Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche 16 août 2009

Nouvelle fanfic: Programme Halcyon

Je viens de publier le début d'une nouvelle fanfiction. Elle porte sur l'univers de la série Alias, et représentera une saison virtuelle (après la saison 2), avec l'introduction d'un nouveau personnage...

Pour la lire, cliquez ici.

Pour voir mes autres fanfictions, c'est .

Et n'oubliez pas de laisser des reviews!

dimanche 16 août 2009 Publié dans Fanfics | Tags : fanfiction, fanfic, fic, alias, série, saison, review, halcyon, programme halcyon | Commentaires (0) |  Facebook | |

mardi 10 mars 2009

Extraits de mes traductions de fanfics: A postcard from...

Voici des extraits de ma traduction de la série de 4 fanfics écrite par niah1988 sur Fanfiction.net, Une carte postale de... (A postcard from...), sur la série télé Bones.

Disclaimer: l'univers de Bones n'appartient ni à niah1988, ni à moi, pas plus que Temperance & Seeley, que nous empruntons juste un instant... Je ne suis de plus que l'humble traductrice de cette série de fics.

bones 3.jpg

Une carte postale de lui:

"Peut-être que j’ai mentionné Bones trop souvent. Il haussa les sourcils. D’où diable est-ce que cette réflexion sort ? Il envoya un autre soupir profond à travers le bar, soulevant son large torse. Sa petite-amie n’aimait pas sa partenaire. Il était prêt à parier son flingue là-dessus. La gêne de voir Bones sur le seuil de sa porte lui revint. C’était bizarre de la voir là, mais ça ne l’avait pas dérangé. Enfin, pas avant que Tessa ne se montre, ne portant rien de plus que ses sous-vêtements et une chemise à lui. Il remerciait encore Dieu qu’elle n’ait pas été complètement nue ! Là, ç’aurait été gênant ! Pour ne pas dire embarrassant... Booth grimaça. Pourquoi aurais-je été embarrassé si Tessa avait été nue ? Bones a vu pire."

Une carte postale d'elle:

"Elle accéléra le pas. Non. Pas Booth. Je ne me sens pas seule sans Booth. C’est ridicule d’envisager cette idée ! Elle se pressa encore plus, le regard fixé droit devant, sans regarder la rivière qui coulait à côté d’elle. Peut-être que si elle marchait assez vite, le vent chasserait toutes ces idées à propos de cet agent du FBI impudent et têtu hors de sa tête.
Une minute plus tard, elle s’arrêta brusquement. Pouffa de sa propre stupidité. Pas même un ouragan ne pourrait faire sortir Booth de sa tête. Pour être tout à fait honnête avec elle-même, ça ne l’ennuyait même plus qu’il envahisse ses pensées. Elle l’avait laissé les envahir, parce qu’elle le trouvait intéressant. Depuis le premier jour, elle l’avait étudié, avait catalogué toutes ses différentes expressions faciales et d’autres choses corporelles. Comme son odeur."

bones.jpg

Une carte postale d'elle et lui:

"- Alors, pourquoi m’avez-vous traînée au Canada ? demanda Temperance après cinq minutes de silence.
- Après vos vacances désastreuses à Québec l’année dernière, j’ai pensé que je pourrais vous ramener au Canada et vous montrer un côté différent, plus amusant, de ce pays.
- Mes vacances n’ont pas été aussi "désastreuses" que ce que vous dites.
Il haussa un sourcil.
- Oh, vraiment ? Alors pourquoi êtes-vous revenue plus tôt ?
Parce que vous me manquiez, pensa Temperance.
Je ne peux pas lui dire ça. Son ego atteindrait la taille de l’Océan Atlantique. 
-
Je suis revenue parce qu’il n’y avait pas de plage.
- Il n’y a pas de plage là où nous allons maintenant, alors s’il vous plaît, Bones, expliquez-moi pourquoi vous avez accepté de venir avec moi pour ce voyage ?
Il avait du mal à retenir un rire. Elle est chou quand elle creuse un trou pour s’enterrer."

Une carte postale d'eux:

"- Je n’arrive pas à croire que j’ai accepté ça, marmonna Brennan, suivant Booth qui cherchait leurs sièges, puis se laissant tomber à ses côtés sur un siège étroit, du genre qu’on ne trouve que dans les avions. Ça pourrait être considéré comme un kidnapping, vous savez.
- Un kidnapping implique d’emmener une personne contre sa volonté. Je ne vous emmène pas contre votre volonté.
- Qui a dit ça ?
- Je dis ça, répliqua vite Booth, ce qui lui valut un regard furieux de la part de l’anthropologue. Vous êtes là parce que vous voulez être là, Bones.
Temperance se résolut à marmonner son affirmation précédente à nouveau.
- Je n’arrive pas à croire que j’aie accepté ça. Il devrait y avoir une loi contre les agents du FBI qui entraînent leur partenaire avec eux en Italie. Je n’arrive vraiment pas à croire que vous m’avez persuadée de prendre d’autres vacances communes.
- Ça a été plus facile que j’aurais cru, pour être franc.
- Pardon ? demanda Brennan, haussant un sourcil.
- Vous devez admettre, Bones, que ça vous a pris moins de cinq minutes pour décider que vous vouliez venir avec moi. Et la raison est très simple. Vous avez accepté de venir parce que vous me trouvez irrésistible."

