Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi 09 juillet 2015

Poème : Survivor

Un poème écrit pour l'une de mes meilleures amies dans un moment difficile en 2013, que je ne lui ai montré que récemment et que nous avons décidé ensemble de publier.

It kills me not to be there to hug you
I want to make it all okay
But I can’t, I’m so far away
All I can do is be there for you

It kills me that I can’t change things for you
I want to make it go away
But I know you’re gonna be okay
In the meantime I’m there for you

And I’d just like to make you see

The strength in those battered arms of yours
The beauty behind all your bruises
The sparkle in your eye, behind the shiner
You’re a survivor

It kills me to think of what you went through
It makes my blood boil with anger
And yes, some scars will stay longer
But you know I’ll be there for you

And I just want you to see

The pride for you that hides behind my tears
The friends that will overcome your fears
The smile that awaits in your future
Survivor

survivor, fighter, survivante, battante, photo, photographie, art, noir et blanc, black and white, photograph
Photographe : © Dom's Shootings. Modèle : k-méléon. Poème : © mari6s.
Si vous le citez, merci de préciser que j'en suis l'auteure et d'inclure un lien vers mon blog.

jeudi 09 juillet 2015 Publié dans Mes écrits, Photos, Poèmes | Commentaires (1) |  Facebook | |

mercredi 24 juin 2015

Photos : Minettes au jardin (2)

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, mouvement, geste, movement, look, regard

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, mouvement, geste, movement, look, regard

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, mouvement, geste, movement, look, regard

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, mouvement, geste, movement, look, regard, toilette, groom, grooming, fait sa toilette

Toutes photos mai 2015 © mari6s

mercredi 10 juin 2015

Photos : Balades dans la nature

flowers, paved, petal, petals, road, trees

dew, fleur, flower, grass, herbe, rosée

buttercup, bouton d'or, bouton, or, fleur, flower, field, champ, tree, arbre

meadow, prairie, pré, cove, crique, eau, water, fence, clôture

Toutes photos mai 2015 © mari6s

mercredi 10 juin 2015 Publié dans Mes images et créations, Photos | Commentaires (3) |  Facebook | |

mercredi 03 juin 2015

Citations : Laisser entrer la lumière

« L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière en est capable. »
(Martin Luther King, Jr.)

« Il y a une faille en toute chose, c’est par là que passe la lumière. »
(Leonard Cohen)

« On peut répandre la lumière de deux façons : être la bougie, ou le miroir qui la reflète. »
(Edith Wharton)

« Les gens sont comme des vitraux. Ils brillent de mille feux à la lumière du soleil, mais lorsque l’obscurité s’installe, leur véritable beauté n’est révélée que s’il y a une lumière intérieure. »
(Elisabeth Kubler-Ross)

« Le soleil accepte bien de passer par de petites fenêtres. »
(Frederik Willem Van Eeden)

piscine, roubaix, pool, swimming, swimming pool, piscine de roubaix, musée, museum, art, vitrail, vitraux, stained glass, window, fenêtre, vitre, lumière, light, dark, darkness, obscurité, soleil, rayon, sun, shine, briller
La piscine de Roubaix © mari6s

“Darkness cannot drive out darkness; only light can do that.”
(Martin Luther King, Jr.)

“There is a crack in everything, that's how the light gets in.”
(Leonard Cohen)

“There are two ways of spreading light: to be the candle or the mirror that reflects it.”
(Edith Wharton)

“People are like stained-glass windows. They sparkle and shine when the sun is out, but when the darkness sets in, their true beauty is revealed only if there is a light from within.”
(Elisabeth Kubler-Ross)

“The sun readily accepts passing through little windows.”
(Frederik Willem Van Eeden)

*°*

Les traductions s'appuient sur les versions habituelles de ces citations en français, avec parfois de légères modifications, sauf pour la citation d'Elisabeth Kubler-Ross que j'ai traduite intégralement. Vous pouvez les réutiliser si elles vous plaisent, mais un petit lien vers mon blog serait le bienvenu. N'hésitez pas non plus à me suggérer vos propres solutions si vous avez des idées, notamment pour « a light from within » dont j'ai eu un peu de mal à traduire le double sens entre « lumière intérieure » et « lumière à l'intérieur »...

