pas la gorge nouée en y repensant… J’ai eu des moments de déprime noire, de colère noire, de désespoir et de révolte forcenés. Le moindre petit truc qui allait de travers – une remarque d’un prof, mon frère qui me piquait la télé – pouvait déclencher des réactions démesurées. Et souvent je me sentais vide, tout simplement.

Et maintenant, ma vie est-elle parfaite ? Non. J’ai des rechutes, régulièrement. Des coups de blues, des sursauts d’angoisse existentielle. Mais ça va mieux. J’ai trouvé des passions qui me sauvent, j’ai appris à me confier aux personnes que j’aime. Et à relativiser.

Je crois que ce qui m’a permis de ne jamais toucher le fond, et finalement de garder la tête hors de l’eau, c’est l’espoir qui ne m’a jamais quittée. Le bon côté de mon imagination, de mon idéalisme, de mon exigence : j’ai toujours su, ou du moins pressenti, que quelque chose de meilleur existait quelque part et qu’il ne tenait qu’à moi d’y accéder. Ce qui facilite pas mal les choses…

Et si je n’avais qu’une seule phrase pour rassurer ceux qui traversent quelque chose de similaire, ce serait : quelles que soient les difficultés, l’amélioration est toujours possible, plus proche que vous ne le croyez, et il ne tient qu’à vous d’être le changement que vous voulez voir dans votre vie*.

* Inspiré de la citation de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

Update: voici un lien vers une vidéo YouTube (en anglais) qui dit le même genre de choses d'une façon différente.
http://www.youtube.com/user/tonjesml#p/u/31/7Hih-AI48Zs

lundi 25 octobre 2010 Publié dans Dans ma vie..., Réflexions | Commentaires (3) |  Facebook | |

lundi 18 octobre 2010

Les semaines défilent...

Je commence à sentir le temps défiler, s'emballer... Les cours se succèdent, se mélangent...

Je suppose que c'est plutôt une bonne chose. Même si ça me fait aussi un peu peur, moi qui ai toujours été paralysée par l'idée de ne pas contrôler le temps qui passe...

Il me faudra juste éviter de perdre de vue mes objectifs en-dehors de l'Isit, comme le sport, le russe, l'écriture...

lundi 18 octobre 2010 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi 11 octobre 2010

L'humeur de mon MP3 & comment lire en marchant ou marcher en lisant

Voici une petite ode à mon baladeur MP3, compagnon indispensable de mes temps de transport quotidien et de mes footings...

Comme tous les MP3, le mien a ses humeurs, ses préférences. Des chansons qu'il passe souvent, d'autres jamais. Bien sûr, scientifiquement parlant, il ne s'agit que de "coïncidences" inhérentes au mode aléatoire, que l'on repère quand elles arrivent sans se rendre compte qu'elles restent relativement rares.

Parfois il m'énerve, l'animal, il ne me passe que des chansons douces quand je veux courir, ou des tristes quand je suis de brillante humeur. Il me faut appuyer des dizaines de fois sur "next" pour finir par tomber sur une chanson convenable.

Mais parfois, nos humeurs coïncident miraculeusement. Parfois il semble deviner exactement quelle chanson j'ai besoin d'entendre et nous sommes comme en symbiose...

-*-

Et puis dans Paris, j'ai vu pas mal de gens avec un bouquin, qui lisaient tout en marchant. L'idée ne me serait pas venue comme ça, mais étant donné que je marche entre 1h20 et 2h trois jours par semaine, j'ai décidé de tenter le coup.

Et je m'en sors pas mal, en fait. C'est sûr qu'on ne lit pas aussi vite comme ça qu'en conditions normales, mais je ne me suis pas cassé la figure, c'est déjà ça, et ça ne m'empêche pas de marcher à bon rythme (plutôt plus vite qu'en temps normal, en fait).