bones 2.jpg

extraits des fics de niah1988 (traduites par moi) sélectionnés par mes soins - images trouvées sur le net

Pour la suite de ces fics, c'est ici.
Si vous voulez lire en anglais cette série ou d'autres fics du même auteur, c'est
.
Et mes autres fics et traductions sont
ici.

mardi 10 mars 2009 Publié dans Fanfics | Tags : fanfic, fanfiction, traduction, bones, temperance brennan, seeley booth | Commentaires (0) |  Facebook | |

jeudi 02 octobre 2008

Fanfic: Les yeux du tueur

Auteur: moi

Série télé: Alias

Perso: Sark

Genre: double-drabble (200 mots)

Disclaimer: non, Sark n'est pas à moi, je préfère pas d'ailleurs, un peu dangereux à avoir chez soi non?

Note: écrit en janvier 2008, juste une ptite fic comme ça...

-°-°-

Il avait tué tant de gens, et curieusement, tout ce dont il pouvait se rappeler, c'étaient leurs yeux. Fixés dans les siens quand il s'apprêtait à presser la détente.

Ils se ressemblaient tous, ces yeux. Emplis de peur ou de désespoir, de haine ou de colère.

Certains croyaient pouvoir encore négocier, racheter leur vie. On ne soudoie pas la mort. D'autres le comprenaient en un éclair, c'était fini. Elle était terrible, cette lueur dans leurs yeux quand ils acquiéraient l'implacable certitude que le voyage s'arrêtait là.

Il se demandait parfoi ce qui pouvait se passer derrière ces yeux-là, au dernier instant. Voyaient-ils défiler leur vie, comme dans les films? Ou alors une seule image?

Ressassaient-ils leurs succès et leurs échecs, une seconde suffisait-elle pour faire le bilan de toute une vie?

Ou peut-être formulaient-ils des souhaits de vengeance ou de justice? Pensaient-ils à leurs êtres aimés? S'en voulaient-ils autant qu'à lui?

Ils étaient si nombreux, ces yeux, qu'ils se mélangeaient tous, au bout du compte, comme si les visages, les noms, les dates, les lieux. Seul restait le pistolet - et son doigt sur la gâchette.

-°-°-

Vous pouvez retrouver cette fic sur Fanfiction.net: http://www.fanfiction.net/s/4014960/1/

Et mes autres fics sont là: http://www.fanfiction.net/~mari6s

DONNEZ VOTRE AVIS EN CLIQUANT SUR COMMENTAIRES!!!

jeudi 02 octobre 2008 Publié dans Fanfics | Tags : fanfic, fanfiction, fic, alias, série télé, tv, sark | Commentaires (2) |  Facebook | |

samedi 06 septembre 2008

Fanfic: Une chance sur deux

Genre: double-drabble (200 mots)

Fandom: Les 4400

Disclaimer: rien ne m'appartient sauf Mégane.

Note de l'auteur (moi!): Probablement ma première vraie fic, retravaillée il y a peu pour la transformer en double-drabble. Post saison 3.

Une chance sur deux... Se répéta Mégane, les yeux fixés sur la seringue remplie du liquide jaune. La promiscine...

Une chance sur deux de développer un pouvoir de 4400, une chance sur deux d'y rester. Et pas de la façon la plus agréable. Mais après tout...

Elle la retourna encore entre ses doigts, fascinée par ce jaune fluo. La posa sur le lit, près d'elle, et remonta la manche gauche de son pull. Oui, c'était sûrement la bonne solution.

Ca faisait si longtemps qu'elle en avait marre de tout ça, de sa vie insipide. De ne rien pouvoir y changer... Là, elle pouvait être utile.

Même si ça ne marchait pas, après tout, quelle importance? Au moins, elle ne mourrait pas pour rien.

Même s'il n'y avait eu qu'une chance sur mille de survivre, ça aurait valu le coup... Une chance sur deux de pouvoir changer le futur, que demander de plus?

Car elle y croyait. Que les 4400 avaient été envoyés par le futur pour les sauver tous. Qu'il y aurait une guerre. Et elle avait choisi son camp.

Elle inspira un grand coup et enfonça la seringue dans son bras.

Il y a une suite, un autre double-drabble, accessible sur Fanfiction.net: http://www.fanfiction.net/s/4125076/1/

Et mes autres fics sont là: http://www.fanfiction.net/~mari6s

texte de MOI

samedi 06 septembre 2008 Publié dans Fanfics | Commentaires (1) |  Facebook | |

lundi 23 juin 2008

Traductions de fics courtes

Voici deux oneshots très courts traduits par moi.

~~

Auteur: artigiano (voir sa page sur Fanfiction.net)

Traduction: moi (voir ma page sur Fanfiction.net)

Fandom et personnages: Les experts Manhattan, Danny & Lindsay.