samedi 30 mai 2015

Photos : Minettes au jardin

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, hunting, hunt, chasse, chasser, chasseuse, patrouiller, patrol

battle, wills, cat, chat, chatte, grass, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, bagarre, fight

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, synchro, synchronisation, synchronisé, mouvement, geste, movement, look, regard

chat, chatte, cat, herbe, pelouse, jardin, yard, backyard, grass, synchro, synchronisation, synchronisé, mouvement, geste, movement, look, regard

Toutes images © mari6s

mercredi 20 mai 2015

Draw this again : évolutions de style

J'aime beaucoup revisiter certains de mes dessins. Avec le temps, on améliore sa technique (et notamment le réalisme de l'anatomie !) mais encore plus intéressant, on voit les choses différemment.

Tous ces "draw this again" étaient à l'origine dessinés sur modèle, c'est comme ça que j'ai commencé à dessiner quand j'avais 14-15 ans. Leur réinterprétation quelques années plus tard s'éloigne souvent un peu plus de l'univers de leur auteur pour entrer dans le mien.

draw this again, draw, again, dessin, meme, fée, danseuse, dance, fairy
Un de mes premiers dessins revisités. En un an on voit déjà une évolution au niveau de l'anatomie (taille et buste, visage, main) et de l'équilibre de la composition (ailes) et puis l'apparition de tactiques pour cacher mes difficultés (jupe rallongée pour ne pas s'embêter avec les genoux...

draw this again, draw, again, dessin, meme, fée, fairy, sphere, sphèreUne fée un peu moins anorexique, et en l'occurrence, privée de ses ailes pour mieux me concentrer sur le personnage en lui-même. Une belle évolution au niveau des ombres, de l'anatomie (épaules, cuisses) ainsi que du visage.

draw this again, draw, again, dessin, meme, mode, fashion, dior, elegant, élégance
Choix du type de peinture plus adapté aux couleurs bien prononcées, meilleure technique d'aplat de couleurs, physique moins fidèle à la taille de mannequin du modèle (défilé Dior) et avec plus de formes.

draw this again, draw, again, dessin, meme, prêtresse, priestess, waiting, wait, attente
En redessinant cette grande prêtresse, j'ai simplement commencé par la rendre plus réaliste (et il y avait du boulot : poitrine, taille, hanches...), mais en cours de route, je me suis aperçue que je la rendais plus vulnérable (notamment avec la courbure des épaules) et j'ai donc décidé de continuer dans cette direction avec l'expression du visage et la main, qui au lieu de tenir un sceptre, semble suspendue dans un geste incertain. Demande-t-elle d'arrêter ? D'attendre ?

draw this again, draw, again, dessin, meme, pirate, ship, navire, flibustier, corsaire, femme, woman, female, privateerLes deux premières versions de cette pirate datent toutes deux de 2008 et sont assez proches l'une de l'autre, avec notamment une incohérence anatomique frappante - essayez de prendre cette position pour voir, le buste est complètement absurde. Pour la version 2013, j'ai commencé par rectifier la position (du coup elle se tient presque droite, je la recréerais peut-être avec un léger déhanché dans quelques temps...) et j'ai ensuite souhaité lui donner plus de vie avec de la couleur et un décor.

samedi 28 mars 2015

Photos : Au bord de l'eau

In the harbour
dinan, port, harbour, bateau, boat, pont, bridge, viaduc, bretagne, eau, water, waterside, bord de l'eau
Port de Dinan, été 2013

~

Heavenly Cove
cap fréhel, fréhel, fort-la-latte, bretagne, britanny, waterside, bord de l'eau, mer, sea, océan, ocean, cove, crique, turquoise
Entre le Cap Fréhel et le Fort-la-Latte, été 2013

~

Up the Trail
plage, marée basse, low tide, beach, chemin des douaniers, bretagne, britanny, wet sand, sable mouillé
Chemin des douaniers sur fond de plage à marée basse, été 2013

~

Little Cove
cove, crique, bretagne, britanny, waterside, bord de l'eau, mer, sea, ocean, océan, grass, herbe, clôture, fence
Crique bretonne, été 2013

~

The Pond

buttes chaumont, chaumont, butte, paris, ville, parc, park, city, pond, étang, point d'eau
Buttes Chaumont, Paris, printemps 2014

samedi 28 mars 2015 Publié dans Mes images et créations, Photos | Commentaires (1) |  Facebook | |

mercredi 18 février 2015

Dessin : Du premier degré

premier degré, humour, prophète, religion, dieu, moïse, jésus, mahomet, tuer, tu ne tueras point, violence, commandement, dessin

samedi 10 janvier 2015

Je suis Charlie : l'humour & les images...