Mon MP3 et un bouquin... Besoin de rien de plus!

lundi 11 octobre 2010 Publié dans Dans ma vie..., Réflexions | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 25 septembre 2010

Mes débuts à l'Isit

Semaine du 13: séminaire de pré-rentrée. Rien de transcendant mais des moments fort agréables et qui nous permettent de faire connaissance. Nous sommes plus de 100 dans ma promo (dont seulement une grosse dizaine de garçons).

Nous faisons aussi le test de personnalité MBTI, dont le résultat est pour moi assez bluffant (pour les initiés, je suis INTJ).

Le séminaire se terminant le jeudi soir, je suis rentrée chez moi en province pour un week-end prolongé, ça fait du bien! Mais aussitôt, il faut déjà repartir...

La semaine du 20, c'est la vraie rentrée, avec les premiers cours. Un emploi du temps à trou-trous (lundi: cours de 8 à 9 puis de 13 à 14h, et rien d'autre ; mardi, cours de 8 à 18h avec deux trous de 2h ; etc ; vendredi, cours de 8 à 10 puis de 15h30 à 17h30...), des cours plus ou moins intéressants. Certains sont passionnants, d'autres tout à fait supportables, et d'autres que je trouve trop faciles, trop basiques - des choses que je sais déjà ou que je considère pouvoir apprendre seule en moitié moins de temps... Par exemple, nous avons 2h de grammaire française par semaine, plus une heure de renforcement obligatoire, le tout pour revoir toutes les natures et fonctions (nom, pronom, verbe, blablabla). Et encore, le prof de cette matière fait des digressions intéressantes sur l'étymologie, la sémantique, etc.

Pour l'instant, ma seule difficulté notable est en espagnol à l'oral - je m'en sors très bien en compréhension écrite et orale & en expression écrite, mais mon expression orale est très rouillée au niveau du vocabulaire et de la fluidité... Cela dit, c'est le cas d'à peu près tout le monde... Il faudra que je travaille là-dessus, voilà tout.

J'ai la chance de pouvoir rentrer à mon appart dès que j'ai une pause d'au moins deux heures... Pour mon premier week-end passé sur place, je compte aller au cinéma et/ou au Jardin des Plantes, et puis travailler bien sûr, puisqu'on a déjà pas mal de devoirs.

samedi 25 septembre 2010 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi 11 septembre 2010

Rentrée des classes

Je fais ma pré-rentrée à l'Isit lundi 13, et à partir de ce moment, j'aurais moins de temps à consacrer à ce blog - je ne sais pas encore à quelle fréquence je publierais mes notes, peut-être une par semaine...

Mon frérot, quand à lui, a fait sa rentrée en 2nde le 3 septembre, à la maison puisqu'il suit les cours du Cned depuis l'an dernier.

Je vous raconterais mes débuts à Paris dès que je serai installée dans mon quotidien!

samedi 11 septembre 2010 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (2) |  Facebook | |

samedi 28 août 2010

Humeur du moment n°14

Un livre: Enola Holmes t.5.

Une chanson: Human on the inside.

Une série télé: One tree hill (Les Frères Scott).

Un film: Sherlock Holmes.

Un spectacle d'humour: Jeff Dunham & Achmed the Dead Terrorist.

Un site internet: Youtube.

Un mot: saving grace.

Un objet: des clés de voiture.

Une activité: écrire.

Une météo: soleil doux.

Niveau de stress: 6/10.

Niveau de bien-être: 9/10.

Relations familiales: 9/10.

Relations amicales: 6/10.

samedi 28 août 2010 Publié dans Humeur du moment | Commentaires (0) |  Facebook | |

vendredi 20 août 2010

Photos d'Angleterre

DSC06567.JPG
DSC06609.JPG
DSC06632.JPG
DSC06665.JPG
DSC06706.JPG DSC06707.JPG DSC06708.JPG
DSC06823.JPG
DSC06860.JPG
DSC06923.JPG

vendredi 20 août 2010 Publié dans Dans ma vie..., Photos | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi 16 août 2010

La suite...