Disclaimer: l'univers de la série n'appartient ni à artigiano ni à moi! Bouhouhou...

~~

Il sait (He knows)

Il n'est pas romantique, et pourtant quand il la voit endormie sur son épaule, il saut qu'elle est la seule pour lui.

Il sait, à ce moment précis, qu'il est amoureux.

Et ce n'est pas quelque chose qu'il avait prévu.

Bien sûr, sa mère - mince, même son patron - lui avaient dit que ça arriverait un jour, mais il ne les avait pas crus. Il avait ri de leurs remarques, leur avait dit qu'ils avaient tort.

Mais il ne peut pas s'empêcher de penser maintenant à quel point il avait tort. Parce qu'il sait maintenant à quel point il l'aime, et à quel point il l'aimera toujours.

Alors quand elle se réveillera, il abordera le sujet.

Et si elle dit oui, alors tout le monde saura à quel point il se trompait, avant. Tout le monde saura qu'elle est la seule pour lui et qu'il est finalement prêt à sauter le pas.

Il a hâte qu'elle se réveille.

~~

Depuis toujours (I always have)

"Je t'aime."

Dit-il soudain, trois mots sortis de nulle part.

"Quoi?" Pas la chose la plus éloquente à dire, mais c'était le premier mot qui lui venait à l'esprit.

"Je t'aime, répéta-t-il. Depuis toujours, je crois."

Elle se contenta de sourire, et s'adossa contre lui. Avec sa tête dans le creux de son cou, elle dut tourner la tête pour le regarder. "Je suis contente que tu ressentes ça. Parce que moi aussi."

~~

Voilà... Laissez des commentaires, si ça vous a plu j'en ai d'autres de la même auteure, deux sur Bones par exemple...

fics de Artigiano ~ traduction de MOI

lundi 23 juin 2008 Publié dans Fanfics | Tags : fanfiction, fanfic, fic, traduction | Commentaires (0) |  Facebook | |

vendredi 21 mars 2008

Fanfic: Le bonnet orange

Savez-vous ce qu'est une fanfiction?
En clair, c'est une fiction écrite par un fan d'une série télé (ou d'un livre, d'un film...) à partir de l'univers de cette série, et publiée sur internet. L'auteur ne doit pas toucher d'argent pour écrire.

Je suis une grande fan de fanfics! J'en lis énormément, surtout en anglais (il y en a beaucoup plus sur le net, et elles sont souvent mieux écrites; comprenons nous bien, il y a aussi d'excellents auteurs français, mais on trouve beaucoup de trucs illisibles tant il y a de fautes d'orthographe...)

J'en ai traduit quelques unes de l'anglais... Et j'en écris aussi... Pour l'instant surtout des oneshots (terme utilisé pour parler d'une fanfic courte, composée d'un seul chapitre), des drabbles (autre terme, qui lui veut dire que la fanfic est composée de 100 mots; un double-drabble fait donc 200 mots, et un half-drabble, 50 mots) J'ai plein d'idées de fics plus longues, mais pas le temps ou le courage pour m'y mettre vraiment...

Je ne peux que conseiller à tous les fans de séries télé d'aller faire un tour sur des sites comme Fanfiction.net, Francofanfic.com, Fic.serieunlimit.com... Ma préférence allant à Fanfiction.net, où on en trouve dans toutes les langues et sur tous les fandoms (encore un autre terme, qui signifie domaine de fanfiction, c'est à dire une série télé particulière par exemple)

Et j'en profite pour faire ma minute pub: l'adresse de ma page sur Fanfiction.net est http://www.fanfiction.net/~mari6s

Et voici tout de suite une petite fic sur la série télé NCIS, dont le titre est Le bonnet orange (il faut avoir vu l'épisode 16 de la saison 4, Mort à l'arrivée, pour tout comprendre)

299165734.jpgGenre: drabble (100 mots donc)
Disclaimer (petite phrase dans laquelle on dit qu'on ne possède pas les droits de la série): pas à moi mais à eux.
Note de l'auteur (moi!): Mon premier drabble. Un sujet que j'aime beaucoup, une écriture un peu télégraphique... J'espère que ça vous plaira.

Orange. Fluo. D'une couleur un peu tape à l'oeil, mais sympa. Dynamique.

En une sorte de coton synthétique. Confortable. Chaux. Doux.

Un revers. Des mailles toutes simples. Une étiquette blanche à l'intérieur.

Son odeur. Transpiration mêlée à ce je ne sais quoi qui lui est propre.

Réminiscence. Un joggeur et son bonnet orange dans les brumes du petit matin, sur un pont, qui passe près de moi en sens inverse et disparaît, la foulée rapide.1450480374.jpg

Larme. Tristesse infinie. Paradoxe. Parfaits inconnus mais en si peu de temps, si proches.

Une certitude. Maintenant, je me souviendrai de vous.

Voilà. Dans le monde de la fanfic, il y a aussi une "tradition" très importante. Le review. C'est à dire un commentaire où le lecteur donne son avis. Alors soyez gentils: adoptez au moins cette tradition-là!

fanfic et texte de MOI - photos de http://www.ncisfr.net/