Suite à la tuerie de Charlie Hebdo, j’ai voulu écrire sur quelque chose qui m’a interpelée et dont je suis un peu plus à même de parler que de terrorisme ou des prises d’otage encore en cours au moment où je compose cet article. Tuer des dessinateurs, c’est tellement absurde. Le terrorisme lui-même est absurde, bien sûr, mais prendre pour cible un journal humoristique m’apparaît comme un symptôme d’une bêtise sans nom. J’ai été très émue par les magnifiques réactions de citoyens et de certains journaux, notamment les centaines de dessins de célébrités et d’anonymes auxquels j’ai voulu ajouter ma petite goutte d’eau avec le dessin ci-dessous. Mais j’ai aussi été particulièrement choquée par les dessins de Charlie Hebdo floutés ou pixelisés publiés par certains journaux qui parfois n’hésitent pas pour autant à montrer la vidéo de l’exécution du policier abattu dans la rue. Cela revient à dire que Charlie Hebdo avait tort de les publier, finalement. Que la liberté d’expression doit céder à la violence, qu’on peut rire de certains mais pas de tous. Voici donc une petite réflexion sur deux aspects qui me frappent : l’humour pris au premier degré, et l’opposition à toute représentation de Mahomet.

dessine, moi, un, crayon, dessiner, draw, pencil, charlie, hebdo, je suis charlie

Commençons par les représentations imagées. Il serait irrespectueux pour la religion musulmane de représenter son prophète car elle l’interdirait. Je parle au conditionnel car cette interdiction est loin de faire l’unanimité… Tout d’abord, si le Coran interdit l’idolâtrie, rien n’y interdit les représentations ; on n’y trouve référence que dans les hadith, les paroles de Mahomet collectées des années après sa mort, classées selon leur fiabilité et précisant la chaîne de témoins qui les rapportent (« X dit que Y a dit que Mahomet a dit… »), parfois extrêmement longue. Les hadith se contredisent parfois entre eux. Dans plusieurs hadith, on rapporte que Mahomet se serait prononcé contre la représentation d’êtres vivants. L’un d’entre eux dit que « les anges n’entreront pas dans une maison où il y a un chien, ni dans celle où il y a des images. » Pourquoi ? D’une part pour ne pas reproduire la création de Dieu et d’autre part pour éviter l’idolâtrie, le culte de ces images – rappelons qu’avant Mahomet, l’Arabie était majoritairement polythéiste. Cette interdiction n’est pas suivie par tous les musulmans, loin de là : il y a des peintres, des photographes, des cinéastes musulmans qui produisent des images d’êtres vivants, et bien des musulmans qui regardent ces peintures, ces photos, ces films, qui ont des photos chez eux… ou un chien, d’ailleurs. Mise à jour 12/01 : Le Point a publié un article sur les représentations de Mahomet dans différents pays musulmans.

Et puis soyons clairs : c’est le droit de chacun de considérer que leur(s) dieu(x) leur interdi(sen)t les représentations d’êtres vivants, de Mahomet, ou encore la musique, la viande de porc, et j’en passe. En revanche, ce n’est absolument pas leur droit d’imposer ces interdictions aux autres. Si toute représentation de Mahomet offense la religion musulmane, alors pourquoi ne pas interdire aussi toute peinture, photo, vidéo d’êtres vivants, toute musique, et la consommation de porc pour ne pas manquer de respect aux musulmans ? Il faut faire la différence entre les obligations et interdictions que l’on s’impose à soi-même, et la liberté des autres de vivre comme ils le souhaitent à côté. Si je déjeune avec un ami musulman, je peux choisir de ne pas manger de jambon par respect pour lui, mais c’est également mon droit de décider d’en manger, tout comme avec un ami végétarien !