En septembre, je m'installe à Paris, dans un 20m² plutôt bien foutu et idéalement situé, à 15-20 minutes de marche de l'un des sites de l'Isit, 15-20 minutes de métro de l'autre site, et à moins de 10 minutes de marche des Jardins du Luxembourg où je pourrai courir. Une salle de bains, un coin cuisine dans un placard, et pas mal d'espace de rangement. Tout ce que je peux reprocher à ce studio, c'est qu'il est meublé, comme tous les autres apparts que j'ai visités - apparemment, cela correspond à une forte demande, mais j'aurais préféré pouvoir décorer et meubler l'endroit à ma guise, surtout que je vais sans doute y passer cinq ans... Mais bon, on va s'arranger pour ajouter quelques trucs, notamment un lit en mezzanine au-dessus du canapé qui sert normalement de lit, ça fera plus de place...

Et puis bon, les soucis techniques et matériels ne sont qu'un prétexte pour m'angoisser à propos de tout le reste. Ne pas être à la hauteur, ou pire, que la formation ne soit pas à la hauteur ; et puis la flemme du quotidien, la solitude, les moments de déprime sans pouvoir voir ceux que j'aime...

Oh, ça va aller, je le sais bien. Mais ça ne m'empêche pas d'avoir beaucoup d'espoirs et beaucoup de craintes, le tout formant le terreau idéal pour mes chères angoisses... Donc pour l'instant, j'essaie de refouler tout ça pour profiter au maximum de mes vacances.

lundi 16 août 2010 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (0) |  Facebook | |

mardi 10 août 2010

Portrait chinois (action-suspense.over-blog.com)

Si tu étais un assassin, quelle arme aurais-tu utilisé ?
Un virus visant un seul ADN.

Si tu étais le cauchemar des cauchemars ?
L'immortalité.

Si tu étais le rêve absolument inaccessible ?
Avoir du temps pour faire tout ce dont j'ai envie.

Si tu étais le pire défaut humain ?
L'égocentrisme.

Si tu étais un personnage historique (lequel), serais-tu pire ou meilleur ?
Olympe de Gouges, une révolutionnaire féministe - je ne sais pas si j'aurais son courage.

Si tu étais un animal 1/ sauvage, 2/ domestique ?
1/ un dauphin, 2/ un chat.

Si tu étais une région 1/ de France, 2/ d’Europe ?
1/ la Bretagne, 2/ Galway en Irlande.

Si tu étais un jour de la semaine ou une heure de la journée ?
Le samedi ; vers 10h30 en grasse mat'.

Si tu étais un métier, lequel et pourquoi ?
Artiste, pour la création.

Si tu étais une catégorie musicale ?
Pop-rock.

Si tu étais un sport ?
La course à pied.

mardi 10 août 2010 Publié dans Questionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

mercredi 04 août 2010

Une semaine en Angleterre en famille

Départ le 28 juillet et retour le 3 août, par l'Eurotunnel.

DSC06960.JPG

On dort dans des hôtels et des bed & breakfasts.

DSC06747.JPG

On visite, entre autres: la cathédrale de Canterbury, le château de Rochester, Londres (National Gallery, Buckingham Palace, Hyde Park...), Cambridge et ses nombreuses universités, l'usine Cadbury, Stratford upon Avon, Blenheim Castle (là où est né Winston Churchill), Stonehenge...

DSC06862.JPG

Supers moments, avec notamment beaucoup de discussions tardives avec mon frérot avant de dormir... une formidable usine à idées qui m'a permis de bien avancer sur ma fic Programme Halcyon (que vous pouvez trouver sur Fanfiction.net - mon pseudo est mari6s).

mercredi 04 août 2010 Publié dans Dans ma vie... | Commentaires (1) |  Facebook | |