D’autre part, l’interdiction des représentations n’est pas l’apanage historique de l’islam. Le christianisme comme le judaïsme ont une tradition d’iconoclasme, inspirée du deuxième commandement : « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point. » Selon les traductions, l’expression « image taillée » peut être remplacée par « idole ». Certains font ainsi une différence entre « idole » (interdite) et « icône » (autorisée car associée au culte du Dieu unique). Lors de la Querelle des images de 723 à 843, les empereurs byzantins interdisent et font détruire toute icône du Christ ou des saints. La Réforme protestante a également donné lieu à la destruction d’un certain nombre de représentations, dont la vénération était considérée comme relevant du paganisme. L'iconoclasme a également eu de beaux jours avec divers rois, pharaons égyptiens etc. qui détruisaient les effigies de leurs ennemis ou prédécesseurs. Je précise tout cela pour ne surtout pas pouvoir donner l'impression d'attaquer la communauté musulmane plus qu'une autre, surtout vu les amalgames que certains font en ce moment, en disant que quelle que soit la religion ou l'idéologie dont ils se réclament, tous ceux qui veulent détruire ou interdire l'art sombrent pour moi dans l'obscurantisme.

charlie, hebdo, couverture, responsable, irresponsable, blanche

Passons maintenant à l’humour. Car oui, les dessins de Charlie Hebdo, c’est de l’humour, de la satire, et pas si « bête et méchant » que le proclamait la devise de son prédécesseur Hara Kiri… Quand on voit les caricatures qui ont déclenché l’ire de certains musulmans et la fatwa des islamistes, ça laisse rêveur. Elles étaient franchement gentilles par rapport à d’autres dessins sur d’autres religions, comme celles des papes catholiques par exemple, ou encore sur des politiciens ou des célébrités. Je ne dis pas que tout était toujours du meilleur goût, mais le principe des dessins de presse est justement d’être percutant, de ne pas faire de cadeaux, de ne pas rester dans le politiquement correct, dans l’édulcoré, comme le montre bien la couverture alternative de Charlie Hebdo datant de 2012, ci-dessus, ou le dessin de Shaw ci-dessous. Charlie Hebdo, ça s'attaquait à tout le monde et vous pouviez d'un dessin à l'autre rire aux éclats, être choqué en vous disant qu'ils allaient un peu loin, ou les deux. Ils ne laissaient pas indifférent, et faisaient souvent réfléchir. Chercher à interdire des dessins, des gags, parce qu'ils ne plaisent pas à certains, c'est refuser la liberté d'expression, le droit à la satire, cet héritage qui a pris si longtemps à se construire tant il a toujours dérangé. Ne pas s'en inquiéter parce qu'on ne lisait pas Charlie Hebdo, parce qu'on n'appréciait pas leur humour, c'est accepter que, demain, la censure ou l'autocensure s'attaque à d'autres journaux, d'autres artistes, et nous serons tous perdants.

shaw, charlie, hebdo, cartoon, politically, correct, ethnically, religiously, socially, blanc, blankTraduction : Veuillez profiter de manière responsable de ce dessin humoristique culturellement, ethniquement, religieusement et politiquement correct. Merci.

Ce qui m’interpelle, c’est l’interprétation au premier degré, qui est pour moi symptomatique des extrémismes, des totalitarismes, des sectes, de tous ceux qui cherchent à embrigader, à manipuler et à contrôler les esprits. La manipulation des mots, dont j’ai déjà parlé dans cet article, ne peut fonctionner que si chaque mot n’a qu’un sens, chaque phrase une seule interprétation possible. Les extrémistes prétendent toujours que les fondements de leur idéologie (religieuse ou non) doivent être interprétés littéralement, à la virgule près, tout en les manipulant à leur guise et en les « expliquant » à leurs disciples pour justifier leurs propres intérêts. Ce n’est pas par hasard qu’en Chine, par exemple, le gouvernement a récemment interdit les jeux de mots dans les médias (article en anglais, article en français) sous le prétexte qu’ils créent « le chaos linguistique et culturel ». Or, les jeux de mots sont un moyen souvent utilisé par les opposants au régime pour le critiquer en échappant à la censure, notamment sur les réseaux sociaux…

Et par-dessus tout ça, on a un troisième mécanisme de l’esprit complètement délirant : décider d'acheter une kalach et d’organiser une tuerie. Mais si l’on a quelque chose à apprendre de cette tragédie en tant que société, je crois que ces deux autres éléments sur l’humour et les différences culturelles sont essentiels pour respecter autrui sans pour autant l’écraser.

Je voudrais pour conclure rendre hommage au courage des victimes, ces dessinateurs qui vivaient avec une cible dans le dos depuis des années simplement pour exercer un métier qui ne devrait pas être aussi dangereux, ces policiers qui ont choisi un métier qui l'est malheureusement toujours pour protéger les autres au péril de leur vie, et puis tous ceux qui se sont trouvés au mauvais moment au mauvais endroit. Et puis aux survivants auxquels j'espère que les blessures physiques et psychologiques laisseront le moins de séquelles possibles, et aux familles pour qui le drame vient juste de commencer.

Finissons avec quelques citations :

« Parfois, le rire s’étrangle, mais c’est notre seule arme, l’humour, la dérision. »
CABU

« Je préfère mourir debout que vivre à genoux.  »
CHARB

« La caricature est un témoin de la démocratie. »
TIGNOUS

« L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre. »
WOLINSKI

Et quelques dessins de soutien à Charlie Hebdo de partout dans le monde :

charlie hebdo, arme, arma, tomar las armas, prendre les armes, dessin, art
FRANCISCO J. OLEA (Chili)

charlie hebdo, crayon, pencil, sharpener, taille crayon
LUCILLE CLERC (France)

charlie hebdo, twin towers, tours jumelles
RUBEN OPPENHEIMER (Pays-Bas)

charlie hebdo, he drew first
RAFAEL MANTESSO (Brésil)

je suis charlie, charlie, hebdo, pencil, crayon, draw, dessin, cartoon
JEAN JULLIEN (France)

samedi 27 décembre 2014

Photos de Noël : crèche et recettes

Comme chaque année, mon père et moi avons décoré le sapin (qui touche presque le plafond) et installé la crèche. Comme nous avons de plus en plus de santons (de la maison Fouque), nous avons installé des scènettes dans le buffet, la crèche principale près du sapin avec les Rois mages sur le manteau de la cheminée.

crèche, nativity, scene, santon

crèche, nativity, scene, santon

crèche, nativity, scene, santon

crèche, nativity, scene, santon
L'un de nos nouveaux santons : l'éléphant, qui serait historiquement le « vrai » animal des Rois mages.

crèche, nativity, scene, santon

Nous avons également travaillé dur à la cuisine. Voici quelques exemples avec la recette :

DSC09423.JPG
Salade de tomates de mon frère

Ingrédients :
o Tomates de différents types coupées en morceaux.
o Une échalote, deux gousses d'ail pelées et découpées.
o Tomates séchées coupées en petites lamelles.
o Huile d'olive, vinaigre balsamique, poivre, épices.
o Mozzarella et parmesan.

Mariner la moitié des tomates dans l'huile d'olive avec poivre et épices (au moins une heure).

Préparer un sirop de vinaigre balsamique en le chauffant dans une casserole jusqu'à ce qu'il épaississe.

Présenter les tomates (fraîches, marinées et séchées), l'échalote, l'ail, un morceau de mozzarella dans les assiettes. Assaisonner du sirop de vinaigre balsamique et saupoudrer de parmesan.

bûche, noël, roulé

bûche, noël, roulé
Bûches roulées (noix, cacao et orange amère, crème de framboise)

Base de gâteau roulé

Ingrédients :
o 4 œufs
o 125 g de farine
o 125 g de sucre
o 1/2 sachet de levure

Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Battre les jaunes avec le sucre ajouté progressivement jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine petit à petit, puis la levure.

Battre les œufs en neige et les incorporer délicatement au mélange pour que la pâte reste bien ferme.

Beurrer un grand moule rectangulaire d'environ 40 ou 50 cm sur 50 ou 60 cm. Y verser la pâte et faire cuire 10 minutes environ, jusqu'à ce qu'elle soit dorée mais pas plus.

Démouler la génoise à chaud, la poser sur un papier cuisson et rouler les deux ensemble pour mettre en forme la pâte. Laisser refroidir. Vous pourrez ensuite la dérouler, la remplir de garniture, et la rouler à nouveau.

Garniture à la noix

Ingrédients :
o 225 g de noix décortiquées
o 250 g de sucre
o 1 œuf
o 125 g de beurre
o 2 c. à spe de rhum
o 100 g de chocolat
o 2 c. à spe d'eau
o 2 c. à spe de crème

Concasser 125 g de noix (au mixeur par exemple).

Battre l’œuf entier et 125 g de sucre au bain-marie. Ajouter hors du feu le beurre en morceaux, les noix concassées et le rhum. Laissez tiédir (si le mélange ne durcit pas suffisamment, le mettre au frais quelques minutes). Étaler dans la génoise refroidie et dérouler, puis enrouler à nouveau.

Pour le glaçage, faire fondre au bain-marie le chocolat avec 1 c. à spe d'eau, puis ajouter la crème hors du feu et mélanger. Étaler sur la bûche et faire des stries pour imiter l'écorce du bois.

Faire du caramel avec 125 g de sucre et 1 c. à spe d'eau. Retirer du feu, y plonger les cerneaux de noix (pas trop à la fois pour éviter qu'ils se collent les uns aux autres), les retirer à la fourchette et les poser sur une assiette en les séparant bien les uns des autres. Une fois qu'elles ont refroidies, les utiliser pour décorer la bûche.

Garniture cacao & orange amère

Ingrédients :
o 4 œufs
o 125 g de farine
o 125 g de sucre
o 1/2 sachet de levure
o 2 c. à spe de jus d'une orange fraîche
o 1 c. à spe de cacao amer sans sucre
o 8 c. à spe de noisettes en poudre
o 2 c. à spe de sirop d'agave
o zestes d'orange
o 30 cl de lait
o 1 c. à café de maïzena

Pour la pâte, en plus des ingrédients habituels ajouter le jus d'orange avec le mélange sucre / jaunes d’œufs avant d'ajouter la farine, la levure et les blancs d’œufs en neige. Faire cuire et rouler comme indiqué plus haut.

Mélanger le cacao amer avec le sirop d'agave, les zestes d'orange, 10 cl de lait et les noisettes en poudre, jusqu'à obtenir une pâte homogène. Ajouter une crème obtenue en faisant chauffer le reste du lait avec la maïzena.

Dérouler la génoise et y étaler le mélange. Enrouler à nouveau, saupoudrer de cacao et/ou de sucre glace, et conserver au frais.

Garniture crème de framboise

Ingrédients :
1 brique de crème liquide entière

2 c. à spe de sucre glace
300 g de framboises brisées
2 feuilles de gélatine

Monter la crème en chantilly. Y ajouter le sucre glace et les framboises brisées, puis faire fondre 2 feuilles de gélatine dans un peu d'eau chaude, ajouter et mélanger.

Étaler dans le roulé et à l'extérieur comme un glaçage.

Sources :
o La Bonne cuisine française, Marie-Claude Bisson
o Recettes de desserts, Paulette Fischer
o www.fourchette-et-bikini.fr
o l'imagination et l'ingéniosité de ma famille, particulièrement ma mère et mon frère

Vous pouvez bien sûr tester ces recettes, les adapter autant que vous voulez, mais si vous les publiez merci de citer cet article comme source avec un lien (et cela me ferait plaisir si vous me préveniez également en commentaire pour que nous puissions consulter vos essais ! n'hésitez pas non plus à envoyer des photos de vos réalisations ;))

Remarque : nous faisons toutes ces recettes sans gluten en remplaçant simplement la farine de blé par un mélange farine de riz / farine de maïs. Un petit truc pour en avoir la bonne quantité : mesurez-la sur une balance et pas avec un verre mesureur, le rapport masse/volume n'est pas tout à fait le même d'une farine à l'autre.

Vous pouvez également faire des garnitures sans lait en le remplaçant par un lait végétal pour celle aux noix et celle au cacao et à l'orange. Pour la garniture crème de framboise, c'est un peu plus compliqué à cause de la chantilly, mais il existe des chantillys à base de lait végétal qui feront l'affaire.

samedi 27 décembre 2014 Publié dans Mes images et créations, Photos, Recettes | Commentaires (0) |  Facebook | |